AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
daevil ☆ ihy bhj bhm nhj
Event été
Shin mcc ybb ka cdc ☆
24/07 nouvelle version, check ça ! 24/07 animation d'été19/06 event effondrement centre commercial 01/06 changement de design et nouveautés 04/05 ouverte du bowling et première partie lancée04/05 changement design et nouveautés04/04 mis en place d'un recensement04/04 changement de design et nouveautés19/02 changement de design et nouveautés11/01 changement de design et nouveautés16/12 apparition catégorie temporaire noël16/12 animation et rps communs noël03/12 ouverture officielle du forum
Bienvenue ! rmfc c'est un forum rpg city qui se déroule à séoul en 1995. le rp y est libre, sans minimum de mots ou de réponses par mois. les avatars sont réels et de taille 200*320. le forum s'inspire des dramas reply. l'ensemble du design et textes sont de daevil et shin.
pour faire connaître RMFC, n'oublie pas de voter !
Seoul 95
Effondrement du centre commercial de hongdae. Les secours sont sur place. Il est demandé aux personnes ayant des connaissances disparues de prévenir les autorités. Quant aux rescapés, ils tentent de ne pas paniquer de chercher la sortie.
➸ le recensement est fini et le petit event est lancé ! ➸ le bowling light strikes vient d'ouvrir ses postes, va donc y faire un tour ~ ➸ viens lire les dernières nouveautés par ici !

 

 où es-tu ? {ft. ryu

Aller en bas 
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: où es-tu ? {ft. ryu   Mar 26 Juin - 22:31

«o$ es-tu ?» ft. Ryu


Une nuit vient de se passer. Aux informations on parle partout de ce qui s'est passé au centre commerciale. Ils ont retrouvés des survivants, beaucoup de survivants et des morts. Les recherches continuent. Et moi, je suis dans la chambre individuelle. Mon beau-père était chez sa soeur pour une question d'affaire. Dès qu'on m'a transféré dans cette grande chambre dans la partie vip, un somnifère m'a été fournit. Pourtant, avant de sombrer dans un sommeil artificiel j'ai demandé où était nii-chan. L'ai-je rêvé ? Etait-il près de moi? J'en sais rien. Déjà son visage disparait de ma mémoire. Et dans cette chambre blanche, sentant le désinfectant je reste couché en boule, serrant contre moi une peluche. Le dernier souvenir que j'ai de la vieille est qu'il a disparu quand je me suis retournée. Il a disparu et une nouvelle fois, je me remet à pleurer.

" Wang " En béquille dans les couloirs, j'arrête chaque infirmiers, médecin, personnel de l'hôpital pour rechercher après mon rêve. A chaque fois, toujours la même réponse " Nous n'avons aucun Wang ". C'est sautillant dans le couloir, que j'entends son prénom. Y a des hommes de sécurité devant une porte. Ryu. Mon coeur bat la chamade. Ryu. Je me mets à sourire bêtement. Nii-chan est là. Il est derrière cette porte qui m'est inaccessible. Je reste planter dans le couloir, juste car il est pas loin. Je reste debout, un pied en l'air en m'appuyant sur les béquilles. Je dois avoir l'air idiote dans mon pijama rose et le bandeau dans les cheveux de la même couleur. Sauf que rester ainsi devant une chambre doit paraitre louche. " Mademoiselle, circuler. " Je fais un non de la tête, shooter par les anti-douleurs qu'on m'a donné un peu plutôt. " NIII-CHAN " Je l'appelle par son surnom pour qu'il sache que je suis pas loin de lui. Avant de faire une grimace aux deux gardes devant la porte de sa chambre et de rentrer dans la mienne.

De nouveau, je me retrouve dans mon lit. Ma tête sous l'oreiller, la couverture au-dessus de tout. Ce serait bien d'avoir une peluche que je peux serrer, ou quelqu'un près de moi. Car depuis que je suis réveillée, chaque fois que je ferme les yeux, ce que j'ai vécu me revient en mémoire. Je vois encore le corps de cet homme étendu sur le sol. Les mots des journalistes tournent dans ma tête. Et je me réveille en sursaut, criant. " NE ME LAISSE PAS. " car la fin heureue, ne l'est pas. Vu que c'était qu'un rêve, il n'est pas près de moi alors que j'ai peur seule. Il m'a menti. J'appuie sur l'oreiller sur ma tête, je sais que c'est idiot. Mais pour le moment j'ai envie de voir personne. Et si quelqu'un rentre dans ma chambre, il comprendra que je ne veux pas le voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Mer 1 Aoû - 21:43

Cela fait maintenant trois bonne heure que je mes yeux se sont ouvert. J'en avais déjà marre d'être là. Mon manager était passer et m'a dit être rassurer de savoir que je n'avais que l'épaule déboîté ainsi que quelque égratignure. Il s'est même permis de m'adresser un message de mon père qui se disait soulager que je sois vivant que cela fera un bon coup de pu. Ce type n'as donc aucun respect pour les gens qui on subis de lourde perte dans cet accident ? Mon manager qui était aussi son larbin, m'avais rapporter mes affaires je lui avait expressément donner l'ordre de faire en sorte que je sorte d'ici le plus vite possible ! Je n'aimais pas les hôpitaux, ils me mettent mal à l'aise. Je voulais me barrer de là, ainsi qu'essayer d'avoir des nouvelles de Ai, j'espère qu'elle va bien.

