AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
daevil ☆ ihy bhj bhm nhj
halloween !
post vacant recrutement soon ☆
04/11 nouveau design, viens donner ton avis ! 14/10 distribution de vava par ici13/10 réouverture de la catégorie temporaire 13/10 inscription à la maison hantée ouverte13/10 les nouveautés d'halloween sont arrivées !29/09 recensement de la rentrée en cours29/09 les dernières news toutes fraîches par ici 24/07 nouvelle version, check ça ! 24/07 animation d'été19/06 event effondrement centre commercial 01/06 changement de design et nouveautés 04/05 ouverte du bowling et première partie lancée04/05 changement design et nouveautés04/04 mis en place d'un recensement04/04 changement de design et nouveautés19/02 changement de design et nouveautés11/01 changement de design et nouveautés16/12 apparition catégorie temporaire noël16/12 animation et rps communs noël03/12 ouverture officielle du forum
Bienvenue ! rmfc c'est un forum rpg city qui se déroule à séoul en 1995. le rp y est libre, sans minimum de mots ou de réponses par mois. les avatars sont réels et de taille 200*320. le forum s'inspire des dramas reply. l'ensemble du design et textes sont de daevil et shin.
pour faire connaître RMFC, n'oublie pas de voter !
Seoul 95
prêt à vivre une véritable histoire d'horreur ? alors rends-toi à la catégorie temporaire ! on ne demande rien d'autre que de la peur et de l'effroi et en plus, tu es libre de jouer le souvenir que tu veux, se déroulant entre 1996 et 2017.
➸ les nouveautés de novembre sont arrivées, check tout ça par là ! ➸ event halloween, viens visiter la la maison hantée la catégorie temporaire fait son retour

 

 Shallow + Sully & Ardyn

Aller en bas 
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Shallow + Sully & Ardyn    Lun 8 Oct - 9:28

Shallow+ tenue + Plic ploc.

Le même son incessant suivait Ardyn dans ses rêves. Le même plic ploc qu'il avait entendu pendant des heures et des jours en attendant son heure dans cette horrible cave.
Vraiment, ça avait été un simple incident causé par sa propre imprudence.
C'était partout dans les journaux, ce type qui tuait des enfants après les avoir kidnappé. Vu la nature des crimes, Ardyn n'avait pas tardé à recevoir un appel frenetique de la police de Séoul.

C'était trop personnel, il le savait parfaitement. Il aurait dû donner l'affaire à quelqu'un d'autre, et pourtant, il avait décidé de s'en charger.
Ce qui l'avait mené dans cette cave pendant près de deux jours de torture. Personne ne s’était rendu compte de sa disparition jusqu’à ce que Hae Yeon appelle la police, habitué aux longues absences de Ardyn avec toujours des appels et des sms. La rien.

Heureusement, le bourreau d’enfant avait été tué dans la fusillade, et il s’en était sorti avec une bonne semaine d'hôpital, un bilan psychologique et une trace bleuie sur la lèvre et la tempe.
Il s’était attendu d’éprouver de la satisfaction et du soulagement, mais aucun. Parfois, dans ses rêves, il prenait la place du bourreau et faisait souffrir ce monstre autant qu’il avait fait souffrir les enfants qu’il avait enlevé.
En plus de tout ça, il avait raté son rendez vous avec Sully.

Il n’avait pas osé se rendre chez lui pour s’excuser de peur que ses cicatrices lui fassent peur, mais aujourd’hui, il comptait bien se rattraper, malgré son manque cruel de sommeil.
A 6h du matin, le voila dans sa salle de bain, dissimulant tant bien que mal les traces sur son visage derrière du fond de teint et enfilant une tenue confortable mais aussi adaptée pour faire comprendre à Sully que bon sang, cette sortie n’était pas amicale.
Si tout de moins il accepte de sortir.
Ardyn déposa sa fille chez Hae Yeon en fin de matinée, vibrant littéralement sous sa peau, dans un mélange de nerfs et d’excitation, et se rendit chez Sully en redoutant l’accueil qui lui serait donné, en particulier quand il n’avait pas d’explications valables quand à sa disparition, si ce n’est celle d’un accident.

Il espérait de tout son coeur que Sully ne lui en veuille pas autant qu’il l’imaginait.
Dans l'ascenseur,il se recoiffa, ses bleus n’étant que très peu visibles, et se prépara mentalement à faire ses plus plates excuses.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Ardyn ne faisait d’excuses à personnes, en temps normal.

Il frappa à la porte indiquée sur le texto de Sully datant de leur sortie au parc et attendit, nerveux.


©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Lun 15 Oct - 21:31

La pluie battait son plein et Sully s’était inquiété de ne pas voir son coup de cœur au rendez-vous qu’ils avaient fixé. La, assis durant un jour de congés devant la fenêtre, il guette derrière le rideau avec une tasse de thé bien chaud les quelques gouttelettes qui viennent frapper dans un bruit surprenamment agréable la vitre de l’appartement. Son esprit vagabondait à ce jour-là, se retrouvant seul à guetter parmi les passants cette silhouette différente de par le charisme qu’elle dégageait et ces particularités qu’il appréciait tant. Mais plus les minutes avaient filé et plus son cœur se serrait jusqu’à ce qu’il reçoive un message lui indiquant qu’il ne pourrait venir. Il n’y avait eu aucune raison et dans l’angoisse la plus totale, le doute s’était installée pour le briser un peu plus, ce sentiment de ne pas avoir été choisi, d’être moins aux yeux d’Ardyn que ce qu’il représente pour lui. Il déglutit, savoure la chaleur réconfortante de sa boisson chaude avant qu’on ne frappe à la porte. Frissonnant, il se raidit dans l’immédiat, fixe le bois un instant et se décide à franchir les pas qui le sépare de l’entrée. La tasse posée sur la table basse du salon, il hésite, puis il observe au travers du judas son visiteur. De nouveau un frisson tandis qu’il se prépare à lui ouvrir. Lentement, le verrou cède sous ses doigts et la poignée s’abaisse pour le laisser apparaître enfin.

Vêtu d’une veste sombre, d’un jean et d’une écharpe épaisse, le grand brun semblait tout droit sorti d’un magazine, surprenant de nouveau le professeur dont les mots restés coincés dans sa gorge finirent par s’évanouir alors qu’il l’invite à entrer. Lorsque la porte se referme, c’est un « Bonjour » qu’il arrive enfin à laisser entendre, abasourdi par les bleus qu’il a devinés sur la lèvre de son béguin. Ça le rendait fou. « Tu vas bien ? » le tutoiement redevenu insensé, il cligne et se dirige vers la cuisine. Eviter les sujets épineux n’est pas son genre, mais prouver qu’il n’a aucune rancœur en faisant preuve d’hospitalité était bien plus sage que d’entamer une conversation douloureuse. Il ne voulait pas laisser paraître son anxiété, préférant garder pudiquement ses sentiments blessés dans le doute d’une explication qu’il attendrait tout aussi patiemment que leur premier rendez-vous. « Je t’offre un thé ou autre chose ? » comment réagir dans une situation comme celle-ci ? Il n’en avait strictement aucune idée, pour lui, ne pas troubler son quotidien était sans doute une façon d’agir plus propice, mais il savait bien, il sentait bien surtout que ce n’était pas le cas. Ce qui fonctionnait d’ordinaire avec ses élèves qui se sentaient souvent fautifs pour peu ne les aiderait aucunement. Son cœur était sur le point d’exploser dans un mélange de joie et de tristesse. Il était là, malgré tout, mais pour lui annoncer quel genre de nouvelle après tout ? Bonne ou mauvaise, il espérait en vain faire taire l’espoir naissant de ne pas voir ses chances compromises sans avoir la moindre raison de ses manques à lui. Qu’avait-il fait de travers ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Jeu 18 Oct - 9:39

Shallow+ tenue + Plic ploc.

En temps normal, Ardyn aurait prit ce genre d’inconvénient comme un signe. Un signe lui disant de rester loin des relations amoureuses, qu’il ne méritait pas le plaisir d’aller retrouver un beau jeune homme pour sortir au musée après le travail, mais… à l’hopital, il avait eu le temps de réfléchir. Il avait d’autant plus compris que dans sa ligne de boulot, il avait beau ne pas se mettre directement en danger la plupart du temps, il pourrait arriver un jour ou on arriverait à en finir avec lui. Et il n’avait pas envie de finir comme une énième victime de meurtre sans avoir connu le bonheur, même éphémère.
Sully pouvait être cette personne.
Mais il avait pas mal d’explications à donner avant tout ça. Il le savait parfaitement. Ca lui faisait peur parce qu’il ne pouvait pas encore donner de détails, mais il avait envie de l’impliquer, et de ne surtout plus lui faire faux bon.

Alors avant qu’il aie eu le temps de penser aux nombreuses raisons pour lesquels il ne devrait PAS faire ça, et pourquoi il devrait laisser le pauvre professeur de littérature loin de ses problèmes, il toqua à la porte qu’il reconnaissait comme celle de son ami.
Heureusement, il est là. C’est lui qui lui ouvre la porte, et une chaleur inexplicable vien réchauffer les membres engourdis du garçon. « Bonjour » C’est au tour de Ardyn de ne plus savoir quoi dire et de rougir jusqu’aux oreilles. Il détourne les yeux sans pouvoir cacher sa nervosité.

« Tu vas bien ? » Ardyn acquiesce légèrement. Parce qu’il va bien. Mieux en tout cas que quelques jours auparavant ou il était encore torturé dans cette cave. Mais c’était un très mauvais début de conversation. Il accepte cependant la proposition non verbale du garçon d’entrer dans son appartement et il se déchausse à l’entrée. Qu’il ne lui ai pas refermé la porte à la figure était un exploit. « Je t’offre un thé ou autre chose ? » Ardyn ouvre la bouche, et sa voix est plus cassée qu’à l’ordinaire, encore, quand il souffle. “Hum...un thé, s’il te plait…?” Alors son ami (petit ami ?) n’avait pas encore jeté tout le thé qu’il avait acheté. Il s’asseoit sur le canapé, l’air parfaitement inconfortable, comme si la maison lui rejetait l’air abattu de Sully sur le dos. Et elle avait sans doute raison.
Quand Sully revient dans le salon, Ardyn lui attrape la main, et le tire doucement vers lui, comme pour lui faire signe de s’asseoir, les larmes aux yeux.

“Je suis désolé…” souffle t’il. Et c’est des jours et des jours d’épuisement qui semblent sortir par ces trois petits mots, alors qu’il renifle.

©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Jeu 18 Oct - 21:52

L’air était pesant dans la pièce, comme plongée dans une légère brume faite de leur anxiété. Chacun avait ses raisons et si Sully s’était senti abandonné et moqué, la présence de l’anglais dans son appartement voulait dire beaucoup, notamment qu’il lui accordait assez d’intérêt pour ne pas vouloir l’éjecter de son cercle de fréquentation. Un minimum dont le professeur littéraire voulait bien se contenter avec ferveur, lui qui n’avait jamais pensé mériter plus de la part de quiconque ou se refusait de l’envisager. Son malaise plus ou moins caché par cette politesse, il sort deux tasses et prépare la boisson chaude, se délectant d’entendre couler l’eau avant que la bouilloire ne siffle son agacement, elle qui n’avait rien demandé. Aussitôt, le brun retire l’ustensile et s’arme d’un petit plateau pour disposer le service et l’effectuer en s’abaissant légèrement pour déposer le tout. A ce moment précis, une main sur la sienne, le faisant toujours frissonner. Mais lorsqu’il lève son regard vers celui d’Ardyn, sa gorge se serre. Il ne comprend pas, il ne parvient pas à déchiffrer les signaux qui lui sont envoyés et il frissonne d’inquiétude. La seule raison qui pousserait cet homme à présenter des excuses était à son sens la peine qu’il ressentait, pour lui ou pour…

Immédiatement assis à ses côtés, le coréen regarde son ami droit dans les yeux, ne lâchant pas cette main. « Rosa… Est-ce que Rosa va bien ? » il espérait de tout son cœur que ce ne soit pas le petit ange qui rencontre de nouvelles difficultés, sachant combien elle avait dû souffrir et ce bonheur que chaque enfant mérite d’avoir, préserver cette insouciance est une tache bien difficile et même lorsqu’on s’y adonne avec toute la volonté du monde, des éléments extérieurs peuvent venir perturber cet équilibre de diverses manières toutes aussi déplaisantes les unes que les autres. Il en avait oublié cette rancœur effacée dès lors que le jeune homme s’était mis à réfléchir, dès lors qu’ils s’étaient revus. Calme, malgré tout intimidé et impuissant face au désarroi de l’ainé, l’écrivain débutant cherche une solution à un problème qui ne lui a pas été donné. Ni sourire, ni colère, juste de l’inquiétude sur son visage au caractère doux cependant animé d’une furieuse envie de savoir et d’aider son prochain. « Si je peux faire quoi que ce soit… je… tu sembles épuisé et j’aimerai, être là… pour toi » et pour elle, évidemment, pour Rosa, néanmoins les mots ne voulaient pas sortir dans cet inconfort, ce refus qu’il lui soit arrivé quelque chose. Seulement le sous-entendre était amplement suffisant aux yeux du plus jeune. Un silence alarmant avait pris possession des lieux, la gravité de ce moment et tous les petits détails marquant le visage et les expressions de l’étranger se révélaient peu à peu comme des signes imaginaires que Sully associait à un problème, loin de s’imaginer qu’il ne s’agissait pas du bon, loin de s’imaginer qu’il était question de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Ven 26 Oct - 8:41

Shallow+ tenue + Ardyn ne savait pas ce qui se passait dans la tête de Sully, mais une chose était sur, c'est qu'il estimait que le jeune homme méritait bien mieux que ça. Il méritait bien mieux que des semaines sans nouvelles et des retours sans pouvoir donner de vraies explications de peur qu'il ne soit mis en danger.
En vérité, rien ne l'empêchait de raconter toute l'histoire, bien sûr. Mais la peur de n'être pas pris au sérieux… Ou… Ou d'être rejeté restait si forte qu'il ne dit rien et se contenta de regarder Sully faire le thé. Ce rituel l'avait toujours apaisé, mais avec le jeune homme, c'était devenu l'un des seuls moments de sa journée où il pouvait réellement se laisser aller.
Il cligna rapidement des yeux pour lutter contre de nouvelles larmes de bonheur tant tout semblait normal dans cet appartement, si ce n'est lui, qui ne faisait qu'apporter des ennuis.

Finalement, il put prononcer ses premiers mots et l'excuse sembla alarmer le jeune homme plus que de raison. Comme si… Comme si il était inquiet pour lui. Ce qu'il n'avait certainement pas mérité.
“Rosa… Est-ce que Rosa va bien ?” Le jeune homme écarquilla les yeux comme si il n'était soudainement pas sur que Rosa aille bien. Mais elle était en sécurité à la garderie. On nf pouvait pas vraiment en dire autant de lui, malheureusement. “Oui… Oui, elle va très bien, ne t'inquiète pas.” Une douce chaleur l'envahit à l'idée que Sully se soit inquiété pour sa fille qu'il connaissait à peine. Vraiment, Ardyn ne méritait pas un tel homme dans sa vie. “Si je peux faire quoi que ce soit… je… tu sembles épuisé et j’aimerai, être là… pour toi” Le jeune homme renifle un peu à nouveau, les yeux rougis. Il se les frotte légèrement avant de lier ses doigts aux siens. “Tu mérites vraiment mieux que moi, Sully.” Il rit doucement, les larmes aux yeux à présent. “Je… Je ne peux pas tout te dire parce que je ne veux pas te mettre en danger mais… Je ne suis pas un simple psy… Je… Je suis en quelque sorte un agent fédéral.” ce qui, jusque là, était vrai. “Une mission… à mal tourné et… Je suis resté longtemps à l'hôpital. Je… Je suis désolé d'avoir raté notre rendez-vous.” murmure t'il en baissant la tête.
©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Ven 26 Oct - 13:53

Le thé déversait lentement sa vapeur, mais la chaleur qui se dégageait à peine ne suffisait pas à tinter la pièce d’un peu plus de couleurs. Seul Ardyn, assit sur son canapé laissait au coréen tout le loisir de se concentrer, la pâleur de sa peau détonnant avec son intérieur. La peur que l’enseignait ressenti en pensant qu’il ait pu arriver malheur à Rosa le fit frissonner de tout son long et évinça toute trace de potentielle rancœur. Les questions avaient été balayé au profit de cette unique réponse qui ne tarda pas à venir. Les mains liées d’Ardyn aux siennes le firent se crisper. Son expression inquiète, cependant déterminée et ses mains qui se serraient autour des siennes étaient là pour le rassurer. Il ne l’abandonnerait pas, il n’en avait jamais eu l’intention, même s’ils ne partageaient pas cette même flamme, ça n’avait jamais été un problème pour lui de réprimer ses ressentis.

Les mots étranglés qui suivirent lui tort l’estomac. Il méritait mieux ? Etait-ce donc un refus ? Il s’en était douté, mais rien n’aurait pu le préparer à l’entendre vraiment. Sully déglutit. « Ne dis pas ça » il essaie de rester calme, de lui faire comprendre que ça ne changera pas grand-chose entre eux, ce dont il aimerait se persuader et se connaissant, il allait faire de son mieux pour cela. Pourquoi était-il dans cet état ? Etait-ce pour lui ? Il ne comprenait pas, laissant la parole à son ami pour plus d’explications. Ce fut étrange, ce fut presque comme si la réalité dans laquelle il vivait se tordait pour en créer une autre. Un agent fédéral ? La façon qu’avait Ardyn d’appréhender les choses, de parler, de se comporter trahissait un secret qu’il avait simplement pensé autre, plus personnel par rapport à Rosa, par rapport au vécu de chacun, mais non, ce n’était qu’un métier plus qu’honorable par ailleurs, qui se mettait en travers de leur route. Ce n’est pas le rejet qui lui fit le plus mal, mais entendre que l’anglais avait subi des séquelles suite à une mission. Ses mains se resserrèrent alors qu’il observait son visage, décelant les quelques traces visibles plus ou moins camouflées. « Tu as été blessé et ce qui te met dans cet état c’est de ne pas être venu à notre rendez-vous ? » avait-il bien compris ? Ses lèvres se transforment en une ligne mince. Il prend sur lui, faisant apparaître sa fossette malgré lui, non dans un sourire, mais une moue agacée. « Je… pense comprendre pourquoi cette réaction, mais je la trouve quand même démesurée » ses doigts caressent doucement le dos des mains de son homologue. Sully en retire une, récupérant sur la table une serviette pour essuyer les larmes du bout de son tissu avec cette boule au ventre d’être chassé aussitôt. « Je n’avais aucune raison de garder ma porte fermée à un Kang Ardyn qui a tout comme moi des responsabilités. Toi et moi avons ce sens du devoir en commun qui nous empêche de créer quelque chose de stable avec quiconque n’étant pas en mesure de le comprendre, n’est-ce pas ? » yeux dans les yeux, il finit par encadrer le visage de l’aîné. « Je te remercie d’avoir été honnête avec moi, je n’ai aucune raison de t’en vouloir, à vrai dire… ta seule présence explique que tu tiens un peu à moi et ça me suffit pour… pour que l’on poursuive… hm » il en perdait son coréen, soudainement plus gêné, ce n’était clairement pas le moment, même si l’étranger venait de lui dire aller mieux, il n’avait pas cette impression. Ses mains glissent délicatement, sur ses joues, il les retire lentement. Son cœur brisé de savoir les dangers encourus par Ardyn. Evidemment, il avait peur pour les siens, mais qui voudrait s’en prendre à un professeur ? À moins que…

Non, ça ne pouvait être ça. Marcher main dans la main serait dans tous les cas risqués, même si le représentant de l’ordre n’en avait pas été un. Il était vrai qu’Ardyn était bien plus extraverti que lui, néanmoins, Sully ne se voyait pas déposer ses lèvres sur les siennes dans un lieu public, il avait du mal à imaginer ce fait par ailleurs, plutôt timide, ça lui semblait inconvenant d’avoir envie d’être proche d’Ardyn, même s’il savait en avoir le droit, même s’il l’y autorisait, il n’oserait jamais. Il masse sa nuque, détourne son regard et apporte une tasse chaude aux mains du père célibataire, se servant ensuite à son tour. « Je t’en prie, si je suis bien le responsable de ces larmes… promet-moi que ça n’arrivera plus, je ne pense pas mériter que tu te mettes dans cet état, je ne pense pas être digne de toi si c’est le cas. C’est moi qui devrait m’inquiéter, non l’inverse » risquer sa vie pour permettre à d’autres d’être sauvées, risquer de ne plus jamais voir ce visage souriant, il en avait terriblement peur à présent. Mais sa façon de voir les choses résidait en vivre l’instant présent et combler au possible tous ces besoins, ces envies pour n’avoir aucun regret. Il ne voulait pas passer à côté de Kang Ardyn, à moins que ce dernier ne l’y oblige. Ses lèvres trempées dans la boisson chaude, il savoure quelques secondes. Mais n’y tenant plus, ses yeux se plongent de nouveau dans ceux du soi-disant professeur. « Je veux… pour une fois être égoïste et te demander de ne pas me laisser sur le bas-côté… peu importe la relation que nous entretiendrons. C’est la seule chose que je souhaite »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Mar 30 Oct - 8:46

Shallow+ tenue + Ardyn n’aurait même pas eu l’idée de refuser l’affection de Sully. Il était déjà bien trop attaché et bien trop égoiste pour s’y résoudre, alors que c’était de toute évidence la meilleure chose à faire pour lui. Ca pourrait devenir dangereux, pour lui comme pour sa famille. Bien qu’il soit extrêmement bien protégé par ses collègues et que les agents fédéraux des renseignements comme lui pouvaient parfaitement avoir une vie amoureuse tant qu’ils restaient discrets sur leurs activités, il se retrouvait en compagnie de tueurs et de psychopathes toute la journée. Il ne comptait plus le nombre de personnes qui rêveraient de l’égorger dans son sommeil. Ce n’était pas une bonne base pour une relation saine, pas vrai ?

« Ne dis pas ça » Il voyait bien que Sully prenait les choses de la mauvaise façon, alors bien sur, il s’empressa d’expliquer, dans les mots les plus neutres possibles, ce qui lui était arrivé. Ne pas donner de détails ni de points de vues pouvant mettre en cause la mission. C’était la vie de beaucoup de personnes qui étaient en jeu.
Mais l’homme avait été capturé et le jeune homme sévèrement battu. Bien que blessé plus à l’intérieur qu’en surface, ou les cicatrices commencaient déjà à se fondre dans sa peau. Le toucher de Sully était comme une douce brise venant apaiser ses joues en feu.
« Tu as été blessé et ce qui te met dans cet état c’est de ne pas être venu à notre rendez-vous ? » Le jeune homme laissa tomber sa tête, l’air abattu. “Je pensais...pouvoir gérer ça, mais ce ne sera pas la dernière fois ! Je ne peux rien te promettre, je …. ce travail doit passer avant, et tu mérites mieux, Sully.” C’était exactement pour ça qu’il s’était refusé de s’attacher à qui que ce soit d’autre qu’à Rosa.
« Je… pense comprendre pourquoi cette réaction, mais je la trouve quand même démesurée » Le jeune hommre lève la tête vers lui, l’air surpris. Il ne comprenait pas ?? Il sursauta en sentant le tissu sur ses joues et se détendit visiblement. Pour une fois que Sully n’avait pas l’air d’un lapin dans les phares d’une voiture près de lui... « Je n’avais aucune raison de garder ma porte fermée à un Kang Ardyn qui a tout comme moi des responsabilités. Toi et moi avons ce sens du devoir en commun qui nous empêche de créer quelque chose de stable avec quiconque n’étant pas en mesure de le comprendre, n’est-ce pas ? » Le jeune homme cligna légèrement des yeux, sans vraiment comprendre ou est ce qu’il voulait en venir. « Je te remercie d’avoir été honnête avec moi, je n’ai aucune raison de t’en vouloir, à vrai dire… ta seule présence explique que tu tiens un peu à moi et ça me suffit pour… pour que l’on poursuive… hm » Ah, voila le Sully qu’il connaissait. La situation fit rire le plus vieux, qui passa rapidement sa main sur ses yeux pour sécher ses larmes. “Tu...tu te rends compte de ce que ca voudrait dire, pas vrai ? Si on continue...Je pourrais disparaitre du jour au lendemain sans donner de nouvelles. Rosa … elle est habituée, elle comprend...mais je ne veux pas te blesser.” Rosa avait Hae Yeon, quand son père partait, il s’assurait toujours qu’elle soit surveillée et aimée comme elle le serait quand il était là. Il essayait de ne jamais s’éclipser plus de quelques jours, mais parfois…

Il soupira. “Ce n’est pas une vie facile...mais je l’ai choisi.” A la sortie de l’université, quand ce type du gouvernement était venu le voir après un séminaire, en lui expliquant qu’il avait lu son bouquin, qu’il pensait pouvoir changer le monde avec son aide, le rendre meilleur. Comment résister, réellement ? « Je t’en prie, si je suis bien le responsable de ces larmes… promet-moi que ça n’arrivera plus, je ne pense pas mériter que tu te mettes dans cet état, je ne pense pas être digne de toi si c’est le cas. C’est moi qui devrait m’inquiéter, non l’inverse » Le jeune homme rosit et bu une gorgée de la boisson chaude, maintenant calmé. Ils avaient encore une foule de choses à se dire, des questions à se poser, mais l’idée que Sully puisse accepter de continuer à le voir malgré tout ça…. Ca lui donnait une furieuse envie de l’embrasser. « Je veux… pour une fois être égoïste et te demander de ne pas me laisser sur le bas-côté… peu importe la relation que nous entretiendrons. C’est la seule chose que je souhaite » Il ne put pas vraiment s’en empêcher, si il devait l’avouer. Peut être que c’était son cerveau qui avait finalement fini par se détraquer, mais son coeur se remplit tellement d’affection pour cet homme si maladroit et affectueux qu’il ne put s’en empêcher. Il ne put s’empêcher de venir le couper dans son élan pour l’embrasser, répondant de toute évidence à sa question voilée.


Les lèvres de Sully étaient douces, sinon un peu fraiches.

©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Mar 30 Oct - 20:54

Son cœur se serre à la vision de ces larmes qui roulent et de cette voix peu assurée qui lui intime implicitement de ne plus rien attendre de lui ? Sully est un habitué, d’ordinaire, on ne lui offre pas cette chance d’un premier rendez-vous et il en avait déjà eu deux, certes en compagnie de Rosa et de son frère, ce qui n’empêchait pas l’enseignant de les compter. Il s’était donné la peine, ami ou amant, tout ce qu’il voulait c’était cette considération sans arrière-pensée, cette innocence dans une relation ou rien de malsain ne saurait les détourner l’un de l’autre. Il ne cachera pas avoir rêvé de plus avec Ardyn, mais le lui dire maintenant, était-ce réellement la bonne chose à faire ? Ses mains contre la peau du jeune homme, le professeur lui assure qu’il n’y a pas mort d’homme, que leurs rendez-vous ne primaient pas sur leurs responsabilités et il essaie de sourire, maintenant rassuré que la petite princesse ne craignait rien.

Il lui explique avec ses mots, cette envie de se revoir, estimant que l’anglais était plus consciencieux qu’il voulait bien l’admettre. La modestie pourrait le tuer, son bon sens, celui de l’honneur également. Les agents fédéraux se sacrifient pour le bien de tous dans l’ombre d’une société qui ne les porte pas au sommet. Sont-ils condamnés à ne connaître que les menaces de leurs victimes, anciens bourreaux condamnés ? Le coréen ne le permettrait pas, ayant cette chance d’en connaitre un et de voir les ravages de cette vie solitaire, il ne veut pas. Son sens du devoir lui dirait de fuir, de ne pas mettre sa famille en danger, mais son cœur lui ne supporte pas l’idée d’être celui qui pour une fois mettrait un terme à une relation possible. Cette relation dont il voulait qui plus est. « Oui… j’en suis conscient et si ça venait à se produire, tu n’auras pas été seul. Je suis plus courageux que j’en ai l’air et ce n’est pas une décision prise à la légère. Je ne veux pas laisser passer cette chance » il ne voulait pas l’abandonner, était-il égoïste ? Rosa ne sera pas non plus seule dans le cas où Ardyn venait à disparaître, personne ne le sera, ce métier si difficile l’est bien plus encore mentalement. L’étranger avait choisi sa voie tout comme Sully l’avait fait auparavant, naturellement. Il masse sa nuque, coupable d’avoir fait verser ces larmes, coupable d’exprimer cette requête de ne pas être délaissé, coupable de le rassurer quand lui-même était si inquiet. Les coréens savent comment gérer le stress physiquement. Rien ne parait, mais avec toute la subtilité et l’intelligence dont faisait preuve le jeune homme en face de lui, il se doutait bien que sa conviction cachait malgré tous ses faiblesses.

Il attend, quelques secondes, il comptait reprendre la parole, mais n’en eut pas le temps. Son visage s’approche avec lenteur, Le sang chauffe ses joues, affluant en masse à en irriguer un peu trop rapidement son cerveau. Les lèvres d’Ardyn se posent sur les siennes et il partage un baiser, sentant au creux de son ventre l’air manquer et la danse d’une nuée de papillons qui s’envolent dans tous les sens, provoquant un frisson qu’il n’est pas en mesure de contrôler. Plus rien ne répond, trop focalisé sur les caresses prodiguées par le contact, ses yeux mi-clos ne voient plus rien, relayant aux autres sens leur travail. Son parfum, son étreinte, le goût du sel mélangé à la saveur sucrée du thé, la chaleur qui l’embrase littéralement. Lorsque le contact est rompu, la magie s’évapore lentement, mais il reste fermement accroché à son petit nuage, comme flottant au-dessus du canapé. Puis il comprend. La réciprocité de leurs sentiments, la possibilité d’un avenir à deux et il retient ses propres larmes, ravalant sa salive en portant ses doigts à ses lèvres, un léger sourire faisant naître cette fossette espiègle tandis qu’il plonge son regard dans celui du brun. Silence, soulagement, il respire enfin. « Je... suis vraiment heureux que tu sois là et qu’on puisse enfin se dire tout ça » il est rare d’avoir une conversation si fluide, de pouvoir confier des sentiments et cette retenue que Sully possède encore ne tardera pas à céder à ce besoin de partager. Joies et peines, les tracas passagers, la moindre petite lumière dans sa vie qui n’aurait de sens que pour eux. Il ne voulait pas que ça s’arrête. Il ne le lui fera pas promettre, n’exigeant rien d’autre que ce qu’il avait déjà promis et ces efforts qu’il fournissait déjà sans qu’il n’y ait besoin de mots entre eux. « Le plus dur… finalement, c’était de franchir le pas »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Lun 5 Nov - 9:30

Shallow+ tenue + Ardyn ne s'était pas franchement accordé grand chose ces dernières années. Il n'avait aucun ami de son âge, aucun amants si ce n'est cet agent de liaison qu'il avait fréquenté quelques semaines sans attaché parce qu'il en favait envie et qu'il n'était au final qu'un humain avec des besoins. Mais il n'était pas tombé amoureux depuis une éternité. Il ne savait pas si il était réellement tombé amoureux un jour ou si il s'était simplement trompé lui même. Mais une chose est certaine, c'est qu'il est bien assez égoïste pour vouloir Sully de quelque façon qu'il accepterait de le prendre.

Le jeune homme s'etait toujours considéré comme indépendant, et il avait raison. Il n'avait pas besoin d'être très entouré pour survivre. Il n'avait rien d'un misanthrope évidemment,mais comment entretenir une relation saine avec quelqu'un quand on devait encore et toujours se méfier de toute ce qu'elle dit ?
Il n'y avait pas ce genre d'inquiétude avec Sully. Ardyn lisait tellement bien en lui que ça en était franchement effrayant. « Oui… j’en suis conscient et si ça venait à se produire, tu n’auras pas été seul. Je suis plus courageux que j’en ai l’air et ce n’est pas une décision prise à la légère. Je ne veux pas laisser passer cette chance » Le jeune homme se demande si il n'est pas tombé sur la tête, car il se trouve dans un monde où un jeune homme aussi beau dur gentil se préoccupait de son bien être et voulait risquer une vie à ses côtés, où en tout cas, un bout de chemin. Et sa proposition était tellement pure, si cerf et dénuée d'arrière pensées que Ardyn manqua de le demander en mariage sur le champs. Mais ce serait pour bien plus tard. Pour le moment, il préféra faire quelque chose qu'il avait envie de faire depuis très longtemps : l'embrasser.

Leur premier baiser était exactement comme il l'avait imaginé et bien différent à la fois. Il avait bien évidemment été loin d'imaginer qu'il aurait pleuré et que leur baiser serait un peu salé, mais il s'était imaginé que ce serait merveilleux, qu'il se sentirait décoller et planer comme il ne l'avait jamais fait avant. Simplement en se sentant protégé dans ses bras, en se sentant soutenu. Alors il ose attraper le haut de son t shirt pour approfondir le baiser jusqu'à les laisser abasourdis, des fourmis dans tout le corps et des papillons dans le ventre. Il sourit. « Je... suis vraiment heureux que tu sois là et qu’on puisse enfin se dire tout ça » Ardyn ne pouvait qu'acquiescer a ça. Il avait gardé tout ça pour lui depuis si longtemps que c'était un terrible soulagement de pouvoir se confier, même en partie. Il savait qu'il n'était plus seul. Qu'il pouvait se retrouver en sécurité dans les bras de cet homme aussi longtemps qu'il voudrait bien de lui. Et même si il ne savait pas tout…. Il savait bien assez. “Le plus dur… finalement, c’était de franchir le pas” Ardyn rit doucement. “Si tu savais… “ il se mord la lèvre après quelques secondes de silence, regardant le contenu de sa tasse d'un air songeur. “Je tiens quand même à me faire pardonner… “ souffle t'il avec détermination. “Alors on peut aller au musée, ou alors on peut rester ici, et continuer de s'embrasser.” propose t'il, les oreilles et les joues d'un joli carmin.

©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Mar 6 Nov - 21:49

Si longtemps réprimés, ces sentiments qui demandaient pour une fois à être déchainés, à pouvoir librement envahir une pièce, négatif ou positif, il avait besoin d’extérioriser et Ardyn lui donnait cette impression d’être comme lui, de ne pas se permettre cette vie partagée. Bien sûr, accorder son amour à sa famille est une chose, construire une relation apporte un plus, indéfinissable, un besoin qui s’il n’est pas comblé doit être ignoré pour ne pas succomber aux sévices d’une dépression sévère. Ne pas être aimé, ne pas recevoir le même amour, c’est une souffrance que le professeur connait beaucoup trop bien. Il aurait pu en vouloir à Ardyn de lui imposer une distance, mais il n’en aurait pas été capable tant il aurait compris les raisons de ce geste. Le coréen avoue simplement ne pas vouloir passer à côté de lui et contre toute attente, c’est un baiser qui lui est rendu de la plus douce des manières. Surpris avant d’être littéralement consumé par le besoin de plus, il laisse l’anglais le tirer par la chemise pour une tendresse nouvelle qui le fit rougir assez pour l’embarrasser un minimum.

Cela ne l’empêche pas de reprendre la parole pour exprimer sa gratitude et son soulagement de le savoir ici avec lui, tout le monde en sécurité. Il est conscient qu’Ardyn pourrait ne pas rentrer durant des jours ou que ce séjour à l’hôpital pourrait ne pas être le dernier, mais il serait là. Il voulait être là pour le soutenir, pour lui donner une raison supplémentaire de croire en son métier. Si celui du professeur est bien différent, ils visent ce même but : créer un monde plus sain, plus tolérant et dans une harmonie prospère entre l’espèce humaine et toutes ses caractéristiques. Un petit sourire se dessine, bien heureux qu’ils aient franchis le pas comme il l’avait si bien dit et le rire de son amant, puisqu’il répondait maintenant à ce titre, le fit frissonner, détendre ses muscles par la même occasion. Leurs tasses vides avaient encore l’odeur tiède du thé parfumé quand l’agent demande à sortir ou à rester ici. Un pardon que Sully lui avait déjà accordé et dont il aurait profité s’il avait été une autre personne, mais pas lui. Le rouge de son petit ami semblait se propager jusqu’à lui, manquant cruellement d’air malgré la sensation de mieux respirer. « J-je ne suis contre ni l’un ni l’autre alors… je suivrais à ta convenance. Tu n’as pas à te faire pardonner, rien n’est de ta faute » il glisse sa main contre sa joue une nouvelle fois, plus assuré peut-être, ou moins étant donné la toute autre dimension que cela prenait.

Etonnement, Sully ne fit aucun geste en faveur d’une sortie, plutôt curieux d’expérimenter de nouveau cette chaleur qui n’appartenait qu’à eux, ce moment magique qui les coupaient littéralement de la réalité pour mieux les rapprocher. Sa seule crainte ? Ne pas avoir d’activité autre à proposer… ou si. Toujours très astucieux, il mordille sa lèvre. « On pourrait… rester ici et jouer au Go ? Pour remettre à plus tard une sortie au Musée en tête à tête ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Lun 12 Nov - 9:26

Shallow+ tenue + Comment ne pas tomber sous son charme finalement ? Comment ne pas être attiré par ce jeune homme si beau, si compréhensif, si courageux… Si séduisant. Bon d'accord, il l'avait dit deux fois, mais Sully est magnifique, il ne peut pas le nier.
En plus, il aimait les enfants, il aimait son enfant. Il se devait de se donner, à lui et à sa fille, une chance au bonheur, même si cela ne devait pas marcher, alors au moins, il l'aurait essayé. Finalement c'est ce qu'il avait fait quand il avait pris son boulot actuel, non ? Et finalement, il ne s'imaginerait pas faire quoi que ce soit d'autre.

Alors il finit par se laisser aller alors. Il est difficile d'être tendu quand Sully vous embrasse, il doit l'avouer. Ses lèvres sont douces, et il embrasse avec autant de profondeur que d'innocence et il se sent littéralement fondre dans ses bras. Il veut rester ici à vie. Mais il sait bien sûr qu'à un moment il devra bien se relever et affronter la réalité. Savoir qu'il aurait des bras dans lesquels retourner rendait la chose infinitivement plus faciles. « J-je ne suis contre ni l’un ni l’autre alors… je suivrais à ta convenance. Tu n’as pas à te faire pardonner, rien n’est de ta faute » Le garçon ne semble pas convaincu mais ne dit rien. Il saurait se faire pardonner plus tard, avec le temps. Autant commencer maintenant, ceci dit, pense t'il en lui proposant une sortie ou l'idée de rester chez Sully pour expérimenter ensemble leurs sentiments.

Sully ne semble pas réellement hésiter et Sully a un petit rire amusé en se rendant compte qu'ils ne bougeraient pas. « On pourrait… rester ici et jouer au Go ? Pour remettre à plus tard une sortie au Musée en tête à tête ? » Le jeune homme rit et acquiesce. “Au Go hein ? Je ne sais pas jouer.” dit t'il en venant planter quelques baisers dans son cou, appréciant la douceur de sa peau. “Si tu faisais depuis combien de temps j’avais envie de t'embrasser…” souffle t'il en se blotissant contre lui. “Tu sens terriblement bon.”

Il rit doucement et se décale un peu, de peur de l'effrayer. “Dis moi si je te mets mal à l'aise… “

©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Lun 12 Nov - 13:45

Si on lui avait dit qu’il aurait droit de fréquenter Kang Ardyn, Sully ne l’aurait pas cru. Il avait du mal à imaginer cette rencontre de fin d’année aboutir à un regard plus prononcé sur sa personne. Les yeux perçants du brun, son sourire espiègle et sa façon si particulièrement culotée de l’aborder, pourtant si douce à la fois, lui laissant toujours une porte de sortie de crainte d’y aller trop fort. Il adorait cette personnalité haute en couleurs qui lui en faisait découvrir de nouvelles à mesure qu’il apprenait à le connaître lui. Jamais plus il ne voulait voir de larmes sur ce si joli visage, il savait qu’il ne pourrait exiger de lui de revenir sans dommages physiques, mais il ne voulait pas qu’il les lui cache, pas à lui. Ce métier dont il devait garder le secret serait partagé dorénavant, pour alléger le poids de ce lourd tribut dont il n’était même pas récompensé par les citoyens réticents. Un étranger à leurs yeux, le plus méritant des hommes à ceux de Sully. Voilà pourquoi il avait du mal à croire avoir plu à un tel homme, mais il ne regrettait pas un instant d’avoir saisi sa chance, bien que timidement et sous les encouragements d’un certain sportif et des avances de ce même homme qui avait lui aussi du mal à réfréner ses ardeurs.

Entre sortir pour réparer une erreur qui n’est aucunement du ressort de l’anglais ou rester ici au chaud à profiter de cet instant tant désiré, il n’avait aucune préférence, avouant que tant qu’ils étaient ensemble, rien ne pourrait le contrarier, à part peut-être ce pardon qu’il n’avait nul besoin d’accorder à son sens. Mais il sentait bien qu’Ardyn n’était pas de cet avis et il laissa apparaître une fossette espiègle en réduisant ses lèvres à une fine ligne, il allait à coup sûr en entendre parler.

Finalement, la perspective de rester à jouer à des jeux de sociétés pour profiter encore des quelques baisers qui lui étaient prodigués lui faisait de plus en plus envie, faisant frissonner de tout son long le coréen qui appréciait la confidence, liant ses doigts aux siens en se délectant lui aussi du parfum délicat de son petit ami. « J’en avais très envie aussi et j’ai honte de l’avouer, mais peut-être depuis le tout début… » un petit rire lui échappe « J’ai pensé exactement la même chose, que de confidences monsieur Kang » dit-il en approchant toujours un peu plus son visage du sien, son souffle entremêlé qui vient à ne faire plus qu’un lorsqu’il ose, lui, reprendre leur échange dans un baiser chaste au départ qui se fait plus aventureux, plus curieux et avide de savoir. Il voulait tout connaître de l’agent secret, il voulait tant de lui, mais il acceptait cette crainte d’aller trop vite ou d’être trop entreprenant. C’est avec une certaine gêne qu’il se recule légèrement pour encrer son regard dans le sien. Un aplomb qu’il s’était toujours forcé à avoir pour que jamais l’on ne doute de la sincérité de ses propos, lui qui était si franc par moment avait du mal à se faire entendre, car tout ici devait être subtile. Mais au diable les sensibleries quand il n’en pouvait plus d’attendre. « Ce n’est pas tant ça, j’ai rarement pu expérimenter une relation de la sorte pour ne pas dire jamais à vrai dire et découvrir ça avec toi me rend aussi nerveux que désireux… » c’était intense et s’il n’était pas dans la retenue, ils ne joueraient jamais au go… était-ce cependant une mauvaise chose ? Une idée folle le traverse, celle de ne pas se dire non, de ne pas s’empêcher pour une fois et il mordille légèrement la lèvre inférieure de l’anglais, souriant contre ses lèvres. « Je crois… que nous nous sommes un peu trop privés et… je n’arrive vraiment plus à m’arrêter, je t’apprendrais le go… plus tard »

Le professeur d’ordinaire si sage se montrait égoïste et il n’en éprouvait aucune honte tant qu’il lui était permis de l’être, tant qu’Ardyn ne s’y opposait pas. C’était si bon qu’il se sentait comme un adolescent, découvrant pour la première fois ce que signifiait tomber amoureux. Bien sûr, il avait aimé de tout son cœur, mais jamais ne s’était dévoilé, jamais n’avait eu cette occasion de le faire et en dépit de son courage et de son cœur meurtri, étouffant les sanglots d’un chagrin dans le silence de sa chambre et à force de travail acharné, Lim Sully n’avait jamais aussi intensément aimé de toute sa vie. Il était certain que quiconque se mettrait en travers de leur route ne ferait pas long feu, tenant bien trop à cet état second, cette force qui coulait dans ses veines et le rendait invincible, imperméable à toutes les médisances et les maux qu’on pourrait leur souhaiter. Il se sentait lui-même, multiplié par deux et à la fois un peu plus dévergondé, un peu plus Ardyn, ce qui n’était clairement pas un mal à ses yeux. Reprenant son souffle, l’enseignant déglutit, caressant de sa main libre la joue de son amant qui ne l’avait pas stoppé. Tant de choses dans son regard qu’il voulait lui transmettre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Ven 16 Nov - 16:02

Shallow+ tenue + Ardyn savait ce qu’il voulait et n’avait pas peur de le demander. En général en tout cas. Ca ne lui avait tant servi que ça dans le monde duquel il venait, ou il était plus sain de se taire et de faire ce que ses parents demandaient de lui pour être certain de n’avoir jamais aucun problème dans la vie. Il aurait pu devenir médecin ou avocat, aller dans les meilleurs universités et tout ça sans avoir à trimer toute sa vie pour rembourser un prêt étudiant, étant donné que ses parents auraient tout pris en charge.
Il aurait pu rencontrer une jeune femme à la fac, belle et intelligente, mais surtout pas trop gourmande et ambitieuse, parce que sa mère coréenne n’aurait jamais accepté qu’une femme aie une meilleure carrière que son fils.
Il aurait pu avoir un enfant en bonne santé, et répéter le même schéma sur lui pour en faire un bon petit soldat.

Son père lui avait un jour dit qu’il devrait profiter d’une vie facile si il en avait l’occasion. Mais il n’avait jamais été matière à être modelé et à choisir les choses faciles, au contraire.
Il avait fait ses études à Dublin ou il avait du bosser dans une taverne pour payer sa nourriture et sa petite chambre de bonne, puis avait financé lui même son année d’échange à Séoul, en grande partie grâce à ses résultats brillants. Il avait choisi d’assumer le fait d’aimer les hommes dans une société qui les poussaient vers la sortie.

Enfin, il avait choisi Rosa. Il avait choisi de l’élever et de partager ses souvenirs les plus douloureux. Aujourd’hui, il faisait le choix de ce jeune professeur, et il se demandait si ce n’était pas finalement le plus facile d’entre tous. « J’en avais très envie aussi et j’ai honte de l’avouer, mais peut-être depuis le tout début… » Ardyn rit doucement, s’écartant pour mieux le voir. “Pourquoi avoir honte ?” s’amuse t’il « J’ai pensé exactement la même chose, que de confidences monsieur Kang » Ardyn est heureux de sentir à nouveau ses lèvres sur les siennes, de sentir ce chatouillis familier dans sa poitrine et dans ses mains quand il prend un peu plus les devants, et il se demande, non sans rougir, quel genre d’expérience Sully, l’innocent Sully, pouvait avoir avec des hommes.
Il devait le dire, il imaginait bien mal le professeur écumer les bars gays parfois très sordides de la ville.

Il n’avait pas envie de l’effrayer, ou de le pousser à faire quelque chose pour lequel le jeune homme n’était simplement pas prêt. Il se sentait bien dans ses bras, ici, et finalement, c’est tout ce qui comptait pour lui.
« Ce n’est pas tant ça, j’ai rarement pu expérimenter une relation de la sorte pour ne pas dire jamais à vrai dire et découvrir ça avec toi me rend aussi nerveux que désireux… » Le jeune homme manque de laisser échapper un bruit très peu aguicheur tant le professeur est adorable. Avec la souplesse d’un chat, le jeune homme se glisse devant lui, à califourchon sur ses genoux, et ne peut s’empêcher d’apprécier la puissance sous cet air innofensif. Il sourit. “Ce n’est rien, on a tout notre temps, non ? Tu n’as pas à faire quelque chose qui te met mal à l’aise.” Malgré sa position intime, il ne s’approche pas trop, laisse au jeune homme le soin de hisser ou de briser ses barrières. « Je crois… que nous nous sommes un peu trop privés et… je n’arrive vraiment plus à m’arrêter, je t’apprendrais le go… plus tard »

Ardyn rit doucement. Il se demandait si il saurait réellement voiler et dissimuler ses émotions devant Sully. Sans doute que l’affection qu’ils se portaient étaient finalement l’arme la plus puissante de toute.
Finalement, Ardyn comprend ce que ses collègues avaient voulu lui dire, quand il leur avait demandé si ils n’avaient pas peur de s’attacher quand on sait qu’ils pouvaient disparaitre du jour au lendemain.

“Si tu n’as pas de raison de revenir, alors qu’est ce que tu as ?”

C’était terriblement vrai, n’est ce pas ? Il le savait depuis qu’il avait Rosa, mais maintenant, devant Sully, il comprenait d’autant plus ces implications.
Le jeune homme sourit et vint de nouveau l’embrasser, avec plus d’enthousiasme et d’empressement, cette fois ci.

©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Ven 16 Nov - 20:40

Ce n’était pas un réflexe chez lui de s’accorder ce qu’il souhaitait et quand il y pensait, le professeur voulait que ça ne contrarie personne. Ses frères et sœurs n’ont jamais mentionné sa sexualité, mais il était au courant pour la leur en tant que parent ou figure parentale du moins de leur trio. Il les savait tolérant et surement plein de questions à son égard, mais il s’était fait discret pour leur permettre de prendre plus d’espace et de s’épanouir. Sully n’en a jamais été malheureux, contrarié peut-être de n’avoir pas trouvé une personne capable de comprendre son implication aussi bien familiale que professionnelle. Puis Kang Ardyn s’était présenté à lui en imposant sa force de papa lion tenant férocement une peluche licorne pour une petite fille qui en avait bien plus besoin que sa petite sœur à lui. Un sourire se forme, c’est bel et bien avec une certaine honte que sa fossette se forme, avouant qu’il avait eu envie de le prendre dans ses bras depuis leurs premiers échanges. L’un pour ces différences acceptés, l’autre pour sa compréhension et sa patience. Quand l’anglais lui demande pourquoi Honte, il se mord la lèvre explique calmement. « Parce que je m’en voulais d’apprécier autant quelqu’un en si peu de temps » et qu’il était dangereux de se laisser porter par ce sentiment naissant, mais au fond, sa patience avait su conquérir le cœur de l’étranger et Sully était à présent comblé de pouvoir apprécier la chaleur d’un autre, même si encore peu habitué et toujours un peu maladroit dans ses gestes.

Les caresses contre sa nuque, les baisers qui en découlent le feraient ronronner s’il en était capable, il se laisse porter par une chair de poule délicieuse parcourant le long de son échine tandis qu’il essaie de rassurer son petit ami. La réponse ne se fait pas attendre, Ardyn change de position, venant s’asseoir à califourchon sur lui, de quoi cette fois-ci le mettre dans l’embarras. Une fois de plus ce n’est pas parce qu’il n’apprécie pas, mais il est peu habitué et sa réaction est d’autant plus visible qu’il ose à peine poser ses mains sur les hanches de l’agent fédéral, gardant une distance qu’il n’ose rompre et qui est déjà minime à son sens. Trop tard pour jouer au go, ou plutôt trop tôt, il laisse Ardyn reprendre les commandes, suivant les baisers langoureux que lui prodigue son amant, son cœur battant à ses tempes. Lui qui croyait s’être bien accommodé à Kang Ardyn et ses assauts était finalement toujours surpris de le voir prendre un peu plus ses aises à chaque fois qu’il était à peine près. Il n’allait pas s’en plaindre, caressant du bout de ses doigts le dos du jeune homme, timidement, comme si le moindre contact pouvait le brûler et c’était le cas. Plus il l’étreignait, plus il se sentait défaillir dans une vague de chaleur qu’il avait du mal à gérer.

Les seuls moments où Sully pouvait se calmer étaient ceux où l'air venait à manquer, gardant la bouche entrouverte pour en faire passer plus en retenant sa respiration traitresse essayant de la réguler lui-même. Il n’aurait jamais cru dire ça, mais lui qui aimait prendre son temps pensait que les choses allaient trop vite, cette position bien qu’agréable pour la proximité que cela occasionnait ne faisait rien pour qu’il garde son calme. « A-Ardyn je ne voudrais pas que ça aille… trop vite, ne m’en veux pas j’apprécie vraiment qu’on soit proche » dit-il, simplement rester comme ça à partager des baisers lui convenait très bien. Le professeur ne s’était pas attendu à peut-être avoir des rapports plus intimes et aurait aimé avoir le temps d’y réfléchir ou plutôt d’assimiler l’idée qu’il avait le droit d’aller plus loin, d’avoir une relation des plus normale. Il soupire contre les lèvres du jeune homme, l’embrasse encore et encercle sa taille de ses bras, noués par ses mains entrelacées. Il ne voulait pas qu’il se lève et n’était pas convaincu qu’il saurait se tenir. Sa plus grande peur dans ces moments c’était de ne pas savoir comment s’y prendre, de paniquer et il ne voulait pas décevoir le seul homme qui l’acceptait tel qu’il était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Mer 21 Nov - 9:59

Shallow+ tenue + Ardyn estimait que l’amour ne devait jamais être source de honte pour qui que ce soit. L’amour était sans doute le meilleur sentiment qu’il existait chez l’humain. Le plus dangereux aussi. Il en savait quelque chose, vu le nombres de tueur imaginant faire souffrir les autres “par amour”. Mais il sait aussi une chose : une vie, une enfance sans amour pouvait créer les pires monstres qu’il connaissait.
Ce qu’il ne comprenait pas, c’est les personnes qui estimaient légitime de discriminer les personnes qui aimaient de manière différentes. Les personnes comme lui, qui n’aurait jamais eu la garde de sa fille si seulement ils avaient su qu’il était gay. Ils devraient peut être éternellement se cacher et réserver leur amour pour la maison, mais tant qu’ils étaient ensemble, pour le moment, alors le jeune homme était bien content.
« Parce que je m’en voulais d’apprécier autant quelqu’un en si peu de temps » Ardyn ne pouvait que comprendre d’ou il venait, aussi étonnant que ce soit. Quand on sait les nuits qu’il avait passé à se demander, si sérieusement, il faisait la bonne décision. Après tout, il n’était plus adolescent, un beau professeur ne devrait pas lui faire baisser ses défenses aussi facilement non ?

Plus le temps passe et plus ils sont proches, les deux jeunes hommes se glissant l’un contre l’autre et profitant de leur proximité pour s’explorer un peu plus. Finalement, il avait voulu embrasser le professeur depuis des semaines, et maintenant qu’il lui était possible de le faire, il n’avait plus envie de se décaler.
Le plus jeune était de toute évidence bien moins expérimenté que Ardyn, et ca n’avait rien de gênant, bien au contraire, Ardyn trouvait ses hésitations simplement adorables. Le fait que le professeur soit un naturel ne gâchait rien. Il embrassait particulièrement bien.

Mais bien évidemment, quelque chose semblait bloquer, l’empêchant de se détendre et de se laisser porter. Ardyn restait ainsi très chaste, n’osant pas se poser sur ses genoux, ne faisant que le dominer.
« A-Ardyn je ne voudrais pas que ça aille… trop vite, ne m’en veux pas j’apprécie vraiment qu’on soit proche »
Ardyn hausse les sourcils et sourit. “Hey, n’aie pas l’air si effrayé. On a tout le temps. Hm ? Je veux que tu sois à l’aise.” Il se laisse volontiers prendre dans ses bras et enfouit son visage dans le cou du garçon. Et à vrai dire, il appréciait tout autant ce genre de calins d’ours que le long et langoureux moment ou ils s’étaient embrassés.
Le jeune homme glisse son nez dans son cou et y dépose ses lèvres.
“Et si on commandait des plats chinois et qu’on regardait un film ? Tu as vu les James Bond ?” plaisante t'il, se retirant de ses genoux pour se glisser sur le canapé à coté de lui.
©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Mer 21 Nov - 14:21

Sur son petit nuage, le professeur se sentait si bien qu’il avait l’impression de perdre pied et cette sensation était aussi agréable que déroutante pour lui qui ne s’était jamais autorisé à tel plaisir. Finalement, partager ce moment avec celui qu’il aime sincèrement s’avérait bien plus salvateur que toutes ces fois où il s’était dit qu’il prendrait son courage à deux mains pour faire en sorte que cela marche. L’amour est à ses yeux un partage équitable et faire l’effort de maintenir l’étincelle pour allumer un feu était de toute évidence complexe. Quelque chose d’indéchiffrable qui se produisait ou non selon des critères personnels et uniques. La probabilité de voir l’alchimie entre deux être ne pas se diviser après un certain temps était si mince, particulièrement dans leur cas et paradoxalement, trouver l’amour auprès d’une personne du même sexe leur conférait ce pouvoir d’entretenir plus longtemps la flamme entre eux pour avoir mis si longtemps avant de se trouver. Magique, mais aussi incroyablement doux et confortable, les petits tracas s’effaçaient au profit de ses confessions. Avouer l’avoir apprécié depuis le tout début et avoir honte que la flèche du chérubin se soit précipité était devenu leur force. Nul doute que cela fonctionnerait aux yeux de Sully pour leurs caractères réfléchis à tous les deux.

Néanmoins, les choses allaient à une vitesse qui le dépassait complètement et assez embarrassé, l’enseignant panique, préférant être clair avec son petit ami qu’il était bien, là, à seulement s’embrasser. Avoir Kang Ardyn au-dessus de lui était en soi quelque chose, le personnage était assez charismatique à l’origine pour que l’écrivain en herbe soit déjà impressionné et le voir de cette façon le rendait encore plus faible. Il savait que la nature du brun était plutôt tactile et attachante et qu’il ne pouvait d’ordinaire pas se le permettre, ni lui d’ailleurs. Mais il y avait aussi cette retenue qui n’existait plus et bien que ce soit attrayant pour être une preuve incroyable de leur confiance réciproque, le trop plein d’émotions pouvait mettre le pauvre Sully K.O.

Fort heureusement pour lui, l’anglais était compréhensif, profitant alors de cette proximité pour une étreinte plus douce qui lui permis d’enrouler ses bras autour de sa taille pour se laisser cajoler et étreindre un peu plus l’homme qui devait à présent sentir son cœur battre à tout rompre se calmer peu à peu. Les baisers contre sa peau lui arrachaient des frissons incontrôlables qu’il renvoyait à mesure que son stress redescendait. Le coréen s’adonne lui aussi à ces tendresses marquées à peine et écoute avec plus ou moins d’attention les mots qui suivent. Un film James Bond et un repas asiatique ? Levant le nez, Sully répond d’un « hmhm » approbateur avant que son petit ami ne se décale à son plus grand regret. Il le regarde faire, déliant ses doigts de derrière son dos. À présent dépourvu de cette chaleur, Sully met un certain temps à se remettre levant son index pour aller chercher dans des marmonnements incompréhensible le téléphone de la maison, mais surtout, la petite liste de restaurants que les Lim avaient. Une petite boite non loin de la cuisine contenait les flyers avec les menus. Il les apporte au salon, ne pouvant pour l’instant pas commander sans savoir où ni quoi, ni déplacer le téléphone dont le fil était un peu trop court. « J’ai… bêtement pensé comme je l’aurais fait d’habitude, mais peut-être que tu as déjà une idée de traiteur ? Et je crois avoir le souvenir que Merry avait pris des James Bond, mais je ne suis pas certain que ce soit les plus récents » d’ailleurs, il sourit, il avait lu dans les journaux une information à ce sujet. « Nous pourrions aller voir le prochain au cinéma, j’ai entendu dire qu’il y en avait un qui sortirait dans le milieu du mois de décembre » James Bond, c’était un choix particulier après avoir discuté de ce métier plus qu’honorable que faisait Ardyn. Il récupère sous la table en s’asseyant près du jeune homme de quoi trouver la liste des restaurants et leurs numéros, se sentant légèrement incompétent en terme de savoir être lorsqu’il était avec lui. Sully perdait ses moyens, mais il essayait tant bien que mal de les retrouver, plongeant son regard dans celui particulier et si charmant de son petit ami. Ça n’avait jamais été un problème pour lui d’affronter le regard des autres, ni même de les regarder dans les yeux et Kang Ardyn lui donnait cette force et cette envie de ne pas être troublé comme il l’était actuellement. Un fin sourire se décide à apparaître tandis que ses paupières clignent lentement, s’habituerait-il un jour ? « Un film sur un espion américain, je me suis toujours demandé… si ça se passait vraiment comme ça en terme de technologie innovante, non pour la discrétion »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Lun 26 Nov - 9:29

Shallow+ tenue + Bien sur, leur chance était incroyable, et Ardyn avait la sensation de vivre un conte de fées, lui qui s’était imaginé devoir rester toute sa vie complètement seul, lui qui avait de l’amour à donner, et qui ne pouvait décemment qu’enchainer les coups d’un soir, parce que à quoi quelqu’un comme lui pouvait bien prétendre d’autre ?
Il faut dire qu’il avait eu sa part d’histoires malheureuses en Angletterre, entre les hommes narcissiques, voir pervers narcissiques, des hommes qui étaient incapables de s’assumer et qui le traitaient comme un jouet...Finalement, après avoir vu la folie de l’homme en action, il préférait profiter de sa beauté et de sa jeunesse pour se satisfaire auprès d’hommes plus jeunes qui ne restaient jamais plus d’une nuit.

C’était avant qu’il ne rencontre Sully, bien sur. Et sans doute que certains de ses vieux instincts faisaient lentement surface, comme une incitation à rester pour Sully. Comme si lui offrir son corps était une manière de le faire tenir à ses cotés.
Franchement, ca n’avait rien de drole de pouvoir s’analyser soi même.
On dit souvent quelque chose en psychologie : les psychologues sont la plupart du temps tout aussi atteints que leur patient. C’est en partie ce qu’il fait qu’ils les comprennent si bien. Ardyn soupconnait que ce soit son cas.

Avec Sully, cependant, il rêvait de bien d’autres choses qu’une nuit torride. Il voulait lui tenir la main, l’écouter parler de ses auteurs préférés et commenter des oeuvres dans une galerie déserte. Il voulait le faire encore rougir et l’emmener dans les meilleurs restaurants de la ville. Il voulait savoir ce qui le faisait rêver et tout lui donner.
Ca allait bien au dela de la simple attraction, et dans un sens n’était ce pas franchement terrifiant ?
« hmhm » Le jeune homme se détache pour lui laisser le temps de respirer et de, peut être, retrouver une cohérence à ses pensées, malgré lui franchement amusé. Sully disparait alors et il prend le temps de remettre ses vêtements en place et rafraichir ses joues en espérant que leur rougeur ne trahirait pas ses pensées. Il avait l’air composé et avait la tête froide, mais il n’était qu’un homme. « J’ai… bêtement pensé comme je l’aurais fait d’habitude, mais peut-être que tu as déjà une idée de traiteur ? Et je crois avoir le souvenir que Merry avait pris des James Bond, mais je ne suis pas certain que ce soit les plus récents » Ardyn rit doucement, posant ses mains croisées sur ses jambes. “Cesses de t’inquièter autant et viens me rejoindre. C’est parfait.” Il lui prend gentiment la boite de flyers des mains et les inspecte, cherchant le plus alléchant. « Nous pourrions aller voir le prochain au cinéma, j’ai entendu dire qu’il y en avait un qui sortirait dans le milieu du mois de décembre »
“Vraiment ? Alors c’est un rendez vous.” souffle Ardyn, l’air particulièrement content, parce qu’il n’était jamais en mission, en décembre. A part bien sur, si quelque chose d’urgent se présentait. Mais il passait le plus de temps sur des dossiers en cours, à répondre à des demandes d’avocats voulant un profil psychologique de leur patient, et tout le reste. C’était ingrat, mais c’était la partie de l’année qu’il préférait, parce qu’il passait plus de temps avec Rosa et ne risquait pas de se prendre une balle dans la tête à tout moment. « Un film sur un espion américain, je me suis toujours demandé… si ça se passait vraiment comme ça en terme de technologie innovante, non pour la discrétion » Ardyn pouffe légèrement. “Ce n’est pas dangereux de te dire que j’aimerais bien...mais non, nous avons les mêmes moyens que la police….et je ne suis pas...vraiment un James Bond ? Enfin, j’ai une arme, comme tous les policiers, mais moi je suis là pour cerner les personnes qu’on recherche. Les comprendre….”
©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Lun 26 Nov - 21:15

L’amour pour Sully était inconditionnel, abstrait et il se serait volontiers perdu dans un débat avec lui-même sur comment le définir pour l’homme. Est-ce une nécessité, un but ou simplement une entité vendue comme tel par le monde entier ? Cinéma, auteurs, artistes, tous prône ce message universel et ce sentiment plus qu’étrange qu’il est rare d’expérimenter aussi intensément qu’il le ressent. Jamais auparavant son cœur ne l’avait autant dirigé à l’exception de sa famille et de ceux qu’il considère comme en faisant parti ou lui étant assez proches pour être des amis, le professeur n’avait ressenti ce besoin de faire l’effort, de ne pas passer à côté de Kang Ardyn. C’est dire qu’il avait peur d’aimer, il avait peur de ressentir avec autant de force cet amour, mais il l’acceptait totalement, comme salvateur de tout ce dont il s’était privé parce que cet homme était venu rompre un vœu de silence pour lui. Le Coréen ne s’était jamais imaginé trouver l’âme sœur et il n’était pas certain d’être capable de reconnaître pareille personne en cette appellation. Pourtant, il suffisait que son nom soit prononcé, qu’un infime détail lui fasse penser à l’agent fédéral et le voilà à rêvasser.

Reprenant ses esprits, il sourit, rapporte les flyers en s’excusant d’avoir fait à son habitude, mais cela ne semblait pas déranger son petit ami qui l’invita à s’assoir à ses côtés pour choisir film et repas. Le professeur avait entendu parler d’un film à venir et immédiatement proposé d’y aller avec lui, surpris que cela soit pris comme un rendez-vous, mais s’en était bien un et malgré cette gêne plus embarrassante du fait qu’il ne voulait pas avoir l’air de changer simplement parce qu’il se sentait plus libre, Sully se force quelques secondes à trouver le regard vairon. Sa fossette le trahi, le voilà rassuré, il annonce alors « Oui, c’est un rendez-vous, mais j’espère bien que nous en aurons d’autres avant décembre » et quand bien même ce ne serait pas Ardyn qui proposerait ou le temps ne serait pas de leur côté en parallèle de leurs métiers respectifs, il était à présent bien plus serein concernant les refus de l’ainé. Il ne le serait pas vis-à-vis des risques qu’il encourait quotidiennement cependant.

Leur choix fait et l’appel passé, les deux jeunes hommes se retrouve face aux dvd à la recherche de précieux James Bond et visiblement, Merry semblait leur avoir sauvé la mise. Il en possédait deux, ce qui rendait la tâche plus facile concernant leur choix et leur programme. Curiosité cependant de Sully, ce dernier demande si la technologie des agents fédéraux est aussi optimisée que celle des films. Un peu déçu par cette réponse, Sully hausse les épaules malgré tout. « La psychologie est bien plus importante au final et j’admire énormément cette capacité de pouvoir analyser la personnalité d’autrui. C’est fascinant, bien que quelque peu troublant au quotidien j’imagine ? » par-là, le professeur entendait déformation professionnelle, ce qui arrivait et qui était d’ailleurs préférable de temps en temps lorsque le doute s’immisçait sur les intentions d’une personne. Il n’allait pas condamner ce geste, ni même si ça le concernait et était d’ailleurs curieux de savoir si Ardyn avait déjà tenté de le connaître de cette façon. Il sourit malgré tout, trouvant que la psychologie se reflète aussi dans les mots, dans la gestuelle, il s’y intéressait naturellement avant même de savoir que son petit ami était lui bien plus expert. « C’est en analysant partiellement Hae Yeon que je l’ai motivé à écouter mes cours, quand j’y pense, je me dis que tu aurais surement ri si tu avais été là » mais fort heureusement pour lui ça n’avait pas été le cas et il se contente de son peu de savoir intuitif. « Excuse-moi, ça doit te déranger que je m’y intéresse à ce point » mais… il n’avait pas l’occasion d’approfondir souvent le sujet ni avec ses élèves, ni avec ses frères, ni avec son ami justicier en carton mousse. Il se mordille la lèvre. Heureusement, on sonne à la porte, le livreur sans nul doute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Ven 30 Nov - 11:34

Shallow+ tenue +Ardyn avait vu dans son adolescence l’amour comme quelque chose d’exclusif et donc, superflu et le freinant dans ses ambitions. Il voulait voyager, découvrir le monde, découvrir surtout ses racines, dans un pays qui ne faisait pas la cuisine la plus quelconque qui soit, et surtout...Surtout il voulait énerver ses parents. Il vivait pour l’agacement sur le visage de son père à chaque fois qu’il ramenait une de ses conquêtes chez lui pour une nuit. Ils ne restaient jamais. Effrayés sans doute par le regard glacial de monsieur Kang. Il sourit en se demandant comment Sully aurait bien pu se débrouiller devant lui.

Il se dit que si il restait près de lui, alors Sully aurait sans doute la malchance de rencontrer ses parents. De tous ses petits amis et prétendants, cependant Sully était celui qui pouvait faire en sorte que ses parents ne le détestent pas ouvertement, du moins, bien qu’ils espèreraient toujours le voir changer d’avis sur ses moeurs et épouser une femme. Une obsession qui s’était calmée avec l’arrivée de la petite dans leur vie.
« Oui, c’est un rendez-vous, mais j’espère bien que nous en aurons d’autres avant décembre » Ardyn acquiesce facilement. “Avec plaisir. J’ai décidé de prendre un peu de repos.” En vérité, il était en repos forcé. C’était la base chez les agents blessés physiquement comme psychologiquement : quelques semaines de repos, mais surtout une évaluation psychologique. Ce serait évidemment encore plus long pour lui sachant qu’il ne pouvait décemment pas faire sa propre analyse psychologique. Il n’en était pas mécontent.

C’est ce qu’il pensait en tout cas en écoutant le jeune homme parler des James Bond et de la technologie utilisée en général par les agents des services secrets. Il sourit, c’était d’une naiveté attendrissante de s’imaginer que ces films représentaient ne serait qu’un pourcentage de la vérité. « La psychologie est bien plus importante au final et j’admire énormément cette capacité de pouvoir analyser la personnalité d’autrui. C’est fascinant, bien que quelque peu troublant au quotidien j’imagine ? » Ardyn sourit et acquiesce. “Bien sur, ca m’arrive. J’essaie d’analyser le moins possible. C’est juste….je suppose qu’on devient un peu parano avec le temps ?” souffle t’il, repensant au nombre de fois ou il avait été attaqué hors de ses heures de travail, ou il s’était fait suivre. Il ne voulait pas faire entrer dans sa vie et celle de sa fille quelqu’un de détraqué. Bien sur, Sully ne l’était pas. “Pourquoi ?” le taquine t’il. “Tu as peur que je découvre quelque chose ?” Demande t’il en se penchant vers lui. « C’est en analysant partiellement Hae Yeon que je l’ai motivé à écouter mes cours, quand j’y pense, je me dis que tu aurais surement ri si tu avais été là » Le jeune homme rit doucement. “Parfois, les professeurs sont les meilleurs psychologues, ca vient avec le métier. Même si Hae Yeon n’est pas très compliqué à cerner.” Ajoute t’il. « Excuse-moi, ça doit te déranger que je m’y intéresse à ce point » Ardyn secoue la tête et se permet de se lever pour aller chercher les livraisons, saluant le livreur dans un chinois parfait. Il paye la livraison avec un clin d’oeil et revient dans le salon.
“Pas du tout, ca me fait plaisir de répondre à tes questions si tu en as.”

©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Ven 30 Nov - 23:00

Cette journée riche en émotion était la plus importante pour leur relation. Aucune place n’avait été laissée aux quiproquos et plus jamais le professeur ne voulait voir sur les joues de son petit ami les larmes rouler. Il s’en était difficilement remis, le choc de la nouvel lui avait fait mal au cœur, comprenant que le métier dangereux d’Ardyn engendrait une vie solitaire, néanmoins remplie, il n’en doutait pas, des bons moments comme des mauvais. Néanmoins, le voir blessé l’avait ébranlé assez pour qu’il ait peur de ne pas saisir sa chance, celle qu’il attendait depuis un certain temps, le risque qu’il n’avait jamais pris pour personne et maintenant bien heureux de pouvoir la vivre, il se plaisait à promettre de nouveaux rendez-vous. Evidemment, Sully n’était pas dupe et le maquillage pouvait bien masquer les blessures, il n’empêcherait pas la douleur, à son plus grand damne. Les mains de l’agent fédéral entrelacées aux siennes, il pose quelques questions, intéressé par l’aspect psychologique de ce domaine particulier. L’être humain est complexe, amplis d’intentions dont la morale ne dépend que de chacun et de diverses conditions. Il suffisait d’un rien pour changer un homme et pour lui ce changement il le ressentait, positif. Le professeur rit légèrement. « Non, je pense que tu en sais déjà assez sur moi pour savoir que je prône la communication » qu’elle soit verbale ou non, même si l’enseignant fait preuve de retenu concernant ses sentiments, il essaie au mieux d’expliciter et il allait devoir faire des efforts pour s’adapter à son nouvel environnement. Etre en couple était à vrai dire nouveau pour lui, il ne le cachait pas et il espérait être aidé.

Quant à savoir comment il s’y prendrait, il se savait assez convainquant dans ses mots, mais seulement dans les domaines où il s’y connaissait un minimum. Confiant ainsi qu’Hae Yeon avait eu droit à sa part d’argumentaire psychologique afin de lui prouver que la littérature et les mots avaient un véritable pouvoir avait été une véritable victoire pour le coréen. Mais il ne se disait pas expert en terme d’analyse plus poussée, tout ce qu’il voyait n’était qu’à force de lecture et d’observation. Il était surpris malgré tout qu’Ardyn partage son point de vue. « En effet, pour toi et moi il l’est, mais pour sa génération, il pose quelques problèmes, j’espère que celles futures prendront exemple sur lui » il était fier d’affirmer que cette différence que possédait Hae Yeon à ses yeux était un trésor plus qu’un fardeau. Difficile de porter des valeurs qui ne sont pas celles partagées par tous, il le faisait pourtant et avec brio. Sully et Ardyn étaient également de cette trempe à ne pas vouloir coller aux conventions seulement parce qu’elles en sont et ça leur réussissait, d’autant plus qu’ils n’étaient pas seuls.

« Je ne suis pas certain qu’être professeur m’apporte vraiment une meilleure psychologie, mais il est vrai que travailler avec des adolescents, à savoir la phase entre l’enfance et l’adulte doit surement aider. C’est donc eux qu’il faut remercier » dit-il en riant. Le brun laisse son petit ami ouvrir, ayant visiblement pris rapidement ses aises de quoi le faire sourire tandis qu’il s’étonne de l’entendre parler une autre langue. « Combien de langues parles-tu ? » immédiatement après, il s’excuse de se montrer si curieux, mais cela semble plaire à l’ainée tandis qu’il revient et que Sully l’aide à déballer les petits plats dans les boites cartonnées. « J’en ai énormément, mais il serait plus sage de choisir un film, j’ai toute la vie pour te les poser, autant ne pas épuiser toutes mes cartes maintenant, n’est-ce pas ? » téméraire, certes et il laisse apparaître cette fossette, signe d’une gêne qu’il tente de masquer. « J’espère que Merry va bien… » soudainement légèrement inquiet en observant l’horloge murale, il se demande si son frère est en cours ou à son boulot, il espère que ce ne sera pas une énième déception pour le jeune homme, après tout, le danseur méritait lui aussi son petit bout de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Ven 7 Déc - 9:54

Shallow+ tenue + Le jeune homme l’avouerait : rien ne pouvait lui garantir qu’il irait a ces rendez vous. Du jour au lendemain, il pouvait être appelé et envoyé quelque part dont on le sortirait pas. C’était ce qui aurait pu lui arriver si ses collègues n’avaient pas été là pour l’aider et le retrouver, lui permettant de mettre un tueur derrière les barreaux pour la même occasion. Il savait que la prochaine fois pourrait parfaitement être celle d'où il ne ressortirait pas indemne, et aussi coupable se sentait t’il de devoir infliger ca à son jeune compagnon, autant il était heureux de pouvoir au moins faire des projets avec lui. D’avoir quelque chose à imaginer quand il se retrouverait dans des situations de vie ou de mort. « Non, je pense que tu en sais déjà assez sur moi pour savoir que je prône la communication » Ardyn acquiesce doucement. “C’est ce qui m’a attiré en toi en premier...en plus...et bien de tout ca.” dit t’il en le montrant en entier, parce que c’est vrai que le jeune homme avait un physique des plus agréables à l’oeil. “Je peux lire en toi très facilement, car tu n’essaies pas d’utiliser des artifices ou des masques. Tu es vrai.” Il acquiesce ses propos.

Et c’était si rare, n’est ce pas ? Quelqu’un qui était aussi en osmose avec ce qu’il pensait et ressentait, si bien qu’on avait aucun autre choix, sinon de le croire. Il supposait que c’était ce qui faisait de lui un très bon professeur. « En effet, pour toi et moi il l’est, mais pour sa génération, il pose quelques problèmes, j’espère que celles futures prendront exemple sur lui » Ardyn soupire. “Les gens ne savent pas voir le potentiel la ou il est. La plupart préfèrent simplement coller aux protocoles et privilégier la majorité.” Il lui prend la main et la sert contre lui, l’air réellement sincère. Il était évidence que Ardyn aimait son cousin comme un frère. “Merci d’avoir foi en lui. C’est ce qui lui faut.”

« Je ne suis pas certain qu’être professeur m’apporte vraiment une meilleure psychologie, mais il est vrai que travailler avec des adolescents, à savoir la phase entre l’enfance et l’adulte doit surement aider. C’est donc eux qu’il faut remercier » Le jeune homme secoue la tête et rit doucement : “La personnalité d’un adulte se forme le plus dans leur adolescence. C’est pour ca qu’il est important d’avoir une figure forte en laquelle avoir confiance.” Ce que Sully était, de toute évidence. Lui même se sentait naturellement à l’aise et protégé avec lui, ce qui n’était pas une mince affaire. « Combien de langues parles-tu ? » Ardyn
rit, amusé, en déposant les boites de nourriture devant eux. “Laisses moi réfléchir...Anglais bien sur, Coréen, chinois, Russe...Japonais, c’est indispensable, et un peu de khmer pour travailler avec nos bureaux au Cambodge…” Il rosit. “C’est important d’apprendre à parler beaucoup de langue dans mon travail.” avoue t’il.

« J’en ai énormément, mais il serait plus sage de choisir un film, j’ai toute la vie pour te les poser, autant ne pas épuiser toutes mes cartes maintenant, n’est-ce pas ? » Il rit doucement. “Penses tu pouvoir te lasser de me parler, Sully ?” Une fois que la nouveauté serait passée, risquait t’il de s’ennuyer en se rendant compte que finalement, il était comme tous les autres jeunes hommes de son age ? « J’espère que Merry va bien… » Ardyn
fronce les sourcils en lui tendant un nem, et suit son regard vers l’horloge. “Il devrait être rentré ?”
©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
krowKim Nam Joon//03/12/20172610 rp

pseudo : krow
feat : Kim Nam Joon
crédits : //
date d'inscription : 03/12/2017
Messages : 261
disponibilité rp : 0 rp

http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully#175 http://seoul95.forumactif.com/t75-lim-sully http://seoul95.forumactif.com/t314-lim-sully-be-a-part-of-my-past-present-future
défenseur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Dim 9 Déc - 23:31

Il était vrai que leur première rencontre aurait très bien pu se passer autrement s’il n’avait pas essayé d’arranger les choses pour chacun. Un terrain d’entente qu’ils avaient trouvé aisément, du thé contre une peluche, ce n’était pas cher payé. Ils avaient obtenu bien plus et ce n’était pas seulement le fait de la communication et il était évident qu’ils le savaient tous deux. « Oh… je suis tout de même discret, mais je vois de quoi tu parles » cette façade que doivent se construire les hommes pour parfois par nécessité, mais pour bien d’autres raisons uniques et propres à chacun, Sully l’avait aussi. Elle était cependant moins épaisse que certains autres. L’anglais, à ses yeux n’en avait pas non plus, en soi il était déjà un personnage à lui tout seul ce qui fit rire inévitablement le professeur. « Crois-le ou non, la façon dont toi tu te comportes me parait bien plus sincère que beaucoup d’autres personnes. Ce qui est assez cocasse, c’est que tu sois un agent et que tu doives endosser divers rôles pour mieux comprendre le comportement de criminels et malgré ça, tu restes parfaitement humain » dans la mesure où l’homme ne s’était pas perdu ou ne prenait pas le temps de s’investir dans un rôle pour briller en société. Kang Ardyn n’avait définitivement pas besoin de cela pour attirer l’attention sur lui, particulièrement celle du chef de fratrie.

Tout cela pour en venir à ce petit rayon de soleil, un jeune homme méritant et qui a sans doute des difficultés à s’adapter aux autres. Mais il n’en doute pas, le sportif est bien plus solide que Sully veut bien le croire. Ce n’est pas tant qu’il n’a pas confiance, mais plutôt qu’il appréhende, il a peur pour lui, il ne pouvait pas le nier. Il ne peut qu’acquiescer, ces adolescents ont besoin de stabilité et la période de rébellion envers l’autorité parentale ne les poussent pas à se comporter comme il le faudrait. Défi d’autorité qui peut être récupéré par l’enseignement visiblement. « Peut-être bien, il n’empêche qu’ils font le plus gros du boulot, ce n’est pas facile de se remettre en question » dit-il avant qu’on ne frappe à la porte. La facilité avec laquelle Ardyn parlait d’autres langues le fascinait. Si lui parlait anglais, il savait que ça n’était pas donner à tous d’avoir la faculté d’en apprendre d’autres et quand l’agent lui énonça le nombre de langues non sans rougir, le professeur resta muet, clignant plusieurs fois. « Effectivement ça fait un certain nombre, ça doit être formidable, mais je pense ne pas avoir assez d’une vie pour faire tout ce qui me plairait » et il était juste d’ailleurs de le dire. Prendre soin et s’assurer que ses frères et sœurs aillent bien, veiller sur ses élèves et leur établir des programmes personnalisés, ses lectures personnelles, ses émissions, ses recherches et ses livres en projet autant que cette vie au côté d’Ardyn, s’il le lui permettait. Tout cela était si passionnant qu’il n’avait pas de place ou très peu pour d’autres lubies. L’odeur des petites boites s’évaporait jusqu’à son nez, le faisant saliver d’avance tandis qu’il propose de choisir un film, mais Sully fut surpris par le rire adorable de son amant qui lui demandait s’il était capable d’arrêter ?

Se mordant la lèvre, le concerné rougit légèrement. « Il est certain que non, au plus grand damn de James Bond, je suis bavard avec les personnes que j’apprécie » et il était indéniable qu’il appréciait vraiment l’étranger. Sa petite famille était comme ça aussi, encore que Merry bien plus extraverti que lui pourrait parler à un arbre ! Sa main passe contre sa nuque tandis qu’il s’inquiète pour son frère. Ardyn rebondit là-dessus et il secoue la tête. « Non, j’espère juste qu’il saura tenir son travail. Mon petit frère est un rêveur passionné et un artiste incompris. Il s’est mis dans la tête qu’en plus de ses études il pouvait m’aider en trouvant un petit travail, mais les responsabilités et lui… » c’était un peu gênant, pourtant jamais Sully n’aurait honte de son cadet. « Il est maladroit et a la langue bien pendue, ce qui ne lui facilite pas les choses quand il a affaire à des personnes assez fermées » Le brun soupire et observe les yeux de son petit ami. « Mais ce n’est rien de méchant, je croise juste les doigts. Nous devrions manger au moins si nous ne regardons pas de film ? Vivre d’amour et d’eau fraiche ce n’est pas pour tout de suite » dit-il, confus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici !!Kim SeokjinLorem05/12/2017873 rp

pseudo : ici !!
feat : Kim Seokjin
crédits : Lorem
date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 87
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
Innovateur
MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    Jeu 13 Déc - 9:45

Shallow+ tenue +Ardyn se demandait si leur histoire étaient ce qu’on pouvait appeler un miracle de Noel. Plusieurs semaines, mois après cet après midi fortuit, Ardyn s’estimait chanceux de voir que les choses avaient tourné au mieux. Il avait maintenant d’autant plus de raisons de ne pas regretter l’Angleterre et son synonyme de vie plus facile. « Oh… je suis tout de même discret, mais je vois de quoi tu parles » En tout cas, cette facade n’était pas assez épaisse pour qu’Ardyn ne passe pas directement au travers. Ou peut être que le jeune homme, instinctivement, l’avait laissé tomber petit à petit devant lui. Toujours est t’il qu’Ardyn aimait ca, ne pas avoir de faux semblants avec quelqu’un. Pouvoir parler sans réfléchir à chaque mots qu’il employait. « Crois-le ou non, la façon dont toi tu te comportes me parait bien plus sincère que beaucoup d’autres personnes. Ce qui est assez cocasse, c’est que tu sois un agent et que tu doives endosser divers rôles pour mieux comprendre le comportement de criminels et malgré ça, tu restes parfaitement humain » Ardyn sourit et baisse la tête, dans une expression de timidité qui ne lui était pas habituelle… Mais il n’y pouvait pas grand chose, les mots du jeune homme le touchaient plus que de raison. Lui qui avait peur de finir par ne plus savoir qui il était… de rester coincé dans un esprit malade qui n’était pas le sien. Que Sully lui dise qu’il était “vrai” était un bonheur et un soulagement...mais aussi un doute permanent.

“J’ai constamment peur...de me perdre. Dans tous ces profils, ces psychologies sans queues ni tête… J’ai peur de ne plus être moi, un jour.” avoue t’il dans un élan de vulnérabilité qu’il avait prévu pour bien plus tard. Mais Sully lui donnait envie de se confier, de se mettre à nu. « Peut-être bien, il n’empêche qu’ils font le plus gros du boulot, ce n’est pas facile de se remettre en question » Ardyn acquiesce. “A qui le dis tu ! J’étais le pire d’entre eux ! Toujours persuadé d’avoir raison.” Il devait avouer que tout n’était pas de son fait. Il avait eu de terribles exemples, de qui il voulait tellement se détacher à tout prix qu’il leur ressemblait de plus en plus. Mais il se soignait.

« Effectivement ça fait un certain nombre, ça doit être formidable, mais je pense ne pas avoir assez d’une vie pour faire tout ce qui me plairait » Ardyn hausse légèrement les épaules. Ce n’était plus si exceptionnel pour lui, et c’était tout le problème de ce travail finalement. “Ce n’est pas...si formidable. Quand on arrive au bureau, on est formaté, on apprend tout ça pas parce qu’on en a envie et qu’on est intéressé, mais parce que c’est indispensable. Au début c’était pénible mais...avec le temps on apprend à trouver des choses pour s’occuper. Apprendre des langues pendant les voyages, c’est facile.” Il montre son baladeur, posé dans son sac. Un CD est glissé à l’intérieur. Les CD de langues qu’il écoutait dans les longs trajets.
“Et puis j’espère pouvoir en faire quelque chose un jour. Peut être pour un tour du monde une fois à la retraite.”
Il s’amuse du comportement timide de son compagnon avec un sourire charmé et charmant. « Il est certain que non, au plus grand damn de James Bond, je suis bavard avec les personnes que j’apprécie » Ardyn s’approche de lui, si bien que leur visages se touchent presque, et les fossettes, ainsi que les courbes aussi ciselées et délicates du visage du professeur l’émerveillement profondément. “C’est vrai, tu m’apprécies, Sully ?” Il rit, parce que bien sur, il fait l’idiot. Sully n’est pas du genre à embrasser quelqu’un sans l’apprécier. et Ardyn non plus soit dit en passant. « Non, j’espère juste qu’il saura tenir son travail. Mon petit frère est un rêveur passionné et un artiste incompris. Il s’est mis dans la tête qu’en plus de ses études il pouvait m’aider en trouvant un petit travail, mais les responsabilités et lui… » Ardyn penche la tête sur le coté. “Moi je trouve ca adorable. Et puis c’est en faisant des erreurs qu’on apprend, non ?” demande t’il en prenant une bouchée de son repas, bien qu’il puisse parfaitement imaginer l’inquiétude de Sully pour son jeune frère. « Il est maladroit et a la langue bien pendue, ce qui ne lui facilite pas les choses quand il a affaire à des personnes assez fermées » Ardyn sourit malicieusement. “Il lui faut faire ses preuves par lui même, ce n’est pas une mauvaise chose. Les gens apprendront à l’accepter tel qu’il est.” Il avait du mal à imaginer une âme aussi fantasque et quelqu’un d’aussi maladroit avoir des gênes avec le professeur, et pourtant, il pouvait déceler des similitudes. « Mais ce n’est rien de méchant, je croise juste les doigts. Nous devrions manger au moins si nous ne regardons pas de film ? Vivre d’amour et d’eau fraiche ce n’est pas pour tout de suite » Ardyn acquiesce et lui tend son paquet de nouilles sautés et de poulet.

“Dis moi, Sully ? Est ce que je peux te poser une question ?”
Il se passe une main dans le cou, l’air mal a l’aise. “Dis moi si je suis trop curieux mais...ou sont vos parents ?”



©️2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shallow + Sully & Ardyn    

Revenir en haut Aller en bas
 
Shallow + Sully & Ardyn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (SULLY) ∞ Vous êtes puérils. On dirait des puéricultrices.
» LE CHÂTEAU DE SULLY-SUR-LOIRE
» Présentation
» MARY SIDNEY ۞ "Many wearing rapiers are afraid of goose-quills"
» Montreal1% des riches haïtiens achètent dans leur communauté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember me for centuries :: Séoul la ville où tout commence :: mapo :: habitations :: Appartement de la famille Lim-
Sauter vers: