AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Séoul
Remember me for centuries est un forum rp inspiré de la série Reply. Un univers qui nous transporte dans les années 95. L'ensemble du design est de daevil et shin. Les textes sont propres à remember me for centuries. Les personnages et les rp appartiennent aux membres. Une multitude de liens sont recherchés par les membres que vous trouverez dans le forum pré-liens.
➸ le recensement est fini et le petit event est lancé ! ➸ le bowling light strikes vient d'ouvrir ses postes, va donc y faire un tour ~ ➸ viens lire les dernières nouveautés par ici !

Page 1 sur 1

 ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy


Invité
Invité
((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy Mer 6 Déc - 15:16
« you, the good guy. me, the bad guy » feat ardyn
comme tout le monde, j'écoute d'une oreille attentive la conférence. Le séminaire de criminologie, au début, ne m'intéressait pas spécialement. C'est avocat dans les affaires que je souhaite devenir et non pour tout ce qui est lié au crime. Et là, pourtant le sujet m'intéresse. La description fait sur les psychopathes me laissent de glace. Le type là, est entrain de me décrire. Je jette un coup d'oeil autour de moi, et je ne suis pas le seul à être choqué. Tant mieux. J'admets que je suis un double face, mais je ne compte tuer personnes. Sauf hyung si il continue à se comporter comme un adolescent attardé, on a vingt quatre ans et j'ai l'impression d'avoir un gamin de dix ans à la maison. Encore ce matin, il a fallut que je trouve un moyen de l'obliger à se lever pour qu'il aille en cours.

Le temps passe assez vite, je prends des notes. Rigole à des blagues. Mais je suis intéressé par cette branche de la science criminel. A la fin, je fais donc exprès de trainer dans la salle de conférence pour réussir à intercepter Monsieur Kang.. Devant lui, je ne sais pas trop comment me comporter. Je lui tends la main en souriant. Par Jae Sun, je suis étudiant en master en droit. Puis-je vous inviter à boire un café? J'aurai des questions à vous poser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Innovateur
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy Mer 6 Déc - 15:49
you, the good guy, me the bad guyArdyn & Jae SunArdyn avait obtenu sa thèse depuis cinq mois quand il marcha à nouveau sur le campus, cette année là. La Séoul University avait un petit coté idyllique, quand il ne devait pas courir d’un amphithéatre à l’autre pour terminer ses partiels ou tutorer des étudiants. Il était ici pour une tout autre raison.
Tout avait commencé par un coup de fil de son ancien directeur de thèse. Sans aucun doute que, aussi grand théoricien de la psychologie qu’il soit, l’homme ne se doutait évidemment pas qu’Ardyn aie fait autre chose que de se trouver un boulot de professeur et une chaire bien rangée, une fois ses études terminées.

“Un séminaire en criminologie, Ardyn. Ils te voulaient toi. Tu sais à quel point la fac aime mettre ses anciens élèves sur le devant de la scène.”
Heureusement, Ardyn avait toujours aimé enseigner, et il était en permission. De plus, il préparait une fournée de cookies chez lui en attendant que sa fille, Rosa, rentre de l’école. Il n’avait pas vraiment de priorités immédiates. Il accepta donc l’offre. Une heure de conférence, simplement parler en long en large et en travers de sa thèse, et les doyens de l’université seraient satisfaits.

Il serait normalement largement à temps pour la sortie de l’école. Les étudiants, parqués dans un amphithéatre bondé, semblèrent sincèrement surpris d’avoir un conférencier aussi jeune pour leur parler des pires criminels que l’histoire avait jamais connu. Les éventuels doutes et questions des personnes présentes furent interrompues quand le jeune homme posa ses yeux bleus et bruns sur eux et commença à décrire la vie et la mort de Jack l’Eventreur, dans le londres Victorien.
Un homme considéré comme le Diable même par les policiers de l’époque. Jamais arrêté, jamais égalé.

“Jack l’Eventreur n’avait jamais été inquiété. Avez vous une idée de la raison?”

Une main se leva, un étudiant boutonneux, sûrement en biologie, déclara. “A cause du manque de moyens technologiques de l’époque, évidemment.” Un sourire en coin s’étira sur le doux visage du professeur. “Pas idiot. Mais pas totalement vrai.” Il tourna une page de son dossier, laissant une gravure de l’époque apparaître sur le projecteur. “Jack n’était pas un homme malade. Tout porte à croire qu’il était totalement sain d’esprit et en pleine possession de ses moyens. Alors qu’à l’époque, les policiers se sont immédiatement tournés vers l’hypothèse d’un maniaque sexuel. Un maniaque n’aurait jamais arrêté de tuer. Jack a disparu une fois qu’il se sentit en danger. Les criminels les plus dangereux ne sont pas ceux qui sont malades et imprévisibles, mais ceux qui ont pleine conscience de leurs actes. Ne l’oubliez jamais.”

La lumière revint dans la salle, et les étudiants sortirent lentement, un à un, de l’amphithéatre, alors que Ardyn ressemblait ses dossiers. Un frisson lui parcoura l’échine en sentant une présence derrière lui. Il se tourna vers l’intru. Un étudiant à peine plus jeune que lui, grand, aux traits ciselés. Le genre de personne que l’on peut admirer simplement par plaisir. Quelque chose d’inconfortable, cependant, se glissa entre eux, alors qu’il lui tendit la main.
Park Jae Sun, je suis étudiant en master en droit. Puis-je vous inviter à boire un café? J'aurai des questions à vous poser.
Ardyn leva des sourcils fins, étonné. Il attrapa la main tendu de la sienne, plus fine et pale. “Je n’ai pas énormément de temps mais… pourquoi pas, après tout ?” L’accent anglais chantant dans sa gorge prit une rondeur plaisante alors qu’il rassemblait ses affaires. “Qu’est ce qui pousse un étudiant en droit à assister à un séminaire de psychologie ? Ça a du être barbant pour vous.”
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy Mer 6 Déc - 20:02
« you, the good guy. me, the bad guy » feat ardyn
on dit de moi beaucoup de chose, et la façon que ce kang parle des psychopathes m'interpelle. Pourrais-je en être à mon insu? Puis-je me réveiller un jour avec l'envie de tuer? Je tuerai pour protéger mon frère, c'est certain. Il est ma dernière famille maintenant. C'est pour lui que j'endosse le rôle que notre père aurait voulu qu'il prenne à son tour. Juste pour lui que je lui cache les secrets de notre défunt père pour qu'il continue à croire que nos parents étaient des anges. Moi, ma désilussion est morte depuis quatre ans, depuis ce jour où mon aîné est devenu un enfant à charge pour moi. Même bien avant, quand Kwang Ho était dans le coma. Après tout, ne suis-je pas le meurtrié de nos parents. Si ce jour-là, je n'avais pas piqué une crise comme l'enfant égoïste que j'étais, ils seraient encore là, et hyung serait encore ma marionnette.

Et ce médecin, là, m'interpelle. La manière dont il parle de Jack l'éventreur. Ses paroles me font sourire. Après tout, cet homme était un dieu, l'un de ceux que nul n'a jamais pu remettre la main sur lui. J'ai toujours eu une fascination presque mordbide pour les meurtriers célèbres. Mais je ne me vois mal tuer quelqu'un. Il parle et je regarde mes mains, les imaginant de sangs ... impossible.

A la fin de la conférence, j'attends que tous soit parti pour m'approcher de lui. Dos droit, lunette de vue sur le nez. On peut dire qu'on voit que je sais ce que je veux. Main tendu, je me présente en lui souriant. Nous pouvons nous rejoindre à un autre moment si vous le souhaitez. Toujours donner l'impression à l'autre de faire comme si il avait le choix. Mais il me répond d'une certaine manière, un simple oui. Je ne compte pas vous importuné trop longtemps. Je rigole comme si je venais de lâcher une blague et la chute n'amusait que moi avant de tendre le bras vers la sortie.

Qu'est-ce qui pousse un Je m'arrête de parler, cherchant de quel pays pourrait devenir son accent. anglais donnant une conférence de psychologie à des... Je tourne mon regard, apercevant encore des étudiants dans les ranger. jeune qui se moque de votre conférence? Je me tais, le laissant réfléchir quelques secondes. J'aime la psycholgie ou la conférence était obligatoire pour l'un de nos cours. Une nouvelle fois, je rigole.

Dans le couloir, je m'arrête devant le distributeur à café. Celui-ci où il y a un café un peu plus loin du bâtiment avec une ambiance calme et détendu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Innovateur
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy Ven 8 Déc - 9:42
you, the good guy, me the bad guyArdyn & Jae SunLa plupart des psychopathes avaient un point commun : ils étaient avant tout des humains. Des humains qui avaient eu une vie normale. Ils avaient étudié, étaient tombés amoureux, avaient trouvé un travail, parfois avait eu des enfants… Puis quelque chose avait basculé : la perte d’un être cher, le déclenchement d’une maladie, un incident… Quelque chose avait changé, et les avaient poussé à tuer une première fois.
Une fois qu’on goûte au sang, alors il est difficile de ne pas replonger. C’était la première chose qu’on lui avait appris lors de son arrivée aux services secrets.

L’agent peut être amené à faire usage de son arme en cas de légitime défense.
Son instructeur lui avait fait promettre de ne jamais utiliser une arme comme solution de facilité. Celle ci était toujours l’outil d’un acte désespéré, et devrait le rester.
Parfois, Ardyn se demandait si il lui aussi, deviendrait un jour comme ces hommes qu’il décrivait.
“Nous pouvons nous rejoindre à un autre moment si vous le souhaitez.” Poli. L’homme qui se tenait devant lui aurait plu à n’importe quelle belle famille coréen comme londonienne. Ardyn sourit tout aussi poliment. “Ca ira, j’ai le temps.” Après tout, Rosa ne finirait la maternelle que deux heures plus tard. Il pouvait se permettre une entorse à son programme, par simple curiosité. “Je ne compte pas vous importuner trop longtemps.” Un léger sourire échappe au jeune homme, mais quelque chose… Quelque chose d’effrayant émanait de cet homme, et il n’était pas sur de savoir si il s’agissait de sa paranoïa, ou d’une impression fondée.

“Qu'est-ce qui pousse un … anglais donnant une conférence de psychologie à des…” Le jeune professeur hausse légèrement les sourcils, attendant la suite avec une mixture d'inquiétude et d'intérêt, sans pour autant avoir une idée de qui se tenait devant lui. Peut être que si il l’avait su, il aurait pu l’arrêter. “jeunes qui se moque de votre conférence?”
Plutôt que de s’offusquer le jeune homme sourit légèrement, laissant pointer une rangée de dents blanches. “Ils s’en moquent sûrement maintenant mais...pour le moment, ce n’est que de la théorie. Il est difficile de ne pas oublier tous ses bons sentiments quand on se retrouve en face de quelqu’un qui pourrait potentiellement vous donner la mort.”

Le jeune homme le suit alors tranquillement jusqu’au distributeur de café et boissons chaudes. Sélectionnant le thé à la vanille qu’il avait pris tous les matins pendant deux longues années dans ce même hall, il se tourna vers son interlocuteur. “Alors...Qu’est ce je peux faire pour vous ?” murmura t’il finalement.
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy Lun 11 Déc - 11:16
« you, the good guy. me, the bad guy » feat ardyn
Devant lui, se regard qui me détaille, je reste droit et fière. Jouant avec les mots. Sa question, je l'envoie balader en lui retournant la même mais autrement. Après tout, je suis un futur avocat d'affaires pour la pègre. Ça aussi, je n'arrive pas à me rendre compte du chemin parcourue depuis mon retour en Corée. L'orphelin, cette riche qui se retrouve à cause des affaires familiales à protéger son jumeau en intégrant une organisation qui fait peur aux trois quart d'une population soumise. Je ne pense pas qu'ils tomberont nez à nez avec un meurtrier. Peut être bien des suicidaires. Il me semble que les statistiques prouvent qu'il y a peu de psychopathe comme Jack l'Éventreur. dis-je en m'avancant vers le distributeur de boisson chaude.

Il ne répond pas au choix que je lui posse pour le café. Préférant se servir lui-meme. Une grimace de colère apparaît un instant sur mon visage. Est-il comme les autres boucher quand on parle d'offrir. A mon tour, je choisis un café noir avant d'attraper le gobelet. oh pas grand chose, j'étais plus curieux de voir à quoi ressemblait l'un des meilleurs etudiants de l'Université. Mes lèvres se posent sur le rebord du gobelet mais je ne bois pas. Attendant de voir sa réaction et de rajouter. Pensez-vous être capable de déceler un psychopathe qui ne sait pas encore qu'il en est un? À cet instant, je pense à Kwang Ho et son comportement étrange depuis quelques années. Même si durant une fraction de seconde, une voix dans ma tête dit que je le suis. Ne suis-je pas dans l'ombre à tirer sur des ficelles depuis mon plus jeune âge. C'est plus une expertise que j'ai besoin. De futur collègue à futur collègue. Je prends une gorgée avant de rajouter. Bien entendu, votre prix sera le mien L'argent n'est pas un soucis, il suffit de savoir où le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Innovateur
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy Lun 11 Déc - 12:36
you, the good guy, me the bad guyArdyn & Jae SunLe jeune homme devant lui semble fier. Il se tient avec la prestance que Ardyn n’avait jamais vu quand dans les grandes familles anglaises, qui se pavanait constamment avec un masque “de la haute société”. Le genre de personnes qu’il avait toujours côtoyé dans son adolescence, en Angleterre. Le genre de personne qui le mettaient profondément mal à l’aise. Surtout quand celles ci étaient actuellement douées pour cacher leurs émotions.
Visiblement, Jae Sun est un intelligent. Mais il a trouvé quelqu’un à qui parler.   Je ne pense pas qu'ils tomberont nez à nez avec un meurtrier. Peut être bien des suicidaires. Il me semble que les statistiques prouvent qu'il y a peu de psychopathe comme Jack l'Éventreur. Le jeune homme hausse les sourcils, mais finit par laisser un sourire agréable, et un peu charmeur s’étirer sur ses lèvres. “Et pourtant, dans notre milieu, Jae Sun, vous verrez rapidement que les statistiques ne sont pas suffisants.”
Quand des vies étaient en jeux, Ardyn refusait d’accepter des statistiques. Il avait vu bien assez de monstres à l’oeuvre pour savoir de quoi il parlait.

Avec douceur, le jeune homme refuse l’offre du garçon et se sert lui même un café. Il avait pris l’habitude de ne pas se laisser faire servir ses boissons par des inconnus, et certainement pas des inconnus réveillant en lui des instincts de survie. Comme si quelque chose de sombre attendait de faire son apparition.  
oh pas grand chose, j'étais plus curieux de voir à quoi ressemblait l'un des meilleurs etudiants de l'Université. Ardyn sourit légèrement, sans prétendre être choqué de son information. Il se savait un peu au dessus de la moyenne, et il avait toujours refusé de faire preuve de fausse modestie. Encore une fois, un petit sourire charmeur était imprimé sur son visage. “Et donc ? pas trop décu ?” s’enquit t’il avant de prendre une gorgée de son propre thé.

Pensez-vous être capable de déceler un psychopathe qui ne sait pas encore qu'il en est un? Le jeune homme hausse les sourcils. Voila une question qui n’était pas vraiment du genre de celles qu’on lui posaient par simple curiosité. Sa curiosité était définitivement piquée. Il décida de le laisser finir.
C'est plus une expertise que j'ai besoin. De futur collègue à futur collègue. De mieux en mieux. Ce garçon était venu le trouver dans un but bien précis. Pour le moins étrange.  Bien entendu, votre prix sera le mien.
Le jeune homme prend une gorgée lente de son thé, et reste silencieux pendant un long moment, ses yeux vairons se posant dans ceux, couleur café de son compagnon. Il fit claquer ses lèvres avant de répondre. “Je ne loue pas mes services.” finit t’il par déclarer. “Mais...vous avez su éveiller ma curiosité.” Et éveiller la curiosité d’un homme comme Ardyn était la meilleure façon de s’assurer son aide.
“Racontez moi. Qu’est ce que je dois expertiser ?”

© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy Lun 11 Déc - 13:06
« you, the good guy. me, the bad guy » feat ardyn
Je n'en sais rien Suis-je déçu ? Cette, il a rejeté mon offre pour la boisson. Mais je fais la même chose, il est si facile après de manipuler une personne juste par un geste qui de base de veut juste être agréable. La tactique change de dans mon esprit. Jouer le bon copain ne fonctionnera pas avec lui. Je répondrai à la question à la fin de notre entretien. un sourire au coin, le gobelet en main. Vais-je réussir à jouer avec lui comme avec les autres, lui faire croire qu'il peut avoir confiance en moi, juste pour découvrir ses points faibles que j'utiliserai si le besoin de fait sentir.

Une nouvelle tactique pour l'intéresser. Chose qui réussit. Lui proposer un sujet d'étude. Mon frère, mon propre sang. Je n'ai pas son dossier sur moi. Suis-je normal d'avoir le dossier médical de ma moitié, des écrits des psychologues qui le suivent depuis notre adolescence. Enfin, je le suis, vu que je veux le sortir de sa torpeur dans lequel il s'est mit, pour retrouver mon hyung que j'essaye de protéger à ma façon. Je ne vous en parlerai seulement si. En parlant, je pose mon gobelet sur une table près de nous pour sortir de mon sac de cours, un contrat. un contrat de confidentialité. Après tout, même si je suis qu'un étudiant pour l'instant, je commence à me faire un nom dans le milieu du droit. Je m'engage à le livrer à la police si mes doutes sont confirmés. Je pose le contrat sur la table avant de reprendre le gobelet. Vous comprendrez la raison de tout soucis assez vite.

En une gorgée, je termine le café noir et jette le plastique dans la poubelle à côté de la machine. Ce n'est certainement pas l'affaire du siècle. Dites-vous que je suis un étudiant zélé qui se pose des questions sur une personne proche de lui. Je dis ça, sans savoir que Ardyn et moi, allons être lié plus qu'un simple contrat. Que ce jour-là, je rencontrai celui qui mettra fin à mes affaires plus de dix sept ans après. Je vous laisse réfléchir à tête reposée. je sors une carte de visiter que je lui donne Si vous acceptez, n'hésitez pas à m'appeler.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Innovateur
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy Mer 13 Déc - 23:11
you, the good guy, me the bad guyArdyn & Jae SunJe n'en sais rien
Ardyn n’est pas dupe. Il sourit. C’est un jeu de force qui lui est proposé, et il n’allait certainement pas le refuser. Ce n’était pas son genre de prendre peur devant l’inconnu.
Je répondrai à la question à la fin de notre entretien. Ardyn n’est pas quelqu’un de facile à duper, mais il sent que Jae Sun est d’une autre trempe que les quelques élèves brillants qu’il avait rencontré jusqu’à présent. Il y avait quelque chose de dangereux chez lui. Et le plus dangereux, dans tout ça… c’est qu’il le cachait très bien.

Jaesun sait de toute évidence lui parler. L’argent n’avait que peu d’intêret pour l’anglais. Il était de bonne famille, et malgré leurs différents, ses parents s’arrangeaient pour subvenir à ses besoins constamment, en particulier depuis que Rosa était apparue dans sa vie. Il avait un salaire plus que confortable. En gros, il ne manquait strictement de rien, et de l’argent ne lui ferait pas accepter quelque chose d’un jeune homme très suspicieux. Un cas intéressant, en revanche…
Je ne vous en parlerai seulement si. Le plus vieux hausse les sourcils en voyant apparaitre un contrat semblable à celui qu’il avait signé un an auparavant avec le service secret d’état. Après tout, même si je suis qu'un étudiant pour l'instant, je commence à me faire un nom dans le milieu du droit. Je m'engage à le livrer à la police si mes doutes sont confirmés. Ardyn l’observe, les sourcils froncés. “Ca me semble bien sérieux, pour une simple question.” Il le détaille encore longuement, comme cherchant à découvrir une faille. Une simple craquelure lui permettant de comprendre ce qui était si secret. Finalement, il prend le dossier papier, qui semble conforme à la loi en vigueur, sa méfiance pliant sous le poids de sa curiosité.

Le jeune homme lève finalement les yeux vers son compagnon. Très consciencieux, pour un simple étudiant en droit. Il prenait toutes les précautions possibles. Ardyn pouvait totalement le respecter.
“Dites-vous que je suis un étudiant zélé qui se pose des questions sur une personne proche de lui.” Ardyn laisse ses yeux tomber sur ses mains. Quelque chose lui disait qu’il reverrait rapidement cet homme. Il ne savait simplement pas si c’était en ami, ou en ennemi.
Je vous laisse réfléchir à tête reposée. Ardyn attrape la carte de visite du garçon. Si vous acceptez, n'hésitez pas à m'appeler.
Finalement, l’anglais hoche la tête et glisse la carte dans sa poche, levant les yeux vers lui. “Très bien, je n’hésiterais pas.”

© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: ((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy
Revenir en haut Aller en bas

((ardyn)) you, the good guy. me, the bad guy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-