Avec toute la peine du monde j’essaie de m'habiller. Je sais que le médecin m'a conseiller de faire le moins de mouvement possible vu que mon épaule est fragilisé. Je soupire et fini par mettre mon t-shirt non sans grimacer. Je m'attaque à mes chaussures que je mets sans peine, mais des cris et des protestation se font entendre à l'extérieure de la chambre cette voix.. Ai. Je vais pour aller à sa rencontre, mais je me fais stopper par mon manager qui rentre et me dit que c'est une fille, sûrement une fan qui hurle, mais je reconnais sa voix.

J'ai eu l'autorisation de sortir, bien que j'ai eu le droit à des conseils et vu le regard que je lui porte le médecin doit grandement se douter que je ne vais pas suivre se qu'il m'a dit. Non pas que je le fais par caprice, mais parce que je n'y penserais pas du tout et puis mon père ne me laissera pas le temps de me reposer je suis même sur qu'il a déjà organiser des interview ou je ne sais quoi pour moi sans me demander mon avis. J'en avais plus qu'assez d'être sa marionnette, mais sans lui je ne serais rien et je lui doit tout et tant. Je soupire et m'éloigne discrètement de mon manager qui règle les dernière formalité et fait du charme a une infirmière pour savoir où est la chambre de Ai, enfin je la décrit comme celle qui a hurler après moi. Je n'attend pas plus et me dirige dans sa chambre. Devant je souffle un bon coup et fini par frapper à la porte. Je n'attend pas spécialement de réponse et pénètre dans la pièce. Mais je sursaute alors qu'elle cri et que son oreiller fini sur sa tête « Je venais te voir, mais on dirait que je ne suis pas désirer » Je souris un peu et m'approche me posant au pied de son lit gardant mon regard braquer sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Ven 3 Aoû - 13:29

Depuis l'enfance, on peut dire que j'ai grandi en rêvant du prince charmant. Prince charmant qui était près de moi. Ryu a toujours été là au plus loin que je me souvienne, sinon y a les photos. Je sais au fond de moi, qu'il est mon prince charmant, mon chevalier servant. C'est ainsi et pas autrement. Comme dans tout les contes de fées, y a eu une épreuve, une séparation et mon accident. Pourtant, dans le centre commerciale, c'est lui qui était près de moi. J'en suis certaine. Son visage barbouillé de boue, cette manière de me parler comme si j'étais la personne la plus précieuse à ses yeux. Et il a disparu quand je me suis retournée. Il n'était plus là, une nouvelle fois. Comme si je l'avais rêvé. Si ça se peut, j'ai rêvé, ça m'étonnerait pas. Je rêve tellement de ce moment où je vais le retrouver et pouvoir le serrer dans mes bras en lui arrachant la promesse qu'il ne m’abandonnera plus.

Dans les couloirs, m'aidant de mes béquilles, je le cherche, juste pour être certaine de ne pas avoir rêver. Mais personne ne sait où se trouve Wang Ryu. Y a bien un Jung Ryu dont la chambre est gardée par des gardes du corps. Si ça se peut c'est peut être lui ? J'en sais rien, je sais qu'il a été adopté. Et jamais ça me viendrait à l'esprit qu'il est mon voisin. Je suis trop omnibulée à retrouver mon ami d'enfance. Je hurle dans le couloir pour le faire sortir, si c'est lui, il sortira. Même avec quarante de fièvre, il s'est toujours précipité vers moi, juste pour me rassurer. Mais je suis reconduite à ma chambre, sans que la porte ne s'ouvre.

Au fond, je déteste les hôpitaux. Ca me rappelle l'accident que j'ai eu y six ans. Se réveiller en ne reconnaissant pas les visages, ça fait peur. Et mes souvenirs qui ont commencé à disparaître, son visage qui est devenu floue. Même en regardant des photos, je n'arrive pas à reconnaître les gens. Alors, je fais la seule chose que je peux faire à ce moment là. Me cacher pour pleurer en silence. A force de pleurer, je me suis endormie de fatigue. C'est là que le cauchemar a commencé. Revoir le cadavre de l'homme étendu avec une barre de fer en lui. Sentir la main de mon ami d'enfance, ses bras autour de moi. Puis, il diparait, il n'est plus et je me réveille en pleure tout en hurlant.

La tête sous l'oreiller, je ne bouge pas quand la porte s'ouvre. Je fais comme si je dormais, j'ai envie de voir personne. Aujourd'hui, je vais me laisser dépérir, c'est tout. L'intrus s'avance dans la chambre, son regard sur la forme que je forme avec la couverture. Le rythme de mon coeur s’accélère en le sentant s'approcher. Et y a cette voix, cette voix qui peuple mon cauchemar. Je sens le fond de mon lit bouger. Je sens son regard sur moi.

L'oreiller se retrouve au sol alors que je me relève pour le regarder. Oh ! Je ne vois pas son visage, ou plutôt je le vois mais il ne me dit rien. Pourtant, je le fixe un instant, tout en essuyant mes larmes. Avant d'essayer de bouger, oubliant le plâtre à mon pied. J'arrive comme je peux à me mettre à quatre pattes pour m'approcher de lui. Parfois, la vie est étrange. Plus en m'approchant de lui, son visage m'apparait. Ou plutôt celui d'un petit garçon qui attend qu'une chose, que je me dépêche de le rejoindre. Devant lui, je pose une main sur sa joue, scrutant son visage, cherchant dans mes souvenirs à quoi ressemble mon ami d'enfance. Je souris tout en passant mes bras autours de lui.  « Nii-chan ! » Les infirmières disaient qu'il n'était pas là, mais je savais que je n'avais pas rêvé, je le savais très bien.  « Tu es là ! » Je me laisse tomber sur lui pour mieux le serrer contre moi.  « C'est toi qui était avec moi ? J'ai pas rêvé ? Tu étais là hein ? » Comme avant, je lui pose des questions. Comme avant, j'ai besoin qu'il me rassure.  « Tu ne m'abandonneras plus jamais. » Je lève le regard vers lui, l'implore en faisant une petite moue.  « Tu l'as promis que quand on se retrouvera, jamais plus on sera séparé. » Et Ryu, tiens toujours ses promesses. Je lui souris entre mes larmes, ayant complètement oublier l'aveux que je lui ai fait plutôt sur le fait que je pensais être tombée amoureuse de mon voisin.  « Sers-moi contre toi, ne me lâche plus jamais, Ryu. » puis, plus je le regarde, plus je vois un autre. Ou plutôt, je vois celui qu'il est devenu. Mais je secoue la tête pour chasser l'image du chanteur.  .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Mar 7 Aoû - 21:13

Dire que je me détestais en cet instant était un doux euphémisme. N'importe qui après un tel événement aurait cesser de s'enfoncer dans un tel mensonge de cesser tout jeu. Mais pas moi...Elle s'approche de moi sa main sur ma joue, je ne la lâche pas du regard et je vois qu'elle en fait de même ce qui me fait légèrement sourire. Le siens ne tarde pas a montrer le bout de son nez, mais je n'ai gère le temps d'en profité qu'elle me prends dans ses bras m’arrachant une petite grimace de douleur, mais je ne peux me résoudre a la repousser bien au contraire. Un nii-chan sort d'entre ses lèvres et un soupire de bien être franchit les miennes " Oui " De mon bras valide je l'entoure à mon tour " Non tu n'as pas rêver " je souris " Tout comme je ne rêve pas que tu me fait mal à l'épaule " riais-je " On était tout les deux Ai " en soit je ne mentais pas en cet instant la avec elle j'étais Wang Ryu, mais quand, nous seront chez nous je redeviendrais Jung Ryu. Pourquoi avais-je commencer ce jeu stupide ? Pourquoi ne pouvais-je l'arrêter maintenant ? Je n'avais malheureusement pas encore la réponse et je ne suis pas sur de l'avoir un jour.

Elle me demande de ne plus l'abandonner, que je lui avait promis que quand on se retrouvera je ne l’abandonnerais plus je soupire légèrement " Ai " je lui caresse doucement le dos en fermant les yeux la serrant contre moi comme elle me l'a demander " Ai, même si je le voulais on peux pas rester ensemble pour l'instant j'ai quelque truc a régler " Ce qui dans un sens n'étais pas faux, si mon père était au courant de l’existence de Ai pas sur que je la revois de si tôt. " Mais je te promets que l'on sera très vite ensemble !" Ce qui était vrai, mais en tant que Ryu son voisin " Ryu...Ryu s'occupera de toi pendant mon absence, j'ai une confiance aveugle en lui " Comment ne pas avoir confiance en moi même ? Même si elle tombe amoureuse de cette partie la de moi.

Je la regarde et pose ma main sur sa joue essuyant le reste de ses larme en souriant faiblement " Mais, pour l'instant je suis là, on a pas beaucoup de temps alors ne le gâchons pas " Je pose mes lèvres sur les sienne comme prit d'une impulsion, presque jaloux de moi même, jaloux de Jung Ryu, car lui peux être avec elle comme il le souhaite, Wang Ryu lui devra attendre son heure. " Voilà tu es plus jolie quand tu ne pleure pas Wo de Ai " Première fois depuis que je l'ai "retrouver" que je peux lui dire en tant que moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Mer 8 Aoû - 21:18

Dans mon esprit, la seule personne qui peut être là à cet instant, c'est lui. Personne d'autre. Je sais pas pourquoi mais c'est lui. C'est tout. Ryu est là pour moi, il est là et ne me laissera plus jamais seule. J'arrive comme je peux à m'extraire des couvertures avant de le serrer dans mes bras. Les larmes sont là, larme de joie. Car je n'ai pas rêvé. Il est vraiment là. Je sens son coeur battre à l'unisson et je me comporte comme une gamine. Les questions fusent, et je ne le lâche pas. Pleurant contre son t-shirt. Il soupire, il répond. Sa voix est étrange, même familière, comme si il ne m'avait jamais quitté. Comme si je l'avais entendu y a pas si longtemps. Mais mes pensés sont en pause car il est là, et je continue à le serrer contre moi, avant de le relâcher surprise. Pardon, niii-chan Sauf que je veux continuer à être dans ses bras alors je lui demande de me serrer contre lui. J'attrape son t-shirt entre mes doigts que je serre, posant ma tête contre son torse comme avant.

Et là, chute libre. Le ton de sa voix change, sa main caresse mon dos. Et mes larmes redoubles. Il parle, sans vraiment m'expliquer la raison du pourquoi on va être séparer. Et le prénom de mon voisin est dit. Je ferme les yeux, essayant d'oublier qu'il me plait se voisin. C'est pas le moment de me prendre la tête, mon ami d'enfance, mon meilleur ami. Celui avec qui j'ai décidé de me marier quand nous étions enfants est là, il était avec moi hier pas Jung, c'était Wang. Celui qui parle de moi à son ami. Celui qui ne m'as pas oublié non plus.

Il relève ma tête et essuient mes larmes avec ses pouces. Me murmure qu'on n'a pas beaucoup de temps. Ca veut dire qu'il va partir, qu'il va une nouvelle fois de plus m'abandonner. Mes lèvres se mettent à trembler, je ne le lâche pas. Mes yeux se ferment pour qu'il ne me voit pas de nouveaux pleurer. Et c'est là qu'il pose ses lèvres contre les miennes. Surprise, je ne lui réponds pas. Il a réussit par contre à ce que j'arrête de pleurer. Je suis toujours jolie Comme avant, je le contre dit. Mes doigts glissent sur le tissu, j'essaye de me relever un peu, grimaçant sous la douleur de mon pied. Mais rien à faire, moi aussi, je veux gouter ses lèvres.

Timidement, je l'embrasse. Je veux pas qu'il parte et qu'il m'abandonne de nouveaux. Je veux qu'il ne puisse plus se passer de mes baisers pour l'obliger à vouloir me voir tout le temps. Egoïste ? Avant, je ne l'étais pas. Mais l'argent aide, le changement sociale aussi. Je lui caresse les cheveux, me collant contre lui. Soupirant contre ses lèvres. Même si un million de question tourne dans mon esprit. Mais elles attendront. Là, je réclame comme la gamine capricieuse que je suis, ce que j'attends depuis si longtemps. Qu'il soit à moi et juste à moi. bié lí kāi wǒ ! Ce n'est même plus une demande mais un ordre. Qu'il ne me quitte pas! Ordre murmuré contre ses lèvres alors que je relève doucement la tête pour planter mon regard dans le sien. Ne me quitte pas cette fois-ci je suis plus douce dans mon ordre. Ne me laisse pas seule, Nii-chan. Je.. Détourne le regard, regardant vers la porte tout en me serrant contre lui. Je te reverrai plus jamais si tu parts. Après tout, vais-je réussir à lui dire que je ne sais pas le reconnaître ? Que la dernier souvenir réel de lui date d'avant qu'il parte et que même si je le croise un jour, je serai que c'est lui. Chose qui ne dérange pas le voisin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Sam 11 Aoû - 15:32

J'avoue ne pas avoir prit en compte que la jeune demoiselle pourrais a son tour poser ses lèvres sur les miennes. Et je songe égoïstement que j'aimerais que ce baiser ne s'arrête jamais. Si on baiser avait pour but premier de calmer ses pleures. Le siens est une supplique pour que je ne m'en aille pas et j'avoue que je pourrais passer des heure à unir nos lèvres encore et encore jusqu'à ce qu'elles n'accepte aucun autre contact que le miens. Mais les bonnes choses ne sont pas faites pour duré et ses lèvres se mouve contre les mienne. Je ferme les yeux quand dans un ton qui ne laisse place à aucune protestation elle m'ordonne de ne pas la quitté  dans un murmure « Ai » soupirais-je. Je recule mon visage du siens et de nouveau ma main caresse sa joue alors que son regard se plante dans le miens et de nouveau un supplique de ne pas la quitter. Je savais que je ne la quittais pas vraiment, mais pour elle si. Elle ne me verra pas, elle ne saura pas que je suis là « Ai, je ne te quitte pas vraiment » essayais-je doucement.

J'avais l'impression d'avoir en face de moi la gamine de mon enfance. Mais elle ne l'était plus elle devait comprendre que maintenant nous étions adulte je ne pouvais plus céder facilement comme je le faisait dans le passer enfin pour l'instant en tout cas. Ma main sur sa joue ma voix était douce, mais ferme « Ne fais pas l'enfant Ai » je soupire et passe ma main dans mes cheveux, la lâchant par la même occasion « Tu ne me fait pas confiance ? » Mon regard était poser sur elle « Si je te dit que je reviendrais je reviendrais » Quelqu'un d’extérieur aurait pu me trouver horrible, mais je ne devais pas céder maintenant. En plus de ma fierté, j'avais d'autre raisons de ne pas lui dire la vérité, pour le moment en tout cas.

Mon regard reste poser sur elle, je ne sais pas comment lui faire comprendre de ne pas s’inquiète « Si tu doute de moi oui là je n'aurais aucune raison de revenir Ai » Je n'arrivais pas à être rassurant ce n'était pas mon genre, même si elle je voulais l'être « Je t'ai dit Ryu veillera sur toi d'accord ? Il me dira tout de toi comme il te donnera de mes nouvelles de temps à autre tu passera par lui, mais je te promets que nous nous verrons très vite » Je remets en place mon écharpe autour de mon bras « Je tiens toujours mes promesse non ? Et puis comme ça on verra si tu peux résister a ton beau voisin » Petite piqûre de rappel pour lui faire comprendre que je n'avais pas oublier sa petite confession.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Sam 11 Aoû - 16:17

Dès qu'il pose ses lèvres sur les miennes, mes larmes se calment. Et à mon tour, je veux l'embrasser pour qu'il comprenne ce qu'il va lui manquer si il part et me laisse seule, de nouveau. Enfant, j'arrivais à lui faire faire n'importe quoi. Il suffisait juste que je lui demande. Maintenant, adulte, j'espère que ça fonctionnera encore. Les mots prononcer contre ses lèvres, j'attends qu'il me dise qu'il reste. Il murmure mon prénom et je le supplie de rester. Mais on a grandit, mes suppliques ne fonctionnent plus. Il se recule, posant une main sur ma joue. Nos regards l'un dans l'autres, je détourne la tête à sa phrase. " Si tu me laisses seule, encore une fois. " Les années ont passé, nous sommes devenus différents de ce que nous étions enfants. Ma main le lâche pour lui faire comprendre que je lui en veux. Il parle, il essaye de me résonner. Et je rigole entre mes larmes. " Tu ne reviendras pas !" Car voilà, dans mon esprit il va m'oublier. Il m'a revu, il a vu comment j'étais maintenant, et il va m'oublier, tourner la page sur cette pseudo relation, sur nos souvenirs. Et surtout, moi, je l'ai oublié. Je ne sais plus à quoi il ressemble réellement. Là, pour le moment, je reconnais son visage mais dès qu'il aura passé la porte, il disparaîtra de mon esprit.

" Je doute pas de toi mais de moi !" Mon regard le fuit toujours alors qu'il me lâche à son tour. Et là, il me reparle de mon voisin. Est-il au courant de ce qu'il s'est passé entre nous ? J'ose pas le regarder de peur de rougir, mais mon comportement lui montre qu'il y a quelque chose qui cloche. Et son sous entendu ne fait aucun doute, il se souvient de ce que je lui ai dit. " Je ... " Mon visage tourner vers lui, je rougis en me mordillant la lèvre. " Lui est là, pas toi. " J'essaye de me justifier en plus. " C'est lui qui m'aide dans cette ville. Il est toujours là. Il sait que ... " Je me tais un instant, cherchant les mots tout en me mettant loin de lui et de sa chaleur. De retour près des oreillers, je me penche vers la table de chevet pour récupérer son bracelet. " Nii-chan ?" Je l'appelle en tenant entre mes mains son dernier cadeau d'enfance. " C'est pas que je doute de toi, c'est juste que..." Comment puis-je lui dire que même si je ne l'oublie pas, le jour qu'on se croise, il sera un parfait inconnu pour moi. " Je ne vois pas ton visage. " Il est floue. Même si par moment, son regard, ses lèvres, son nez m'apparaissent vraiment. " Je ne suis même pas certaine que tu es mon Ryu." Je trifouille le bracelet entre mes mains alors que ma tête est baissé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Sam 11 Aoû - 23:50

Je levais les yeux au ciel, je ne sais pas si je devais être toucher ou simplement agacer par son comportement. Je sais qu'elle a des raison de doutes de mon retour au prêt d'elle, mais merde c'est pas comme ci j'avais le choix ! Si au début ce n'était que par fierté mal placer, j'ai d'autre raison pour ne pas la garder avec moi comme je le voudrais. Elle me parle du fait que c'est d'elle dont elle doute et non de moi ce qui me fait doucement rire. Quand prendra t-elle confiance en elle merde. Mais je me tais, pour le moment c'était mieux. Je ne peux m'empêcher de rouvrir ma bouche pour parler de ce gentil voisin qui sera à pour elle et qui commence a lui faire perdre quelques peu ses moyen. Ses joue rouge ses dents qui viennent taquiner sa lèvres que j'avais encore envie de faire prisonnière des miennes. Elle me balance qu'il est la lui , qu'il l'aide je me sens jaloux de moi même mais je ne peux m'empêcher de lui rappeler quelque chose « Il est peut-être là pour toi, mais il n'est pas moi pas vrai ? » A peine cette phrase est prononcer que je le regrette un peu et soupire je ferais vraiment mieux de me la fermer même si c'est loin de ce que je veux.

Je l'observe aller a sa table de chevet et soupire, sa petite voix se fait entendre. Elle me confie qu'elle ne me reconnaîtra pas si l'on se croise dans la rue « Ai... » Je soupire et je me lève pour m'approcher d'elle et lui relever la tête pour qu'elle me regarde et je lui prends la main « Pas grave si tu ne vois pas mon visage, que tu ne me reconnais pas » mensonge en sachant que c'est la raison pou laquelle je lui ai mentit en premier lieu « Moi je te vois, moi je sais a quoi tu ressemble » tentais-je de la rassurer un minimum.

Je ferme les yeux un instant quand elle me dit qu'elle n'est même pas sur que je sois son Ryu. Je peux la comprendre, mais je ne peux pas l'accepter, je suis son Ryu « Je le suis, il faut quoi pour que tu me crois ? Que je te raconte les nuits que l'on passait tout les deux alors que ma mère faisait le tapin ? Que je te parle de... » Je cherche quelque chose qu'elle et moi savons et personne d'autre une chose que je ne lui ai dit qu'a elle « Que la première fois où je t'ai dit que je serais toujours là on avait sept ans, on était chez ma mère, son mac était venu nous avait vu je l'ai frapper pour qu'il ne te touche pas je t'ai promis que jamais je ne laisserais quelqu'un te faire du mal » Je t'ai que c'est la première fois où j'ai poser mes lèvres d'enfant innocent sur les siennes « Il te faut autre chose pour que je te convins que c'est moi là avec toi » Un nouveau soupire franchit mes lèvre «  Ou, rend moi se bracelet pour que tu sache que c'est moi, je laisserais toujours mes poignet visible même en hiver s'il le faut » riais-je  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Dim 12 Aoû - 18:30

Au fond, j'ai juste peur qu'il m'abandonne réellement. Peur qu'il soit déçu de voir à quoi je ressemble, de ce que je suis devenue. Est-ce que je ressemble à celle qu'il s'imaginait quand nous étions enfant, quand il m'a quitté ? J'en sais rien. La gamine de son enfance a disparu quand la voiture qu'il l'emmenait loin de moi a tourné le coin de la rue. Elle a grandie mais peut être pas comme il s'attendait. Et c'est ça qui me fait le plus peur. Je n'ai pas confiance en moi et en celle que je suis devenue. Je lui dis clairement que c'est de moi que je doute. Surtout quand il me parle de mon voisin qui est l'un de ses amis. Mon comportement change, mon corps aussi. Comment ne pas oublier ce qui s'est passé entre nous y a peu de temps. Et j'ai envie de faire mal à Ryu avec une phrase qui a un sous entendu. Sauf qu'il me connait, il sait quoi dire pour que j'arrête d'essayer de lui faire mal comme j'ai mal. Je secoue la tête, baissant la tête tout en marmonant.  Il est pas toi. Pourtant, dès que je pense à lui, c'est comme avec Ryu, je suis sur un petit nuage. Pas le même, oh non. Mais un nuage quand même. Pour ne pas lui montrer mon trouble encore plus qu'avant, je retourne vers mes oreillers et me penche pour attraper son bracelet que j'ai repéré, je joue avec nerveusement, tout en cherchant les mots pour lui expliquer que je ne pourrai jamais le reconnaître même si on se croise dans la rue.

Il soupire en s'installant à côté de moi. Il m'oblige à le regarder avant d'attraper ma main. Il essaye de me rassurer mais, il ne comprend pas comme je me sens mal. A l'instant, je vois certains de ses traits mais jamais ensemble. Je peux dire la couleur de ses yeux, durant juste une fraction de seconde avant que ça devient floue. Et le pire, c'est que cette information ne reste même pas. Dès qu'il ne sera plus dans mon champs de vision, j'oublierai vraiment tout. C'est là que je lui dis que je ne suis même pas certaine qu'il est lui. C'est idiot, non ? Et je peux comprendre que ma réaction l'agace, mais c'est pas facile pour moi. Durant peut être deux ou trois heures, je l'ai vu, je l'ai reconnu et tout le monde m'a dit que j'avais rêvé. Et maintenant qu'il est là, devant, que je peux le toucher et qu'on ne risque pas de mourir, je n'arrive même pas à être certaine que le type qui me tient la main est mon ami d'enfance, celui dont je suis amoureuse d'aussi longtemps que je m'en souvienne. Il me dit que nos mères faisaient le tapin. Juste ça, je sais que c'est lui. C'est pas spécialement le genre d'information qu'on dit à tout le monde. Il me parle d'une scène que je revois. Le mac qui avait voulu me tirer hors de notre cachette et lui qui lui a sauté à la gorge en lui disant de me lâcher. Y a eu ses bras autour de moi, alors que je pleurai. Et lui qui me dit ses mots avant de poser ses lèvres sur les miennes. Nous étions enfants, c'était totalement innocent et pourtant, notre premier baiser.

Je ne dis rien, le regardant juste fixement. Il soupire avant de rire quand il me demande de lui rendre son bracelet. Et là, s'est comme si je me réveillais. Je le jauge du regard. Pour l'oublier chez l'un de tes amis? Je secoue la tête de droite à gauche avant de lui montrer mon poignet. Le mien est toujours où tu l'as attaché. Et le tien n'était pas à ton poignet. Ca m'a permit de le répérer et le remettre en état comme ça. Non, tu ne mérites pas que je te rende ton bien qui n'est certainement pas précieux pour toi. Là, je suis la gamine qu'il a connu qui pouvait autant être timide que lui faire des remontances quand un truc ne lui plaisait pas. Puis, faut rajouter un ruban. Je lève son poignet pour lui montrer qu'il a grandi. Il va trop te serrer sinon. Et je n'ai rien ici et je ne veux pas que tu partes maintenant. Je lève les yeux vers lui, souriant même si les larmes sont malheureusement encore présente. Qu'est-ce que tu deviens, nii-chan?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Mar 14 Aoû - 23:13

Elle me regarde et un petit silence s'installe alors que je lui ai demander que dans le pire des cas elle pouvait toujours me rendre le bracelet qu'elle m'avait offert lorsque nous étions petits. Mais son regard qui me juge en dit long sur ce qu'elle pense et malheureusement je ne pouvait que la comprendre. Je lui avait rendu prétextant que son Ryu l'avait laisser là. Je l'avais casser à cause de l'usure et je n'étais pas douer dans le rafistolage et sa petite pique est bien mérité «  Il était casser par l'usure je ne pouvais l’emmener avec moi je l'aurais perdu » Je suis d'ailleurs surpris qu'elle ne me demande pas pourquoi je ne suis pas surpris qu'elle l'ai, mais bon j'ai d’autre préoccupation en tête que savoir si elle trouve cela étrange ou non.

Je comprends sa réticence, encore plus quand elle me dit que le siens est toujours à son poignet « Ai, j'ai grandit il s'est casser je n'ai jamais pu le rafistoler » je soupire de nouveau « Tu ne sais pas ce qui est précieux pour moi ou non, donc ne parle pas pour moi » Ma voix c'était faite plus froide que je ne l'aurais voulu, mais je n'aimais pas qu'elle insinue que ce souvenir d'enfance n'était pas précieux pour moi alors que c'était tout le contraire. Je sais qu'elle ne pensait pas à mal, mais cela m'a déranger. Je la regarde et lui sourit comme pour m'excuser « Je viendrais le récupérer quand tu aura remis du ruban dans ce cas » Lui dis-je pour essayer de lui prouver encore une fois que l'on se reverra quoi qu'il arrive comme promis.

Quand son regard se relève de nouveau vers moi, je ne peux m'empêcher de m'en vouloir, je ne supporte pas de voir ses larmes, je ne l'ai jamais supporter et je ne me doutais pas qu'après tout ce temps cela me ferais le même effet. Souvent j'ai pensé que si je voulais la revoir c'était par caprice égoïste et peut-être que c'est le cas et que je me berce dans des illusions d'enfant. Je réagis quand elle me demande ce que je deviens et j'hésite à lui mentir encore, mais je décide de ne mentir qu'à moitié « Je travail avec l'homme qui m'a adopter mon...père a une entreprise et je suis l'un de ses poulain en quelque sorte » Oui ce n'était pas un mensonge c'était même la vérité «  Et toi ? Que fait tu ? Je ne m'attendais pas à te revoir dans de pareil circonstance » Je lui caresse de nouveau la joue « En tout cas tu n'as pas changer hormis les centimètre en plus tu reste une vrai chouineuse » Dis-je en souriant pour lui faire penser à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   Ven 17 Aoû - 13:12

Tu aurais dû le garder. mais sa phrase me fait mal, je lève les yeux vers lui. Revoyant une scène un peu semblable, avec pratiquement les mêmes mots. J'étais la chose la plus précieuse à tes yeux avant ! C'était toujours lui et moi contre le reste du monde. Lui, prenant ma défense contre les autres. Lui, m'empêchant de pleurer, faisant l'idiot juste pour me faire rire. C'était nous deux, dans une bulle. Et quand son ami m'a donné son bracelet, ça m'a fait mal. Car il avait abandonné le dernier lien qui nous unissait. Pourtant, comme à chaque fois, comme avant, il réussit à calmer la colère qui gronde en moi. Il sera rallongé quand tu viendras le récupérer. Il viendra, il me l'a promis et s'il est vraiment mon ami d'enfance, il tiendra ses promesses, je le sais même si le doute persiste en moi.

Pour ça, que je pleure. Pour trop de chose à la fois. Je voudrai voir son visage pour ne pas l'oublier. Je ne veux pas passe à côté de lui si on se croise dans la rue et ne pas le reconnaître. Je veux qu'il reste près de moi. L'entendre me dire qu'il est là et qu'il ne me lâchera plus jamais. J'essuie mes joues tout en essayant de calmer mes larmes mais j'y arrive pas. Pleurer des larmes de bonheur car il est là, et pleurer des larmes de tristesses car il va m'abandonner encore une fois, j'ai mal et ça a toujours été le seul moyen pour moi exprimer mes sentiments. Et aussi, un peu moyen pour le faire plier. Il est faible devant une de mes larmes et ça, je l'ai compris très tôt.

Je profite du peu de temps qu'on a à passer ensemble pour savoir ce qu'il devient, ce qu'il fait maintenant. Oh! Mais tu fais pas médecine ? Il voulait être un grand docteur quand nous étions enfant. Et faut dire que vu ma maladresse, il avait de l'entrainement. Puis, il me demande ce que je fais là. Et avant de lui répondre, je me décale dans le lit pour qu'il puisse s'allonger près de moi, comme quand nous étions enfants. On pouvait passer des heures silencieusement étendus l'un à côté de l'autre, se tenant juste la main. Le plus souvent, je m'endormais ainsi, car je savais qu'il veillait sur moi et me bouchait les oreilles quand il y avait des hurlements venant d'une des pièces utiliser par nos mères. Je suis au conservatoire de Séoul. Même si je pleure toujours, je suis fière en lui disant ça. Je me souviens plus si c'était son rêve ou mon rêve que je devienne une grande pianiste.

Ses doigts glissent sur mes joues et je lui lance un regard amusé. C'est pour mieux te faire faiblir. Je pose ma main sur la sienne en me retournant vers lui, mes yeux se fermant pour profiter de sa caresse sur ma joue. Je sais même pas voir comme tu as changé. Ton visage est flou. Mais... A mon tour, je pose une main sur son visage, lui caressant la joue. je suis certaine que tu as du succès auprès des filles. Tu en as toujours eux. et j'étais la seule qui comptait. Mais dis-moi, y a une future madame Wang ? Car même s'il est mon premier amour, il doit certainement avoir fait sa vie, sans penser à moi. Et oui, je me fais du mal en posant ce genre de question. Une fille que tante aurait appréciée. En gros, pas une fille comme je suis devenue. S'il répond oui, je me sentirai mal mais je peux comprendre et je quitterai à tout jamais sa vie. Après tout, nous avons grandi, et un serment d'enfant est fait pour être détruit. Ne me répond pas maintenant et prend-moi dans tes bras, nii-chan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: où es-tu ? {ft. ryu   

Revenir en haut Aller en bas
 
où es-tu ? {ft. ryu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember me for centuries :: Séoul la ville où tout commence :: mapo-
Sauter vers: