AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
daevil ☆ ihy bhj bhm nhj
Event été
Shin mcc ybb ka cdc ☆
24/07 nouvelle version, check ça ! 24/07 animation d'été19/06 event effondrement centre commercial 01/06 changement de design et nouveautés 04/05 ouverte du bowling et première partie lancée04/05 changement design et nouveautés04/04 mis en place d'un recensement04/04 changement de design et nouveautés19/02 changement de design et nouveautés11/01 changement de design et nouveautés16/12 apparition catégorie temporaire noël16/12 animation et rps communs noël03/12 ouverture officielle du forum
Bienvenue ! rmfc c'est un forum rpg city qui se déroule à séoul en 1995. le rp y est libre, sans minimum de mots ou de réponses par mois. les avatars sont réels et de taille 200*320. le forum s'inspire des dramas reply. l'ensemble du design et textes sont de daevil et shin.
pour faire connaître RMFC, n'oublie pas de voter !
Seoul 95
Effondrement du centre commercial de hongdae. Les secours sont sur place. Il est demandé aux personnes ayant des connaissances disparues de prévenir les autorités. Quant aux rescapés, ils tentent de ne pas paniquer de chercher la sortie.
➸ le recensement est fini et le petit event est lancé ! ➸ le bowling light strikes vient d'ouvrir ses postes, va donc y faire un tour ~ ➸ viens lire les dernières nouveautés par ici !

 

 parfois je te hais {ft. Ryu + 18

Aller en bas 
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Jeu 14 Juin - 22:20

« parfois je te hais » ft. Ryu

// Les jours passent et ne se ressemblent pas depuis que j'ai commencé les cours au conservatoire. Ceux de l'immeuble me voit souvent entrain de courir pour attraper l'ascenseur. Certains me parlent et doivent être choquer que le jour d'après je ne les salue pas. Beaucoup doivent me prendre pour une pimbêche prétentieuse et je ne m'en fais plus. Il m'arrive de sourir à des personnes que je croise, espérant que c'est peut être mon voisin. Mais si il ne me voit, il ne m'adresse pas la parole. Ryu m'a donné le bracelet de celui que je souhaite retrouver dans cette ville. Il m'a dit qu'il l'avait trouvé et qu'il devait aussi m'attendre. C'est ça qui me met de bonne humeur depuis que les cours ont commencé. Chaque jour, en me levant, je me dis que je vais le rencontrer, au coin de la rue quand je vais m'acheter mon café. En traversant une rue pour me rendre au conservatoire. Peut être dans l'un des restaurants où je vais manger à midi ou en soirée. Seulement, personne ne m'a demandé si j'étais Ai, personne ne m'a dit que je lui manquais. Et les jours passent,  le temps change aussi. Mon voisin, je le croise de temps en temps quand il rentre ou sort de chez lui. Parfois, il est accompagné d'une fille, parfois il a des amis à lui. Y a souvent des soirées chez lui, la musique qui va à fond. Et moi, mes soirées se passent en pijama à regarder des films en coréen. En moins de quatre mois, j'arrive à tenir des conversations, même si des mots me manque. Enfin bon, ce soir, j'ai accepté un rendez-vous avec l'un de mes sunbaes, le mot coréen pour dire un élève d'une année supérieur à la mienne, c'est mignon non ?

La soirée a été sympa, il m'a fait visiter la ville, le quartier historique. On a mangé de la barbe à papa. Et puis, là vers 22 heures, je lui ai dit que j'allais rentrer car je me lève tôt demain. Devant l'immeuble, il m'a embrassé. Au loin, une voiture s'est arrêté. J'ai vu une silhouette sortir de la voiture. Il a fait un temps d'arrêt avant que je rentre en tenant la main à mon sunbae. Dans l'ascenseur, on s'est encore embrassé, alors que quelqu'un est rentré après nous. J'ai senti un regard sur moi, j'ai essayé de savoir qui était celui ou celle qui me fixe. Mais la porte s'est ouvert, et j'ai une fois de plus tirer mon sunbae vers chez moi.

La porte ouverte, je l'ai lâché pour m'avancer vers mon piano en rigolant. J'espère pour lui qu'il n'attendait rien ce soir. " Donc tu veux bien m'aider pour cette partie là ?" Je lui montre la partie dont j'ai du mal à interprêter pour l'instant. " Je sais qu'il l'a rajouté en une période où il était mélancolique. Mais j'ai du mal. " La porte de mon appartement est resté légèrement ouverte. Dans le couloir on peut entendre des chuchotement venant du salon, ainsi que mon rire. Alors que j'appuie mes coudes sur les touches du piano.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Dim 17 Juin - 18:14

« parfois je te hais » ft. Ai
Parfois, je regrettais la vie mouvementer que j'avais. Dans ses moment là, je me demandais pourquoi j'avais choisi ce train de vie. Pourquoi, j'avais choisi une vie qui me faisait vivre à cent à l'heure avec seulement peu de moment d'accalmie. Je suis rarement chez moi, je suis presque tout le temps en voyage pour telle ou telle raison et pourtant... C'est la vie que j'ai choisi. Bien sûr une fois que je suis sur scène que j'ouvre les yeux pour m’apercevoir où je me trouve je me dit que oui j'ai réussi. Hélas, bien que j'ai tout pour moi, je ne suis pas à cent pour cent satisfait il me manque quelque chose... Il me manque quelqu'un et jusqu'à il y a quelque temps je ne savais pas où la trouver maintenant si, dans mon propre immeuble. Ai, cette fille qui hante mes pensées depuis que je suis enfant, seule et unique personne qui a toujours eu une importance capitale à mes yeux est là dans cet immeuble. Depuis la soirée que nous avions passer, je n'avais pas vraiment eu de temps pour lui parler ou même passer un peu de temps avec elle. Je l'ai seulement croiser en rentrant ou en partant de chez moi et cela fait maintenant plusieurs jours que je ne suis pas rentrer chez moi et ce soir je pourrais enfin savourer la chaleur de mon lit. Bien que j'eus plusieurs propositions très intéressant je rentre seul.

Je n'avais pas eu envie de conduire et mes yeux me faisait un mal de chien, donc j'avais demander à être ramener chez moi par mon manager. J'étais assez satisfait je n'avais pas vu mon père adoptif depuis un mois maintenant ce qui m'arrangeais je n'avais pas spécialement envie de prise de tête dernièrement. Mais on avait du lui envoyer la maquette de ma prochaine chanson, car j'avais quand même eu le droit à un petit message de sa seigneurie pour le bon boulot que j'avais fait pour mon prochain titre qui sortirait d'ici quelques jours, donc pas mal de boulot en perspective jusqu'à la sortie, j'étais fatiguer d'avance.

Alors que je descendais de la voiture je cru bien que les douleurs que j'avais aux yeux affectais grandement mon sens de la vue. Je me les suis d'ailleurs frotter un moment pour voir si je ne rêvais pas. Ai, en train d'embrasser un homme. J'aurais bien voulu décoller leurs lèvres, mais sous la surprise je n'avais esquisser aucun mouvement. Une fois qu'ils furent rentré dans le bâtiment j'entrais à leurs suite pile au moment où les porte de l’ascenseur se refermait. Je me doutais qu'elle avait une vie, mais j'aurais préférer ne jamais en être témoin. Elle était mienne et ce depuis notre enfance, je ne suis pas un saint loin de la, mais jamais je ne lui aurais infliger une telle vue. Après le tord m'est aussi attribuer du fait de mon silence sur qui j’étais pour elle. Rentrant dans l’ascenseur vide qui venait d'arriver j'avais le choix entre deux chose, rentrer chez moi et la laisser faire sa vie, ou aller déranger les deux tourteaux et très vite une seule réponse s'était imposer à mon esprit, il était hors de question qu'elle soit seule avec lui ce soir.

Finalement je suis devant sa porte, j'ai l'air abrutit, mais je m'en moque quelque peu, mais je remarque que sa porte est ouverte. Autre le fait qu'un mec soit chez elle, elle était totalement inconsciente. N'importe qui pourrait rentrer et lui faire je ne sais quoi, mais la cela me donnait une excuse pour rentrer sans y être invité. Je rentre et tend l'oreille pour savoir où ils sont. Je les repère rapidement, en même temps elle rit comme une ado et sa m'agace ! Je m'approche d'eux et fait savoir que je suis la et j'ignore royalement le mec qui ressemble strictement à rien ! « Je me suis permis d'entrée la porte était ouverte et avec les rires qu'on entendait j'ai cru à deux petits cons qui venait piquer des truc chez toi, mais on dirait que je me suis tromper » Je viens de me rappeler qu'elle ne se souviendrait sûrement pas de mon visage « C'est Ryu » je juge le mec de haut en bas d'un air mauvais « Ton voisin » eu-je cru bon de précisé au cas où
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Lun 18 Juin - 1:04

« parfois je te hais » ft. Ryu

// Je ne suis pas née de la dernière pluie, je sais pourquoi sunbae s'est intéressé à moi. Je suis une fille, habitant seule, riche et jolie à ce qu'il parait, en tout cas ce qu'on me dit souvent. Au fond, on m'a déjà abordé pour que je pose pour des publicités et magazines mais ça m'intéresse pas. Sauf si on peut s'amuser, mais poser avec des personnes que je ne connais pas et que je risque d'oublier leur visage après, pas pour moi. Puis mon objectif est de devenir une célèbre pianiste. Quoi que pas ce soir, ce soir, j'ai envie de m'amuser un peu. Montrer à ce coréen, que je ne suis pas spécialement coincé mais qu'il n'aura pas ce qu'il attend.

Dans l'ascenseur, je le laisse m'embrasser. Vu que je suis plus perturbée par le regard que j'ai senti sur moi avant que la porte ne se referme. Et pourtant, je repousse ses mains baladeuses. Dans l'appartement, je lui laisse refermer la porte derrière lui, alors que chaussure enlever je fonce vers mon piano dans le salon et attrape des partitions. Il a voulu venir chez moi, il a donc le temps de m'expliquer la partie que je n'arrive pas à transmettre. Son torse dans mon dos, ses mains sur les touches, je sens son soufle dans mon cou. Chose qui me fait rire, comme une lycéenne. C'est amusant de jouer à la fille qui ne comprend pas. Pauvre de lui, il va tomber dans mon piège. Mon regard ne quitte pas la partition, mes mains sur les touches, il guide mes doigts en profitant que je ne bouge pas pour se coller à moi.

Au moment ou il se penche plus pour m'embrasser. Une voix se fait entendre dans le salon. Je tourne la tête et plisse les yeux pour voir le visage et essayer de me rappeler qui est cette personne. Avant de tourner mon regard vers sunbae qui n'a pas l'air content. Je fronce les sourcils en répétant " La porte mal fermée. " Je me lève pour remercier l'intru quand il se présente. Et là, je me mets à sourire. " Oh Ryu ! " Je m'approche de lui sans trop savoir quoi faire, avant de lui tendre la main pour le saluer de manière occidentale. Il doit apprécier vu qu'il rentre d'une tournée d'un mois de ce côté là. Je ne vois pas le regard que les garçons se lancent. " J'ai apprit que tu avais fait un tabac à chaque fois, c'est super ! " On est fan ou on est pas. Mon sunbae me tire vers lui, passant ses bras autour de ma taille et posant sa tête sur mon épaule. Je fronce un sourcil avant de me dégager de sa poigne. Il croit qu'on est ensemble ou pas. Je tourne ma tête vers lui avant de me rappeler que je dois faire les présentations. Sunbae, je te présente Jung Ryu, mon voisin. " Je regarde le dit voisin en souriant " Ryu, je te présente Kim Jae Sun, mon sunbae au conservatoire. " Pas mon copain, ni rien. Juste un sunbae. " Mais tu dois être fatigué ! Installe-toi dans un fauteuil. Tu as soif ? Faim ? " Je secoue la tête avant de me rappeler que je suis une catastrophe en cuisine. " Je peux commander quelque chose, je me débrouille mieux en coréenne, tu as vu ? " Autant avec Sunbae, j'utilise des mots plus strictes autant avec Ryu, j'utilise un langage familier, c'est comme si je le connaissais depuis toujours.

Dès qu'il me dit ce qu'il veut boire, je les quitte un instant. Oui, je n'ai pas demandé à mon Sunbae ce qu'il voulait boire. Là, c'est Ryu qui compte. Pendant que je suis dans la cuisine, Jae Sun s'installe en face de Ryu et lui dit d'une voix remplit d'assurance. " Si tu comptes te la faire, tu attends ton tour. " Il lui montre d'un geste ce qu'il compte faire à Ai un peu plutard dans la soirée. Pendant ce temps là, je cherche après les verres dans la cuisine. Admettons que quand j'ai soif, je bois directement à la cannette, c'est plus facile. J'ouvre les placards, jusqu'à ce que je trouve enfin ce que je cherche. Quelques instant après, le verre en main, je reviens dans le salon me demandant où sont les sous-verres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Lun 18 Juin - 17:27

« parfois je te hais » ft. Ai
Quand je lui dis que sa porte est mal fermer elle n'a pas l'air des masses apprécier se qui est tout à fait normal qui aimerait que sa porte reste ouverte ? Le sourire qui apparaît sur ses lèvres quand elle apprends que c'est moi est plutôt flatteur moi qui aurait cru qu'elle m'aurait chasser vu qu'elle avait l'air en.... Bonne compagnie. Je lui sourit légèrement quand elle me serre la main ce qui me fait un peu rire. Je sens le regard de tueur de la personne qui l'accompagne ce qui me fait avoir une petit regard amuser en sa direction. On dirait bien que monsieur n'est pas très heureux de ma présence, s'il savait ce que je pouvais m'en taper royale de son avis. Ai me parle de ma tournée et je hoche la tête « C'était très sympa en effet pour une première en Europe c'était très troublant de voir qu'aussi loin on aime ma musique » J'aurais pu apprécier converser encore longtemps sur cette fameuse tourner, mais son ami n'a pas l'air vraiment d'accord et passe un bras possessif autour d'elle. S'il savait que je n'ai qu'une envie c'est de brisé ses petits doigts, mais avec tout le self contrôle que je possède je me retiens et serre les poings dans mon dos. Mais ma mauvaise humeur par très vite quand la demoiselle visiblement pas très contente se dégage pour mon plus grand plaisir que je ne cachais pas quand mon regard se posa sur lui avec un petit sourire au lèvres.

Sûrement par politesse Ai me présente à son Sunbae, je lui sers la main prenant un grand plaisir à exagérer ma poigne « Bonsoir » Pas de enchanter de le connaître ce serais un mensonge énorme. «  T'inquiète pas je me suis reposé » Le fameux Jae Sun allait sûrement pensé que j'allais gentiment partir à cela, mais c'est très mal me connaître « J'ai vraiment très faim » Dis-je en ne lâchant pas l'invité des yeux lui faisant comprendre que je ne comptais pas bouger de suite. « Ah oui ? Tu bafouille pas ? » Je ris en m’intéressant un peu plus a elle que la chose qui l'accompagne « Vu que je vais avoir du temps libre » Gros mensonge, mais si elle dit oui je peux m'arranger « Je pourrais t'aider avec les lacunes qu'il te reste » Je fini par m'asseoir «  Je pourrais aussi avoir un peu de thé citron avec du miel j'ai trop chanter et ma gorge me fait mal si cela ne te gêne pas ou un simple thé glacé» J'en avais chez moi, je ne rentrerais que quand je serais sur que monsieur au mains baladeuse dégage avec moi.

Très vite elle disparaît et je me rend compte qu'elle n'a rien proposer à ce Jae Sun, je ne cherche même pas à faire connaissance avec lui, je n'ai strictement rien à lui dire. Mais quand il s'installe devant moi, on dirait qu'il n'est pas vraiment de cet avis et un petit sourire mauvais se dessine sur mes lèvres, quand il me décrit ce qu'il veux lui faire je ne tiens plus et me lève et pose gentiment ma main sur son dos « Petit un je ne passe après personne » Je pousse sa tête contre la table basse lui pétant le nez par la même occasion « Petit deux tu ne posera pas tes mains dégelasse sur elle sinon je m'assure que c'est la dernière chose que tu fais » Je retourne m'asseoir tranquillement et lui sourit l'air innocent « Si j'apprends que tu l'as touche je t'éparpille façon puzzle » Mon air change du tout au tout quand la demoiselle réparait «  Je crois que Jae Sun s'est blesser » Quelqu'un qui me connaîtrait parfaitement saurait qui est le responsable et je pense que la demoiselle allait vite le deviner vu le regard assassin que le jeune homme me lançais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Lun 18 Juin - 19:10

« parfois je te hais » ft. Ryu

// Si nous étions seuls Sunbae et moi, je lui dirai ma manière de penser pour avoir laisser la porte ouverte. Au faite, je me retourne pour lui lancer un regard noir mais quand l'intrus me dit son nom. Je me mets à sourire. Ce genre de sourire qui bouffe le visage. La raison ? J'en sais rien. Juste que je suis contente que Ryu soit là et peut être aussi pour qu'il puisse me parler de mon Ryu, vu qu'il l'a rencontré et qu'ils ont l'air d'avoir été proche. Je lui serre la main comme on fait en Europe, quoi que j'aurai pu aussi poser mes lèvres sur sa joue mais là, c'est un geste un peu trop osé. Je rigole à sa réponse avant de rajouter. " Ils n'ont pas si mauvais goût que ça on dirait. " Suis-je entrain de flirter avec lui? Non, je ne crois pas. Juste que savoir qu'il est là me ramène à notre conversation du premier soir où j'ai emménagé ici. Et que je sens encore ses bras autour de moi ainsi que les paroles qu'il a dit. Mots qui n'ont pas arrêté de tourner en boucle durant les mois qui sont passés. J'espère qu'il retrouvera celle pour qui il écrit ses chansons.

Jae Sun me rappelle à sa façon qu'il est présent. Sauf qu'il vient de marquer un mauvais point. Je ne supporte pas qu'on soit possessif avec moi. Et en lui lançant un regard mauvais, je me dégage de sa poigne. Pour qui il me prend ? Si au moins, nous étions en couple, sauf que mon objectif est de devenir célèbre dans le domaine de la musique classique grâce au piano pour que Nii-chan sache que je ne l'ai pas oublié et que je le recherche. Donc un petit copain, non merci. C'est là que je me rappelle que je ne les ai pas présenté. Et y a un truc qui se passe entre eux deux, je fronce les sourcils ne comprenant pas trop. Ils ont juste l'air d'essayer de se tuer avec leur regard. Halala, les garçons. Planté au milieu de la pièce, je me rappelle que Ryu revient d'une tournée et lui demande si il est pas fatigué avant de lui dire de s'asseoir dans l'un des fauteuils du salon. Chose qu'il fait. Je lui propose à manger et à boire, sans proposer à Sunbae. Disons qu'il est passé en second plan là. " Oh! C'est vrai ? Mais je dis pas non. " Je rajoute en cantonais. " y a des tournures de phrases qui sont compliqués. " J'hoche la tête à sa demande pour la boisson, levant l'index de la main gauche en l'air pour rajouter. " Ca je sais faire sans faire brûler l'eau ! Je reviens de suite. "

Dans la cuisine, je cherche ce qu'il faut pour préparer un thé au citron avec du miel. Ne sachant pas vraiment ce qui se passe de l'autre côté. En attrapant une tasse, mon regard se pose sur non pas le mais les bracelets à mon poignet. J'ai passé une soirée et une bonne partie de la nuit à réparer le bracelet que Ryu m'a rendu. Ainsi que faire ressortir les inscriptions qui se sont effacés avec le temps. Je prends appuie contre le meuble de la cuisine en attendant que l'eau chauffe pour le thé. Deux minutes après, je retourne au salon.

La voix de Ryu me tire de mes pensés. Je dépose la tasse devant lui, avant de regarder Sunbae. Je croise les bras, claque la langue avant de me retourner vers mon voisin. " Tu serais nii-chan, je te traiterai de jaloux." lui dis-je sur une voix mi amusé, mi fâché dans notre langue maternelle. Et je rajoute " Et tu n'as pas besoin d'être jaloux, j'ai juste besoin de lui pour qu'il m'explique une partition. " Je lui fais un grand sourire qu'il est le seul à pouvoir voir. Avant de mettre mes mains sur mes hanches pour reprendre en coréen. " Oppa ! Tu avais promit de ne plus faire ça. " Je plante mon regard dans le sien espérant qu'il comprenne qu'il doit jouer le jeu. Vu que je ne compte pas spécialement coucher avec Sunbae et qu'il n'attend que ça. " Excuse-le, on s'est disputé avant qu'il parte. J'ai cru que c'était terminé entre nous. Et vu qu'il est là... Tu. " L'oscar de la meilleure comédienne devrait mettre donner pour mon interprétation de la copain qui ne sait pas quoi faire. " Il est un rien.... " je cherche le mot en coréen mais ne le trouve pas donc je le dis en chinois. " Possessif " avant de rajouter. " Mais je l'aime comme ça. " Je me tourne sur moi-même et m'approche de Ryu à côté de qui je m'installe. Et là, je passe mes bras autour de son cou, approche mon visage du sien et pose mes lèvres contre sa joue. " Je suis désolée de faire comme si nous n'étions pas en couple, Oppa. Mais tu sais que j'ai du mal avec ..." Jae Sun se lève en portant un mouchoir à son nez. Il nous lance un regard noir en récupérant sa veste et claque la porte.

Je rigole en frappant dans mes mains. Je rigole en relâchant Ryu. " Vraiment, lui casser le nez ? " lui dis-je en me relavant tout en fronçant du nez. " Je n'ai pas besoin de quelqu'un pour surveiller mes fréquentations. J'ai assez avec le fils de la femme de mon beau-père. " non mais ! " Mais merci en tout cas. " Je m'abaisse pour attraper des dépliants pour les lui tendre. " Choisis ce que tu veux manger. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Mar 19 Juin - 22:23

« parfois je te hais » ft. Ai
Quand Ai revient dans le salon je lui fait comprendre que son gentil ami à besoin de prendre congé. Elle n'a clairement pas l'air contente, mais pour le coup je m'en contre fou. J'aurais pu rester civilisé si cet abrutit avait fermer son grand clapet. Je sais que pour le moment je n'étais rien d'autre que le voisin de la jeune femme, mais je savais que dans un futur prochain ce ne sera plus le cas. Je lui fait une fausse mine innocente quand elle me dit que si j'étais son nii-chan je serais jaloux. Si elle savait à qu'elle point, je le suis totalement ce type qui l'a touche devant moi, plus le petit détail sur ce qu'il prévoyait de lui faire non ça ne passe pas « Une chance que je ne le suis pas n'est-ce pas ? » Mon petit sourire faussement innocent toujours au lèvre lui répondant dans la même langue « Je ne suis pas du tout jaloux, ma belle pas du tout mon genre » Ouais, enfin cela reste vraiment à voir, je crève de jalousie oui.

Je fronce légèrement les sourcil ne comprenant pas tout de suite où elle voulait en venir. Mais son regarde me fait comprendre son petit jeu se qui me fait légèrement secouer la tête avec un petit sourire « Comme tu l'as dit, J'AVAIS promis » Je le regarde avec un petit sourire quand il pose son regard sur moi après qu'elle lui ai fait légèrement comprendre les chose « Je n'aime pas qu'on touche à ce qui est à moi » Je savais que Ai me trouverait sûrement bon acteur, surtout que je ne joue pas du tout, mais hélas elle ne le sait pas « Tu sais bien que sous la colère je dis des mots que je ne pense pas, jamais je ne te laisserais comme ça » Jouer la comédie me plaisait grandement, vu que la je pouvais être moi en jetant un regard meurtrier a ce type. J'ai du mal à me retenir de rire quand elle dit que je suis un rien possessif, mais je savais qu'il ne comprenait pas « En gros tu la touche, je t’éclate façon puzzle » Dis-je avec un petit sourire lui répétant les mots que je lui avais souffler plus tôt je regarde Ai «  Heureusement que tu m'aime comme ça,  car je ne compte pas changer wo de ai (mon amour en chinois) » Parfois je me rappel qu'enfant pour la taquiner je l'appelais ainsi

Je pose une main sur sa taille quand elle vient prêt de moi et passe ses bras autour de moi et m'embrasse sur la joue « Tu es pardonner dès que ce guignole sera partit » Je ris d'ailleurs quand celui ci s'en va et je ne peux m’empêcher de rire une fois que j'entends la porte d'entré claquer « Bon bah on dirait qu'il est partit ton petit copain » Je jubile un peu, car je sais que ce mec n'essaiera plus de la mettre dans son lit, un soucis en moins enfin pour l'instant.

Quand elle s'éloigne elle me regarde et me demande si en gros j'étais obliger de lui casser le nez et je hausse les épaules, montrant ainsi que je me moquais bien d'avoir fait un peu bobo a son Sunbae « Il m'a contrarier, cela n'a rien avoir avec toi » Oui c'est moi que cela à contrarier, elle j'espère qu'elle sait ce défendre toute seule, mais la malheureusement c'est à moi qu'il a raconter ses saletés. « T'inquiète pas je ne compte pas surveiller tes fréquentations » Tu parle bien sur que si ! Je vais guetté chaque mec qui l'approche un peu trop on ne touche pas à Ai...MA Ai. Mais j’apprenais aussi qu'elle avait un beau-père et qu'il avait un fils, je la questionnerais plus tard à ce sujet. Sans regarder les flyers je la regarde « Je voudrais manger chinois, ça fait longtemps que j'en ai pas manger » Avec un petit sourire « Alors comme ça tu te fait draguer par tes Sunbae ? Je ne savais pas que ma mignonne petite voisine avait autant de succès » dis-je avec une petite pointe d'agacement malgré moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Mer 20 Juin - 11:46

« parfois je te hais » ft. Ryu

// C'est méchant ce que je fais, surtout que Jae Sun est gentil. Sauf qu'il a dû dire quelque chose à mon voisin pour que celui-ci lui pète le nez. Au début, je voulais demander à Ryu de partir et m'occuper de Sunbae. Sauf que je ne sais pas, y a quelque chose qui me pousse à faire l'inverse. C'est pas le souvenir de ses bras autours de moi, ni de ce qu'il m'a murmuré à l'oreille le dernier soir. Enfin, je crois. Mais faut dire que même si je ne sais pas remettre un visage sur lui, ses propos m'ont assez chamboulée, le fait qu'il soit comme moi à la recherche d'une personne, qu'il est eu à sa possession le bracelet et que nous venons de la même ville. Alors je lui parle dans notre langue en souriant avant de jouer un jeu. Faire croire que Ryu est mon petit ami. Et si Sunbae me demande pourquoi je ne l'ai pas dit, il suffira juste de dire que comme Ryu est célèbre, on cache notre relation.

Assise à côté de lui, je perds mes moyens quand il passe ses bras autour de ma taille. Une nouvelle fois, je sens mon coeur battre la chamade. La dernière fois ça m'a fait pareil, et je crois bien qu'on avait faillit s'embrasser. J'essaye de ne pas paraître étrange, en passant mes bras autour de son cou pour pouvoir poser un baiser sur sa joue. Joue qu'il a douce, et son parfum est si envoûtant. Houlà, Ai, faut que tu te reprennes. Je ne quitte pas ses bras pour autant, m'excusant auprès de Jae Sun. Ce dernier part en nous lançant un regard noir, alors que je regarde Ryu essayant de comprendre l'une des phrases qu'il a lancé à sunbae.

Dès que la porte se referme, je me lève, sautant sur mes pieds pour mettre une distance entre Ryu et moi. " Tant mieux !" J'éclate de rire et tourne sur moi-même. " Car tu sais que mon coeur appartient à quelqu'un. " Autant lui rappeler avant qu'il décide de faire comme les autres. Je m'abaisse pour attraper les dépliants, lui laissant pouvoir regarder mes jambes et mes fesses à loisir, avant de me redresser pour les lui tendre. " Oh! C'est vrai que je n'en ai plus mangé non plus depuis que je suis ici. " Je garde les dépliants contre moi, réfléchissant assez vite. " Et tu veux manger un truc en particulier ? Sinon, je commande et c'est une surprise ? " Au fond de moi, je sais ce qui lui fera plaisir, je suis même certaine de savoir les plats qu'il préfère. J'ai un doute à son sujet, cette manière qu'il a dit mon amour dans notre langue. Le regard qu'il m'a lancé en le disant. J'ai vu un garçon de douze ans me dire la même chose en essayant mes larmes. Un autre de cinq ans trouvant drôle le jeu de mot avec mon prénom. Sauf que les visages sont flous et je suis certaine que c'est mon Ryu qui l'a dit. Y a trop de coïncidence, trop de chose qu'il dit ou m'a dit qu'il ne devrait pas connaître.

J'écarquille les yeux à sa question, passant une main nerveuse dans mes cheveux, ce qui me permet de les détacher. Je secoue la tête pour qu'ils se mettent en place naturellement. " Boh, ça doit être le fait que je sois une étrangère. De l'exotique.
Mais j'ai mon petit succès c'est vrai. Pas autant que toi. "
Et puis, c'est pas dérangeant de passer du temps avec des garçons, même assez drôle surtout quand ils disent des choses qu'ils pensent que je ne comprendrai pas. "Par contre, vu qu'il est parti, y a plus personne pour m'expliquer la partie que je n'arrive pas à faire vivre. " Haaa! Le piano et le besoin qu'on a nous, les pianistes à vouloir faire vivre une mélodie. " Je trouverai bien quelqu'un d'autre pour m'expliquer ça. " dis-je e m'installant sur le banc devant mon piano à queue. Mes doigts pianotent une mélodie composé par Peder B. Helland, musique que Nii-chan aimait bien. Je ne fais pas attention, connaissant la partition sur le bout des doigts. Après un bout de temps, je m'arrête remarquant qu'il fait un rien trop calme dans le salon. Je me retourne vers Ryu en souriant. " Je suis certaine qu'il ne t'a pas dit qu'il passait des heures installer dans un coin à m'écouter jouer. " C'est un mensonge, quand je jouais cette mélodie, il m'encerclait de ses bras, posant sa tête sur mon épaule. Il me serrait fort contre lui. Je lui souris avant de reprendre la mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Dim 24 Juin - 17:21

« parfois je te hais » ft. Ai
La distance qu'elle met entre elle et moi la porte à peine fermer me dérange, mais je n'en montre rien. Cette distance n'est que de mon fait, si elle savait que j'étais son Ryu, jamais elle n'aurait pas songer un seul instant a s'éloigner. Mais, le temps n'est pas aux regrets. M’affirmer que son cœur appartient déjà à quelqu'un me fait doucement sourire « Oh je ne risque pas de l'oublier » Avais-je dis plus pour moi que pour elle. C'est vrai que d'un point de vu extérieur, on aurait pu croire que je soufflais cette phrase à regret, mais cela n'était pas le cas, car j'étais quelque peu rassurer que son cœur reste mien. Elle s'était baisser pour récupérer les dépliant me laissant une joie vue, j'avoue avoir eu envie de la taquiner quelque peu sur cela, mais je me suis  raviser. Oui je n'avais pas spécialement envie de me prendre une gifle de la part de la demoiselle. Sans aucune hésitation je choisis de manger chinois, cela fait un moment que je n'ai pas manger la nourriture de chez moi, même si techniquement c'est la Corée mon chez moi maintenant « Je veux bien que tu choisisse » Je n'avais aucun doute sur le fait qu'elle fera les bon choix « Je te préviens tu me choisi trucs mauvais je manges ta nourriture » ai-je dis pour la taquiner un peu, j'ai bien le droit non ?

Je ris un peu quand on parle de son succès avec les hommes, elle a toujours été une beauté particulière et rien a voir avec son histoire d'exotisme. Elle est belle certes, mais elle à un petit truc en plus qui attire les gens à elle ou c'est juste moi qui pense cela « L'exotisme n'y ai pas pour grand chose tu es vraiment mignonne et intéressante comme fille » je lui souris légèrement avant de lever un peu les yeux au ciel quand elle parle de mon propre succès avec les demoiselle, mais aussi bien avec les garçons « Avoir une jolie voix aide beaucoup pour ma part » plaisantais-je parler de cela avec elle était un peu perturbant, mais tant qu'elle ne parle pas de ses relations sexuelle avec d'autre je pense que je peux tenir sans me griller totalement en tout cas.

Elle fini par dire que vu que maintenant son que son gentil sunbae était parti elle n'avait plus personne pour l'aider pour une mélodie, elle se met à la jouer et je reconnais tout de suite. Je l'écoute sans rien dire me ramenant des années en arrière. Parfois je me demandais si elle ne savais qui j'étais et qu'elle faisait tout pour que je craque, sa petite vengeance en quelque sorte, mais je savais qu'elle ne ferais pas cela elle n'est pas aussi mauvaise que moi pour ça.

Sa bouche s'ouvre de nouveau pour me dire qu'elle est persuader que Ryu ne ma rien dit sur cela, si elle savait. Je me retiens juste de me lever et l'enlacer et poser ma tête au sommet de la sienne, mais là je ne bouge pas « Tu sais Ryu m'as raconter beaucoup de chose sur toi et lui » Je la regarde et lui sourit un peu «  Comme une fois où tu as couru et que tu es tomber tête la première popotin en l'air » Ai-je ris me rappelant la scène ou nous rentrions en courant de l'école parce qu'on voulait aller voir les feu d'artifice «  Il m'a raconté beaucoup de chose » Je souris en repensent à tout mes souvenir avec elle, on en a tellement que s'en est presque effrayant quelque part surtout le nombre d'années que l'on a passer ensemble « Tu sais pense a la personne que tu aime quand tu joue...Tu verra que ta musique aura plus de vie et fera ressentir ce que tu veux que les gens ressente »  Je me passe une main dans les cheveux « La preuve les gens comprenne mes sentiment quand je chante vu que je pense a celle que j'aime » Souriais-je simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Lun 25 Juin - 14:26

« parfois je te hais » ft. Ryu

// Dès qu'il me dit qu'il veut bien que je choisisse, je souris et attrape le téléphone dans le salon. Sans regarder le dépliant, je commande le tout en chinois. Même si il n'était plus là, j'ai continué à commander ses plats. Maman devait aussi cuisiner les plats que nous mangions tout les deux quand nous étions enfants. Je raccroche et rigole à sa remarque. " Je suis forte pour savoir ce que veulent manger les gens. Tu vas voir. " Enfin, j'ai plutôt commandé les plats que mon Ryu aime. Une nouvelle fois, y a cette pensée étrange qui s'insinue en moi comme quoi il est mon Ryu. Sauf que c'est impossible, je suis certaine que j'arriverai à le reconnaître. Et pourtant, la manière qu'il m'a tenu contre lui, les mots qu'il m'a dit la première fois, continue à me hanter.

Je rigole en disant que ça doit être mon côté exotique qui attire les garçons. " Mignonne ? " Je secoue la tête, faisant voler mes cheveux de tout les côtés. "Non, non, je ne suis pas mignonne. " Enfin, je me suis jamais trouvée mignonne. Et pourtant, y a que mon visage que je ne vois pas floue. " Intéressante ? C'est certain que je le suis. Ca doit être rare de devoir se présenter à chaque fois. " J'ai apprit à vivre avec ça. Et même si ça me dérange, je ne peux m'empêcher de rigoler. " Au moins, je ne suis pas une fille chiante. Je crois qu'un de mes ex copains m'a même trompé pile devant mon nez, une fois. Mais vu que je le reconnaissais pas ... " J'hausse les épaules. Avant de partir sur lui. " Y a pas que ta voix. Y a ton regard aussi. " Oui, je flirte avec mon voisin. Et je dis ça en rougissant. " Mais ta voix est très belle. "

Et très vite, je chante la conversation. Parlant haut en faisant remarquer que je n'ai plus personne pour m'aider sur la partie de la partition où j'ai un soucis. Installée devant le piano, je laisse mes doigts pianoter. Jouant cette mélodie, la toute première que j'ai apprit, sa préférée. Je m'arrête au bout d'un moment pour lui parler à cause du calme. Si j'avais eu des yeux derrières la tête, j'aurai vu les sentiments passés sur son visage, même si son visage est floue pour moi. Juste son regard. Et parfois, je pense voir un visage en chair devant moi quand il me regarde de près.

" Mais mais ... Il était obligé de te raconter ça ? " Je baisse la tête gêner. Et pourtant, je souris. " Il t'a dit que c'était de sa faute ? Il m'a poussé car je n'allais pas assez vite à son goût. " Je le vois encore à croupie devant moi entrain de rire. Et moi qui me met à lui crier dessus. " Mais tu as été proche de lui pour qu'il te parle de ça ? " Les surnoms, notre enfance. Je ferme les yeux, une nouvelle fois j'ai l'impression que c'est mon Ryu mais ça ne va pas. Il me l'aurait dit. Il m'aurait fait comprendre que c'était lui. Et là, il me dit ce que je dois faire pour jouer. " Haaa ! je sais. " Pour lui prouver, je me retourne de nouveau pour me remettre à jouer la mélodie. Les yeux fermés, j'essaye de me rappeler la sensation que j'avais quand il venait près de moi. " J'ai jamais comprit ce qu'il trouvait à cette musique. " dis-je en continuant à jouer.

C'est là, que la sonerie retentit. J'arrête mon jeu, me relevant. Trois minutes après, je suis de retour dans la pièce. " Tu veux manger où ? " Je demande avant de lui montrer une couverture d'un coup de tête. " On fait comme les enfants de chez nous ? " Bon, nous on se faisait une tente pour se cacher pour manger tranquillement dans notre coin chez l'un ou chez l'autre. " Mais on peut manger comme des gens civilisés si tu veux. " Pourtant, je dépose les boites sur le sol devant lui. Je lui souris, faisant une petite moue qui l'a toujours fait craquer. Je m'installe sur la couverture sur le sol. Et sans ouvrir les boites, je lui met une soupe, et tout ce qui est plat au légume devant lui. Je sépare mes baguettes et me mets à trier dans mes plats. Comme avant, je mets ce que je n'aime pas dans ses plats. Une habitude que je n'ai jamais perdu. Je lève ma tête vers lui, rougissant. " Désolée, je n'aime pas les champignons. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Mer 1 Aoû - 18:51

« parfois je te hais » ft. Ai
Je ne peux que sourire en la voyant gêné. Je sais bien évidemment que si elle est tombée c’était ma faute en même temps ce jour-là elle n’avait qu’à aller plus vite elle savait très bien que je n’aimais pas la savoir à la traîne il fallait qu’elle soit à côté de moi et pas derrière moi donc je l’avais un peu poussé malheureusement cette jolie demoiselle avec deux pieds gauches et se casser la figure. Elle me demande si j’étais proche pour qu'il me raconte cela. « On peut dire que lui et moi étions proches il sait autant de choses sur moi que je sais de choses sur lui nous avions tellement en commun que nous sommes devenus presque comme des frères si je puis dire enfin il te racontera sûrement tout ça quand vous vous retrouvez même si je t’avoue que j’espère qu’il fermera son clapet sur mes frasques de jeunesse » bien sûr toutes les dit frasques et tu es avec elle vraiment plus ça allait plus je m’enfonçais dans mon mensonge…

Je finis par lui donner un conseil sur la partition sur laquelle elle bloque en lui disant de jouer comme si elle jouait pour la personne qu’elle aime en pensant à la personne qu’elle aime après tout ça marche bien avec moi je pense pratiquement toujours à elle quand je chante. Quand elle pense à voix haute pourquoi j’ai aimé cette musique ce n’est pas la musique en soi que j’ai toujours aimé c’est surtout la regarder la jouer cette musique est devenue une de mes préférées par la suite surtout que cette chanson m’apaise dans mes moments de doute et coup de mou.

Je ne peux que sourire encore une fois quand elle me propose de manger comme les enfants de chez nous cela me rappeler tellement de souvenirs « Le sol me convient très bien à vrai dire je m’en souvent au sol ou sur mon canapé il est très rare que je mange à une table seulement quand je suis en rendez-vous d’affaires au restaurant sinon la table chez moi et là surtout pour décorer » je m’installe en face d’elle elle place les plats devant moi ainsi qu’une soupe ce qui me fait drôlement sourire même quand on était enfant j’avais l’impression qu’elle me maternelle comme si je ne pouvais pas me servir tout seul. Je ne cache pas un sourire amusé en la voyant mettre les champignons dans mes plats avant de rougir et s’excuser quand elle se rend compte de ce qu’elle fait ce qui me fait carrément éclater de rire « Ne t’inquiète pas je ne t’en veux pas j’avais une amie avant qu’il faisait ça j’ai l’habitude donc t’inquiète pas je mangerai tout et champignons » je joins le geste à la parole en prenant mes baguettes et ensuite met-on quelques champignons dans ma bouche. Je ne lui avais jamais avoué lorsque nous étions enfants que d’ordinaire je n’aimais vraiment pas le goût de champignons vraiment dégoûtant la texture tout le goût rien que d’y penser j’en avais des frissons mais pour lui faire plaisir vu qu’elle n’aimait pas ça je les mangeaient.

Mangeant tranquillement je la regardais " Alors dit moi hormis chercher Ryu, que viens tu faire en Corée ? Tu es douer en musique tu veux être professionnelle ?" Demandais-je en lui enlevant avec le pousse de la sauce " Tu ne sais vraiment pas manger " Dis-je avant de rire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Ven 3 Aoû - 13:28

« parfois je te hais » ft. Ryu

// Si seulement, j'avais un peu de jugeote ou si je n'étais pas si aveugle, je lui sauterai au coup pour ne plus le relâcher. Il m'avoue avec ses mots que c'est lui, allant me donner des indices gros comme un immeuble de dix étages. Mais je ne comprends pas ou refuse de comprendre que le voisin et mon ami d'enfance, ne sont que la même personne. Assise sur le banc devant mon piano, je reste sans voix, croisant les bras.  « Comme des frères ? Mais tu ne sais pas où il est maintenant. » Je renifle avant de reprendre en souriant.  « Ce serait sympas d'apprendre tes frasques, vu que tu sais beaucoup trop de chose sur moi pour mon propre bien. Et j'espère qu'il t'a pas raconté des choses plus intime. » Comme quand j'ai eu mes premières règles, juste à penser à ça, je rougis avant de changer de sujet. Je ne veux pas savoir si il sait ce qui s'est passé ce jour-là.

Mes doigts sur le piano, je pense à mon Ryu tout en jouant la partition que je connais parcoeur. C'est la première que j'ai su jouer. C'est son morceau, celui qu'il me réclamait à chaque fois. Celui qu'il écoutait. Notre musique à nous. La mélodie n'est plus jouée de manière enfantine, on entend que j'ai l'habitude de la jouer. Sans suivre la partition, les yeux fermés, je la joue pour ressentir chaque note. Je la joue en entendant une voix d'enfant m'encourager. Encore un peu, j'aurai l'impression de sentir ses bras autour de moi, et sa tête sur mon épaule. Et sa voix qui me dit que j'ai sauté une partie. Dans ces moment-là, je suis ailleurs, retournant des années en arrière, quand nous étions heureux tout les deux. Quand il m'obligeait à monter dans un arbre pour discuter. Quand il me serrait dans ses bras pour dormir. Le silence se fait dans l'appartement, juste la mélodie qui résonne entre les pièces et son regard brûlant dans mon dos. Puis, le calme se rompt, la sonnerie retentit. Je me lève pour aller ouvrir, et revient avec la nourriture que j'ai commandé pour nous deux. Jouette ou peut être pas, flirtant certainement. Je lui propose de manger au sol comme les enfants de chez nous.  « Va pour le sol alors. » dis-je en souriant avant d'attraper une couverture pour la poser sur le sol.

Les boites devant nous, j'ouvre tout, posant ce que je lui ai commandé devant lui avant d'enlever les champignons de mon plat pour les lui refiler. Avant de m’apercevoir de mon geste. Il rigole et moi, je me sens gêner.  « Non mais vraiment, je comprends pas pourquoi on en met partout. Je déteste ça » La texture me répugne, et le goût. Y en a qui disent que les champignons n'ont pas de goût mais ils mentent. Ça a eu goût dégouttant. Mais vu qu'il dit que ça lui dérange pas, je me mets à lui rajouter le reste dans son bol. Le pire c'est qu'il les mange et cette manière de faire me rappelle quelque chose, mais quoi ?

Le silence se fait pendant que nous mangeons, et pour ne pas changer je me bats avec mes baguettes. Ca amuse souvent les gens de constater que j'ai du mal à manger avec. Donc, je tourne souvent la tête sur le côté pour qu'il ne remarque pas mes erreurs. Quand il me pose une question sur la raison de ma venue à Séoul.  « Je ne sais pas si je vais passer professionnelle. Mais j'étudie pour. » Je lui souris après avoir avalé mon morceau de poulet.  « Je vais tout faire pour. Jouer avec les plus grands a toujours été l'un de mes rêves. » Comme s'il ne le savait pas. Les posters dans ma chambre quand nous étions enfants étaient des chefs d'orchestres et non pas des chanteurs ou des acteurs. Puis, il fait un truc qui me destabilise, Ryu, se penche vers moi, son pouce enlevant une trainé de sauce près de mes lèvres. Je le regarde surprise, me sentant rougir et détourne la tête.  « c'est juste très bon. » ma voix est timide d'un coup. Il vient de faire un geste dont je ne m'attendais vraiment pas. Et pourquoi, j'ai envie de sentir encore son pouce ou même sa main sur mon visage. Je baisse les yeux sur mon plat, cachant mon visage avec mes cheveux. Quand j'ai une idée pour rigoler un peu. Je trempe mon doigt dans la sauce avant de me pencher vers lui et poser mon doigt sur le bout de son nez.  « Toi, non plus, tu sais pas manger. » Et là, je me mets à rire tout en lui tendant une serviette.

L'ambiance dans la pièce est tout autre. D'accord, j'ai flirté avec lui un peu plutôt mais c'est ce que tout le monde fait. Mais là, je sais pas, y a un truc en plus. J'attrape un morceau dans son plat avec mes baguettes pour le porter à ses lèvres, alors que je ne le quitte pas des yeux.  « Et toi, tu crois que tu retrouveras celle qui hante tes pensés ? » J'ai envie de l'entendre me dire non. Qu'il recule les plats et qu'il s'approche de moi. Tiens, c'est étrange, qu'est-ce que je fais à genoux devant lui. Me suis-je approchée de lui sans m'en rendre compte ?  « Fais Ahhh » j'essaye de cacher mon trouble et les gestes étranges que j'ai devant lui. Alors je prends son plat en main.  « C'est ce que font les coréennes non? » nourrir le garçon avec qui elles sont. Sauf qu'il doit voir mon trouble. Et que je ne dois pas me laisser déconcentrer. Il n'est pas mon Ryu. Alors pourquoi à chaque fois qu'il me frôle ou est tout près de moi, je me sens bien ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Mer 8 Aoû - 16:55

« parfois je te hais » ft. Ai
Je l'écoute parler sans l’interrompre, car oui je n'avais pas menti j'avais réellement faim. Et cela faisait vraiment un petit bout de temps que je n'avais pas manger de la nourriture de chez moi. Certes tout n'avais pas les même saveur que dans mes souvenir de gamin, mais cela restais plus que mangeable. Mais lavoir flirté avec moi me fait doucement sourire et je la laissais faire en faisant mine de rien la laissant s'amuser quelque instant avec ma personne. Elle me met de la sauce sur le nez ce qui me fait quelque peu grogner d'amusement et elle ajoute que moi non plus je ne sais pas manger et je la regarde faussement contrarier vu le sourire qui orne mes lèvres " Oui surtout quand on m'aide à que ce soit le cas " riais-je doucement en la laissant m'essuyer le nez

Nous reprenons notre repas, mais nous pouvons clairement sentir que l'atmosphère avait changer, mais cela ne me gênais pas, même le silence qui s'était installer. Sa bouche se descelle de nouveau pour me demander si je retrouverais celle qui hante mes pensées. Un petit sourire en coin prends place sur mon visage " Je n'ai aucun doute la dessus " Je me mords la lèvres en jouant avec une légumes avec mes baguettes " Je pense même que c'est elle qui me retrouvera...Je l’espère en tout cas " J'ai bon espoir qu'elle arrivera a me reconnaître d'elle même, malgré qu'elle soit proche de moi et que je pourrais simplement lui dire. Lorsque mes yeux se lèvent de nouveau sur elle, elle est proche de moi... Beaucoup trop proche, quand c'est elle approcher autant ? Je ne sais pas, mais c'est pas bon ! Ses gestes sont totalement désorganiser et je fronce légèrement les sourcil et dit que ce sont ce que font les coréennes, mais je ne lui réponds pas

Un silence gênant s'installe et j'approche mon visage du siens en ne lâchant pas ses lèvres des yeux. Alors que nos lèvres allaient enfin se toucher je me recule quelque peu. Non je ne pouvais, même si j'en crevais d'envie ce n'étais pas le moment pas temps que ne saura pas qui je suis, mais je ne suis pas si sur que cela que je pourrais tenir très longtemps " Désolé " Je me racle la gorge et lui sourit pour la rassurer " Je ne tiens pas a ce que Ryu me tue pour avoir toucher à sa Ai " je lui ébouriffe les cheveux " Car, tu vas le retrouver plus vite que tu ne le crois j'en suis sur " Un imbécile c'est tout bonnement ce que j'étais " Et...Je dois avouer que c'est pas l'envie qui me manque de t'embrasser et même si je sais que tu attend que ça" dis-je pour plaisanté " Ne fait pas comme les coréenne, reste toi même" Dis-je avant de finir mon plat et regarder ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Mer 8 Aoû - 20:47

« parfois je te hais » ft. Ryu

// Voilà que je n'ai plus de souvenir des dix dernières secondes. C'est quand je me retrouve devant lui que je remarque que je suis trop près, vraiment trop près. A croire qu'il a un truc qui m'attire, comme si il était un aimant. Plutôt aussi, je me suis approchée de lui par instinct sans vraiment faire attention. Et voilà que je me comporte de manière étrange. D'accord, il m'arrive de flirter, même très souvent. Mais on m'a apprit à me comporter ainsi avec les hommes. Une question d'ego à ce qu'il parait. Il faut leur montrer qu'on s'intéresse à eux, qu'ils sont le centre de notre univers. Mais là, c'est naturel. Enfin, pas si naturel que ça à cet instant précis. C'est surtout étrange. Les baguettes tendu vers lui, j'essaye vraiment de me comporter normalement, même si mes joues sont rouges de gêne. Même si mon regard est dans le sien. J'essaye de plaisanter, même si dans ma tête sa sonne faux.

Son visage à quelques centimètres du mien, je ferme les yeux, lui tendant mes lèvres. Son souffle se mélange au mien. Mon coeur tambourrine de plus en plus dans ma poitrine. Cette scène, on la connait tout les deux. Le seul baiser qu'il m'a volé avant qu'il parte. Installé tout les deux sur la couverture, sauf que j'avais la tête posé sur ses genoux. Il essayait de me consoler quand il s'est penché vers moi. Ce souvenir refait surface à cet instant. J'attends l'instant où il va m'embrasser et.. rien. Absolument rien. Il se recule, un vide immense prend possession de moi, et s'est son racclement de gorge qui me fait ouvrir les yeux.

Je secoue la tête, retenant un soupir de soulagement ou car je suis déçue, je ne sais pas trop. Il me sourit, et je lui réponds timidement avant de rigoler. Il te fera rien voyons. Pourquoi me parle-t-il de Ryu ? Je comprends pas. Il a faillit m'embrasser quelques secondes avant et maintenant, il me ramène les pieds sur terre d'un coup. Plus d'instant magique. J'hausse les épaules avant de lui attraper la main, lui lançant un regard noir. Il ose me décoiffer, là, il veut mourir. Mais il continue sur sa lancer, me disant que je vais le retrouver. Je claque la langue, baissant les yeux sur ma mien qui tient toujours mes baguettes. Il faudrait déjà que je sache où le chercher. Et le voisin évite toujours de répondre aux questions que je pose. Comme s'il avait peur que je connaisse la vérité. Perdue dans mes pensés, je relève la tête en l'entendant parler.

Il me faut quelques secondes pour comprendre ce qu'il vient de me dire. Il a envie de m'embraser. Je rougis, détournant la tête. Avant de me lever pour lui tourner le dos. Prends pas tes rêves pour la réalité. Je regarde le mur, bras croisés. Je sais pas ce qui s'est passé mais Je me retourne vers lui, lui lançant un regard qui dit le contraire. je n'attends pas que ça. Avec le sourire qui me bouffe le visage, il va y croire. Mon regard se pose sur la nappe improvisé, remarquant qu'il manque les boissons. Oh! J'ai oublié de te demander ce que tu voulais boire. Je réfléchis un court instant avant de lui proposer l'air de rien Y a du vin blanc si tu veux. Après tout, il a réussit à faire partir mon rancart. Je l'ai ouverte et ne compte pas la boire toute seule. Et y a de l'idée. Il a dit d'être moi et de ne pas me comporter comme les filles qu'il doit croiser d'habitude. Et même en pensant à mon ami d'enfance, j'ai des besoins comme tout le monde. Si seulement, je pouvais voir son visage.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Sam 11 Aoû - 3:17

« parfois je te hais » ft. Ai
Je ne dirai rien quand elle affirme que son Ryu ne me fera rien, si elle savait. Le premier qui la touche je lui explose la tête, je crois qu’elle a sous-estimé ma possessivité envers sa personne. Depuis toujours, depuis tout petit, depuis que l’on se connaît je n’ai jamais supporté qu’un autre ça s’approche d’elle. Oui pour un enfant j’étais très jaloux, mais je savais depuis que nous nous sommes rencontrés, qu'elle était la fille qui me fallait.  Cacher derrière des jeux et des mots d’enfants, une amitié enfantine et une promesse de plus tard nous marier je voulais que tous comprenne qu'elle était à moi.

J’avais couper court à notre baiser avant même qu’il n'ait eu lieu, et cela avais l’air de lui déplaire. Mais je devais tenir bon, enfin essayer de tenir bon. Je lui avoue que j’ai envie de l’embrasser et voir ses joues devenir rouge avant de détourner la tête me fait sourire un peu, puis elle se lève sûrement une tentative pour me fuir quand elle me tourne le dos. Mon sourire s’élargit un peu plus en me disant de ne pas prendre mes rêves pour la réalité, qu'elle n’attendez pas que ça. Ce qui je dois l'avouer réveille mon côté quelques peu joueurs. Oui, vraiment donc elle n’attendez pas que ça voyons voir toutes mes bonnes résolutions s’envolent et mon côté joueurs prends le dessus.

J'acquiesce quand elle propose a boire je meurs de soif et puis un peu de vin ne peux pas me faire de mal. Un petit rictus est apparu au coin de mes lèvres « Tu veux me faire boire pour profité de moi avoue le » Je m'approche d'elle amuser « Je pense que je vais revenir sur ma décision ne pas t'embrasser serais vraiment dommage » Dis-je en frôlant presque ses lèvres pour dévier sur sa joue en riant « Si tu avoue que tu voulais que je t'embrasse peut-être que je le ferais après quelque verre de vin » lui murmurais-je au creux de son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Sam 11 Aoû - 15:32

« parfois je te hais » ft. Ryu

// Le regard fuyant peur qu'il découvre que j'aurai voulu qu'il m'embrasse, je remarque une chose importante. Pas de boisson sur la nappe et je me rappelle de la bouteille de vin que j'ai fait décanter plutôt dans la journée. Vu que de base, ce n'est pas Ryu qui devait être là mais un autre. Autre qui ne voulait qu'une chose et que je comptais lui donner. Mon voisin c'est autre chose, y a eu je ne sais quoi qui s'est passé entre nous, le soir de mon arrivé. Je me souviens encore quand il m'a serré dans ses bras, lui contre mon dos. Ses mots qui m'ont fait mal. Et cette sensation que j'étais lui. Comme maintenant. Le fait de savoir qu'il pense toujours à son amie d'enfance, comme moi, je pense au mien constament. Le fait de savoir qu'on a grandi dans la même ville. Qu'il connait mon Ryu. Puis je sais pas, il m'attire comme un aimant. Un coup de foudre ? Vu comme je suis déçue qu'il ne met pas embrasser, c'est plus que ça. Dès qu'il s'est reculé, j'ai senti comme un vide. Alors je lui propose du vin. Chose qu'il accepte avec humour, enfin je crois. " Oups!" Je place mes mains devant ma bouche pour donner un air plus dramatique. " Je suis découverte." Il m'a dit de me comporter comme moi et non, essayer de ressembler à l'une de ses filles.

Sauf que je m'attendais pas à ce qu'il s'approche de moi. Il est près, vraiment très près. Nos lèvres se frôlent alors qu'il parle et que mon coeur a décidé de faire la java dans ma poitrine. Il m'embrasse mais pas où je veux, sur la joue. Il me faut quelques instants pour me remettre de la sensation de ses lèvres sur ma joue. Mon regard dans le sien, j'hausse les épaules avant de m'approcher de lui à mon tour. Reproduisant ce qu'il vient de faire quelques instant plutôt. Sur la pointe des pieds, une main sur son torse pour prendre appuie, je frôle ses lèvres. " Qui te dit que c'est un baiser que je veux. " Mes lèvres se posent sur sa joue, avant que je fasse demi-tour pour me rendre dans la cuisine tout en rigolant. S'il veut jouer, on va jouer. Sauf que je n'ai jamais perdu à ce jeu.

Avant de prendre les verres et la carafe de vin, je détache mes cheveux. Je sais que les mecs sont omnibulés par eux, même si je n'ai jamais vraiment comprit la raison. Puis, je retourne dans le séjour avec le plateau et les deux verres remplient. Je m'installe devant lui, jouant parfaitement la fille entrain de flirter. A la place, d'être assise sur mes genoux, mes jambes sont placés sur le côté. Dans la cuisine, j'ai prit le temps de défaire deux boutons de ma blouse pour lui laisser un largement aperçut de mon décolletée. Je lui souris en tendant son verre. " Santé. Dis-je avant de boire mon verre cul sec, faisant exprès de laisser un peu couler hors de ma bouche pour qu'il voit la course du liquide sur mon menton, mon cou et qui se termine dans mon décolleté. "

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Sam 11 Aoû - 19:59

« parfois je te hais » ft. Ai
Un jeu dangereux, voilà ce que s'était. Mais bizarrement et malgré toute mes pensées précédentes, je trouvais cela grandement grisant. Avec les années mon joueur n'avais que s'accroître et bien que la personne en face de moi se trouvais être Ai, je n'allais pas me retenir comme je l'ai fait depuis que nous nous étions revue, on allait jouer quitte à passer pour une ordure après. Ses lèvres mimes ce que les miennes avaient faites quelques instant plus tôt  après m'avoir gratifier d'une petites provocation. Elle fait demi-tour, mais avant qu'elle ne quitte mon champs de vision « Donne moi une bonne raison de te donner autre chose alors » ma voix ne cache aucunement mon amusement de cette situation. Elle pense jouer avec Jung Ryu, ne se doutant pas que Wang et Jung Ryu son la même personne se qui juste pour ce soir m'amuse et je compte bien en profiter. Jouons ma petite Ai, je ne perds jamais.

Quand elle revient dans la pièce je ne manque pas de remarquer son petit changement. Les cheveux lâcher, le chemisier un peu plus ouvert, on dirait que la demoiselle avait ouvert complément les hostilités, très bien ma belle. Je récupère mon verre en souriant en coin « Santé ma belle » avant de porté le verre à mes lèvres. Je l'observe boire et suit des yeux cette goutte qu'elle laisse échapper « Quelle descente » La taquinais-je légèrement « Dommage que tu n'es pas ouvert un peu plus je n'ai pas pu voir où c'est terminer la courses » Je parlais du vin qui avais couler au coin de ses lèvres « Tu as de la chance que je sois un bon garçon sinon mes lèvres serais venu cueillir se gâchis » Je l'observe et sourit « Tu es mieux les cheveux lâcher » Je fini mon verre et lui demande d'un petit signe dans ravoir un autre « Totalement emmêler, ou coller a cause de la chaleur cela doit être très intéressant » J'aime bien se petit jeu qui viens d'être mis en place entre nous. Je ne me gêne clairement pas pour l'observer totalement laissant mes yeux vagabonder sur son décolleté. Je souris un peu « Tu sais si tu avais chaud tu aurais pu me demander je me serais fais une joie de te rafraîchir » Quitte a s'amuser autant le faire à fond
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Sam 11 Aoû - 21:35

« parfois je te hais » ft. Ryu

// Le jeu était lancé, et je ne crois pas que mon Ryu lui a dit le métier de nos mères. Comme le fait que je les imitais quand nous étions enfants, avant de comprendre ce qu'elles faisaient réellement. Sa phrase me parvient aux oreilles, ce qui me fait rire. Dans la cuisine, j'attrape l'élastique qui retient mes cheveux en une queue de cheval et secoue la tête pour les remettre en place. Avant d'attraper le plateau contenant les verres et le vin, je défais deux boutons de ma blouse. Absolument pas provocateur mais ce qui lui donnera envie de découvrir plus. Je vérifie dans l'une des vitres des meubles de la cuisine qu'on voit bien la dentelle de mon soutien-gorge quand je bouge.

Dans le salon, je m'installe pas sur mes genoux, je replie juste mes jambes à côté de moi, ce qui va me permettre dans quelques instant de lui faire perdre la tête. Mon verre bu d'une traite, le vin coulant sur mon menton jusqu'à mon décolleté. J'hausse un sourcil " Oh! Ne t'inquiète pas, je sais où ça s'est arrêté. " Il me provoque et je rigole. " Dommage que tu sois un gentil garçon alors. lui dis-je en plantant mon regard dans le sien, alors que je défais un autre bouton l'air de rien. Mais il sait comment faire en changeant la conversation, à croire qu'il jouait aussi à ce jeu. Je me penche vers lui, une main sur la couverture, l'autre versant le vin dans son verre. Je lève la tête vers lui à sa remarque, lui tire la langue. Il ne se gêne absolument pas pour regardant dans mon décolleté. Si y a pas de gèle après c'est trop collant et... Je me tais dans ma phrase me remettant à ma place. Cette fois-ci, ma jupe se relève un peu jusqu'à mi-cuisse, le laissant appercevoir le début de mon porte-jartelle. Me rafraichir ? Comment ? Après avoir répondu à son sous-entendu avec un autre, je me décide de jouer à celle qui ne comprend, tout en me reservant un verre de vin sans le quitter des yeux. Je trempe mon doigt dans le liquide quelques instant, et l'emmène à mes lèvres. Je lui souris, laissant mon doigt faire le tour de mes lèvres avant de le rentrer dans ma bouche. Il est un peu sucré non ? toujours sans le quitter des yeux. Je bouge légèrement et mon verre glisse, le vin se répand sur la couverture et son t-shirt vient d'être éclaboussé. L'ai-je fait exprès ? Nul ne pourrait le dire. Je me relève d'un bon en voyant le désastre. Je suis désolée. Il vaudrait mieux que tu rentres pour te changer, sinon tu ne seras pas ravoir la tâche. Alors, va-t-il partir ou se mettre torse nu ? Si c'est le dernier, le jeu deviendra plus intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Dim 12 Aoû - 1:42

« parfois je te hais » ft. Ai
Quand je fais allusion au fait que j'aurais préférer que son décolleté sois un peu plus plongeant pour que la vue soit quelque plus intéressante elle n'hésite pas à me répondre se qui me fait sourire encore plus. Le fait qu'elle est du répondant me plaît beaucoup. Elle est loin la fille hyper timide qui se cachait derrière ses cheveux pour me parler quand nous étions enfant « J'aurais préférer le vérifier moi-même » dis-je en me mordant légèrement la lèvre « Je peux très vite devenir un mauvais garçon si tu déboutonne un bouton de plus » une gentille petite provocation sans méchanceté. J'ai souvent jouer avec des filles et même avec des hommes, mais c'est souvent trop facile, j'obtiens toujours se que je veux et trop facilement. Mais là, il n'y a pas à dire j'aimais beaucoup avoir quelqu'un qui ne me tombais pas tout de suite dans les bras. J'aimerais faire facilement abstraction du fait que la personne avec qui je jouais était Ai, mais une partie de mon cerveau gardais tout de même cette information.

Observer, c'était devenue un petit jeu drôlement intéressant. Son décolleté, ses jambes, tout cela était un tableau intéressant et un langue taquine passa sur mes lèvres « Je t'aurais fait prendre une petite douche froide voyons quoi d'autre ? » Je souriais de toute mes dents en passant de nouveau une main dans mes cheveux « Ou j'aurais pu te soulage de tes vêtements aussi, mais ce n'est qu'une option n'est ce pas ? » je suis le chemin de son doigt du vin a ses lèvres, que c'était...bas. C'est lèvres qui était un appel a la luxure « Je trouve aussi indécemment sucré je trouve » Je n'ai pas pu m'empêcher de rajouter a sa petite provocation

La saleté avait osé, j'avoue ne pas avoir cru qu'elle ferait quelque chose de ce style, cliché, mais toujours efficace. Trébuché et me renverser le breuvage sur mon haut, je ris un peu elle est forte cette petite. Je la vois se redresser et je ris doucement « Pourquoi rentré ? Tu ne veux déjà plus de moi ? » Je retire mon t-shirt assez amuser «  Voilà comme ça je peux rester en ta compagnie et puis j'avais un peu chaud » Plaisantais-je « Une chance que le verre ne soit pas tomber plus bas n'est ce pas ? » Je m'approche d'elle « J'espère que le fait que je reste chez toi ainsi ne te gêne pas Ai ? » Je pose mon haut un peu plus loin. Je n'étais pas le mec le plus musclé de la planète, mais j'étais plus que fier de mon corps musclé, mais finement sans superflue et je n'étais aucunement gêner par mes cicatrices qui était a peine visible excepter celle en forme d'étoile qui elle était plus que visible. « Tu m'aidera as nettoyer au pire...la tache sur mon haut »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Dim 12 Aoû - 18:33

On verra si tu mérites que j'en déboutonne encore. dis-je en sachant très bien que même avec celui que je viens de défaire, il ne voit rien et ça doit un rien le frustrer. C'est ça d'avoir été élevée par deux prostituer et surtout de les avoir imiter. Je sais ce que je dois faire pour titiler un mec, et faire grimper la température dans la pièce. On se cherche tout les deux, à coup de sous entendu. Le jeu est à celui qui craquera en premier et malheureusement pour lui, il sera le perdant. Car j'y joue tellement souvent depuis que je suis en âge de comprendre la porter de mes gestes, vu que la plupart du temps, les mecs profitent que je ne puisse pas les reconnaître pour me tromper ouvertement. Et grâce à ça, juste durant un instant, j'oublie mon Ryu. Jamais il me viendra à l'esprit de me demander comment il réagirait s'il me voyait faire ce que nos mères faisaient, sans l'argent autour, ni leur mac.

Je joue, le laissant découvrir des personnels de mon corps, qu'ils sont peu au faite à avoir déjà apperçut. Mon décolleté et la naissance de mes seins quand je me penche pour lui servir un nouveau verre de vin. Une partie d'une de mes cuisines et le début de mon porte jartelles que je me réinstalle. Et la conversation, va de sous entendu à sous entendu. Quand il parle de mes cheveux, je lui réponds comme si je parlais des siens, même si le gèle peut faire référence à autre chose. On continue sur notre lancée, ce qui nous arrache à tout les deux des sourires, comme s'il avait l'habitude de ce genre de jeu. Je n'ai pas besoin de toi pour une douche froide et ... Je lui souris tout en jouant avec une mèche de mes cheveux. Tu crois que j'ai besoin de toi pour me soulager de quelques vêtements. Et là, elle hésite un instant, ne le quittant pas du regard, le dévorant même. Entre le fait de défaire un côté de son porte-jarretelles, lui laissant donc une vie sur le haut de sa cuisse, ou joué avec ses nerfs en le regardant d'une manière effrontée avec un doigt en bouche. Elle choisit la deuxième solution. C'est bas mais au moins, il vient d'arrêter de lorgner sur son corps pour poser son regard sur ses lèvres. Je devrais peut être en recommander d'autres bouteilles. Toujours reprendre une conversation banale comme parler de la pluie et du beau temps pour jouer avec le chaud et le froid.

Puis, elle bouge de trop, renversant son verre qui se répand sur la couverture et éclabousse le t-shirt de son voisin. Ai, n'est absolument pas désolé mais joue la fille totalement prit de panique. Elle lui propose même de rentrer chez lui, au cas où il déciderait de la planter là. Il rigole et elle, joue vraiment la fille qui s'excuse même si elle pense absolument pas à ça. Je n'ai pas dit ça. Sa voix se fait timide mais avec une touche de sensualité. Et là, il se lève et enlève son t-shirt. Elle se retient de sourire au point qu'elle vient de marquer. Un peu chaud ? Tu souhaites prendre une douche froide? Reprenant un peu les mots qu'il lui a lancé plutôt. Elle se lève le verre vide en main, ainsi que la carafe pratiquement vide. Il s'approche de moi, et je recule d'un pas, continuant le jeu. Tiens va porter ça dans la cuisine. Je ne réponds pas à sa question, m'accroupissant pour récupérer son verre et le reste de nos plats.

La couverture et son t-shirt sont entrain d'être levée. Je reviens vers lui, en lui tendant un nouveau verre de vin tout en tenant le mien de l'autre. Je m'installe sur le couvercle du piano, déposant le verre à côté de moi quelques secondes. Je ne le quitte pas du regard, attendant de voir sa réaction alors que je déboutonne de trois ma blousse, lui laissant apercevoir la dentelle de mon soutien-gorge. Tranquillement, je défais le dernier bouton et enlève le bout de tissu. Assise, les jambes croisés, le haut de la jupe remonté lui laissant clairement voir toujours la même chose, mais aussi la blancheur de ma cuisse. Je lui souris effrontément en récupérant le verre que je remonte en frôlant la peau de mon ventre jusqu'à ma poitrine. Je trempe un doigt dans le liquide avant de l'utiliser pour faire une traînée de mes lèvres jusqu'à la naissance de l'un de mes seins. Mon regard lui disant clairement, tu as perdu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Mer 15 Aoû - 19:12

« parfois je te hais » ft. Ai
La laisser pensé qu'elle peux gagner est quelque chose de tellement plus amusant, lui faire penser que je craquerais si facilement est d'un régale pour moi. Mais je dois dire que ses petites provocation on le pouvoir de faire tomber n’importe quel homme à ses pieds, malheureusement pour elle avoir eu une mère prostituer aide à comprendre beaucoup de chose et notamment comment résister au provocation d'une demoiselle sans pour autant le lui montrer et lui laisser croire qu'elle a le contrôle. Elle aurait su qui j'étais elle aurait compris qu'il en faudrait plus que cela pour m'avoir, mais bon je dois dire qu'elle est quand même très douer. Je m'amuse de nos petites joutes verbales pleines de sous entendu et cela faisait un petit moment que cela ne m'était pas arriver. J’obtempère quand elle me dit d'aller mettre les choses dans la cuisine tout en zieutant sans gène la demoiselle ramasser le reste « J'aurais du renverser mon verre moi aussi » Dis-je avant de quitter la pièce amuser.

Assis de nouveau tranquillement, j'accepte avec un petit sourire le verre qu'elle me tend. Je le porte a mes lèvres et laisse accrocher à mes lèvres un rictus amuser. J’apprécie la vu qu'elle m'offre, mais je n'esquisse aucun mouvement vers elle voyant jusqu'où elle peux aller pour me faire perdre la tête. Quand elle me laisse une pleine vu sur  elle au moment ou elle se débarrasse de sa blouse je fais mine de baisser les yeux en étant gêner. Je sais que je suis loin d'être crédible, comme si la vu de quelques formes pouvaient me faire quoi ce soit aussi facilement « Jolie dentelle tu as bon goût » Dis-je en finissant mon verre avant de passer ma langue sur mes lèvres et recueillir une goutte qui tentais de s'échapper.

Je suis tout ses mouvement du regard en me mordant la lèvre son air effronté et triomphant comme-ci j'avais perdu, si elle savait. Je me levant à mon tour et je m'approche lentement d'elle « Vraiment, faire autant de gâchis de ce vin... » Je me penche vers son cou et y pose mes lèvre et récupère le vin qui a laisser une fine traîner sans aller a sa poitrine l'évitant soigneusement ainsi que ses lèvres que je frôle très légèrement et je lui pique son verre avant de me reculer «  Si c'est pour le gâcher autant me le laisser tu ne crois pas ? » Je souris en coin avant d'aller me rasseoir « Surtout que ce serait dommage d’abîmer une si jolie dentelle tu ne crois pas ? » Un petit amusement avant de boire dans le verre que je lui ai prit passant de nouveau ma langue sur mes lèvres « Tu as raison ce vin est vraiment excellent tu devrais en prendre plus la prochaine fois » Je passe une main dans mes cheveux «  Et vu qu'il commence à faire chaud cela nous rafraîchira mieux » Je fini le verre et en fait tomber quelque goutte sur mon torse et un petit rire amuser  « J'ai attraper ta maladresse on dirait » J'avoue qu'en d'autre circonstance elle ne serait déjà plus habiller et j'en aurais fait mon dessert sur le piano, mais j'aimais trop ce petit jeu du premier qui craquera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Ven 17 Aoû - 12:22

Enfant, nous copions les gestes de nos mères ou plutôt, je reproduisais certains de leurs gestes sur Ryu. Nous ne comprenons pas ce qui était mal ou pas, pour nous, ce n'était qu'un jeu. Et surtout nous gardions nos vêtements. Sauf que les gestes ont marqués mon esprit et depuis ce jour où je suis devenue une femme, j'en joue avec la gente masculine. Il suffit juste d'attirer leur regard, chose que je fais depuis une bonne heure maintenant. Répondre aux sous entendus par d'autres, en gardant un sourire aux lèvres, sans jamais quitter l'autre des yeux. Ce qui me perturbe c'est qu'il fait la même chose que moi. Et la joute verbale devient même grisante. Mais à la différence de lui, j'ai les atouts supplémentaires.

Assise sur le couvercle du piano, je décide de passer à la vitesse supérieur. Juste par jeu, juste pour voir quand il va craquer. Mon haut jeté négligemment sur le tabouret, la jupe remontée qui lui laisse le champs libre sur les coutures de ma jartelle. Et l'a vu qu'il a sur ma poitrine caché par la dentelle, tout est mit en oeuvre pour qu'il fasse le premier pas. Après tout, on s'attire mutuellement depuis notre rencontre. Attrapant le verre de vin, mon corps frissonne alors que le souvenir de quand il m'a serré contre lui en me disant les mots qu'il dirait à celle qu'il attend revienne en tête. Les baisers qu'on a pas échangé et qu'on aurait pu, si nous n'avions jamais été dérangé. Lui aussi, doit se rappeler de ce moment. Sa voix douce aux creux de mon oreille, ses bras se refermant sur moi. Son torse nu contre mon dos. En pensant à ce moment-là, je reprends mon jeu. Laissant couler le vin de mes lèvres à ma poitrine, sans le quitter du regard.

Il s'approche de moi, en prenant son temps, ne me quittant pas du regard, regard qui brûle ma peau aux endroits où il se pose. Je ne réponds, plaçant mes mains derrières le dos quand il se penche vers moi. Ses lèvres dans mon cou, mes yeux se ferment. Ses lèvres suivent le tracé des quelques goûtes sur mon corps. Son souffle caresse mes lèvres, lèvres que je garde clos. Et c'est là que je me rends compte qu'il m'a eu en beauté, quand il récupère mon verre pour retourner s'installer dans le fauteuil. Non mais, il vient de me faire quoi là ? Il vient de ... c'est moi qui le chauffe et il n'y répond même pas.

J'ai d'autres crus. dis-je en me réinstallant normalement sur le piano. Non, mais il vient de me planter là. Machinalement, je passe un doigt aux endroits où ses lèvres ont goûté ma peau. A faire chaud ? Il aurait pu faire ce tout ce qu'il voulait de moi et pourtant, il est retourné à sa place. Puis, je vois ce qu'il fait, ce qui m'arrange un petit rire. Donc, il veut jouer à ça. On dirait bien que c'est contagieux.

Doucement, je descends du couvercle du piano. Sur la pointe des pieds je m'approche de lui. Mes mains se posent sur ses jambes, alors que mon regard se plante dans le sien. Je remonte une main vers son torse, posant un doigt sur la vin qui coule pour remonter en faisant le chemin inverse pour récupérer la goûte que je porte à mes lèvres. Hésitante un instant, je m'installe sur lui en califourchon. Mes bras entourant son cou, collant ma poitrine contre son torse. Mes lèvres à quelques millimètres des siennes, je lui murmure. Et si j'étais elle. Je garde une distance entre nous, voulant qu'il craque le premier. savoir qu'elle en a connu d'autres avant toi.. Ma main se pose dans ses cheveux que je caresse. Savoir qu'elle s'imaginait que c'était toi qui l'embrassait. Je me penche vers son oreille pour murmurer Gémissante, fiévreuse, en passant à toi alors qu'un autre prenait ce qui t'appartient. les mots sont dans notre dialecte, murmurée sensuellement. Et si j'étais elle. Je pose mes lèvres sur sa tempe, descendant vers ses lèvres doucement. tout en continuant mon manège. l'entendre gémir contre tes lèvres, sentir sa peau sous tes doigts. A ses lèvres, je me recule pour le regarder. Je peux être elle, cette nuit. J'attends maintenant, j'attends de voir si il va m'embrasser. Si son baiser va être doux ou possessif. J'ai toujours imaginé que quand on se retrouvera, ce sera un mélange des deux car il aurait peur de m'effrayer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DevilLu HanSuture23/12/2017513 rp

pseudo : Devil
feat : Lu Han
crédits : Suture
date d'inscription : 23/12/2017
Messages : 51
disponibilité rp : 3 rp

http://seoul95.forumactif.com/t155-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t170-jung-wang-ryu http://seoul95.forumactif.com/t349-jung-w-ryu-let-s-sing-a-song
commandant
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Lun 20 Aoû - 20:45

« parfois je te hais » ft. Ai
Je ne la lâchent pas des yeux, je la regarde s'approcher doucement en penchant la tête sur le côté. Je ne lui dit rien quand elle pose ses mains sur mes jambes attendant patiemment de voir ce qu'elle pourrait faire. Nos regard s’accrochent et un nouveau sourire prends place au coin de mes lèvres. Ma peau frissonne en sentant son doigt sur ma personne et je me mordille la lèvre inférieur sans pour autant la lâcher des yeux. Elle était devenu forte à un jeu qui enfant ne nous faisais que rire et nous moqués des adultes, mais maintenant ce jeu est devenu dangereux. Un jeu qui avant je nous laissais même pas entrevoir les vices qu'il y avait derrière et qui maintenant nous donnes simplement envie de pousser les limites pour savourer encore plus le plaisir malsain qui en résulte.

Finalement après une hésitation qui ne dure même pas cinq minutes, elle s'installe à califourchon sur moi. Son corps se colle au miens et je sens la chaleur de sa peau contre la mienne qui me laisse comme une brûlure agréable. Ses lèvres à porter des miennes ,il suffirait que je me penche légèrement pour les sentir contre les miennes. Sa voix s'élève de nouveau et j'arque un sourcil curieux sur ce qu'elle compte me dire « Pas difficile a imaginer » soufflais-je doucement, mais vu notre proximité je n'avais aucun doute sur le fait qu'elle m'a entendu. Ma mâchoire se crispe quand elle parle du fait qu'elle est pu connaître d'autres hommes et je ferme les yeux un instant pour masquer le voile de possessivité qui s'y était logé « Hm » Sa main viens se perdre dans mes cheveux et je soupire faiblement. J'écoute tout ce qu'elle me dit et je sais que la seule chose qu'elle espère en cet instant c'est que je craque et si je n'étais pas joueur et mauvais perdant c'est sur le piano que j'aurais craquer et pas qu'un peu, j'aurais prit ses lèvres et autres.

Je pose mes mains sur ses cuisses et les remontent jusqu'en haut « Tu veux savoir savoir ce que je ferais si on l'avais toucher avant moi ? » Le sourire que j'ai depuis le début de cette soirée s'agrandit légèrement et je la pousse contre le canapé et me retrouve au dessus d'elle. Mes mains s'amuse a caresser sa peau au niveau de ses cuisses « Je lui dirais que je ne lui en veux pas » je me penche vers elle et embrasse la peau de son cou et y ajoute mes dents pour m'amuser un peu « Pour ce qui est des baiser » J'approche mon visage au plus prêt du siens sans pour autant toucher ses lèvres « Je lui ferais comprendre que leurs lèvres contre les sienne n'était rien comparer aux miennes, que tout les endroit où ils l'on toucher » Je caresse sans gène les endroits où sa peau est nue « Je les toucherais a mon tour lui faisant oublier leur caresse » J'embrasse sa peau a la naissance de ses seins « Je la posséderais entièrement » Je remonte vers l’intérieur de ses cuisses avec l'une de mes main et je m'arrête juste a la limite. Ma voix était tout du long chaude et je contenais mon envie de la possède réellement, savoir que d'autre l'avait toucher me donnais l'envie d'effacer leur trace de son corps elle était mienne. Hypocrite n'est ce pas ? En sachant que moi même j'ai posséder et me suis fait possédé plus d'une fois. Mais je n'y peu rien l'entendre a réveiller en moi se sentiment de jalousie et de possessivité qui ne prenais naissance qu'avec elle. J'attrape fermement ses cuisse et colle mon bassin au sien lui faisant comprendre mon envie d'elle « Crois moi il ne vaut mieux pas que je te prenne pour elle tu risque d'y prendre gout » Un petit sourire taquin et je sais que mes bonnes conviction vont bientôt voler en éclat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shindilraba dilmuratKane22/12/2017915 rp

pseudo : shin
feat : dilraba dilmurat
crédits : Kane
date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 91
disponibilité rp : 5 rp

http://seoul95.forumactif.com http://seoul95.forumactif.com
médiateurs
MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   Sam 25 Aoû - 16:09

Y a des gestes qu'on oublie pas. Dès qu'il le fait exprès de renverser le verre de vin sur lui. Mon regard s'éclaire d'un coup. Sans hésiter je m'approche de lui. Une main sur son torse, un doigt juste pour récupérer les goûtes sur son torse, je le porte à ma bouche. Avant, avant d'hésiter. Dois-je m'installer sur ses genoux, en califourchon. Je sais, que si je souhaite faire demi tour, il me laissera faire. Après tout, ce n'est qu'un jeu. Sauf que je suis attirée par lui, par sa prestance. Il me suffit me rappeler les frissons qui ont traversé mon corps lors de notre rencontre. Les mêmes frissons quand on a faillit s'embrasser quelques minutes avant. Ses lèvres dans mon cou. Et c'est là que ça me vient " et si" Ma main se perd dans ses cheveux, les mots sont lâchés contre ses lèvres.  

Et comme dans un rêve. Je ferme mes yeux, m'imaginant que c'est lui et pas un inconnu, qui parle. Ses mains se posent sur mes cuisses qu'il remonte. Il me repousse contre le canapé, mon dos contre le tissu. Je le sens venir au-dessus de moi. Mes yeux se ferment, et je le laisse faire ce qu'il veut, alors qu'il parle. Ses lèvres dans mon cou, ses dents contre ma peau, réussissent à me faire gémir. Il relève son visage vers moi, son souffle se mélangeant contre le mien. Instinctivement, je pointe mes lèvres vers lui. Rien. Il descend son visage vers ma poitrine. Je rejette la tête vers l'arrière pour lui laisser l'espace qu'il veut sur ma poitrine mais encore une fois Ryu, ne fait rien. Il reste à la limite. Comme ses mains qui remontent sur le haut de mes cuisses, ne dépassant pas le tissu. Il va me rendre folle, là. Jusqu'à ce qu'il joigne mes cuisses contre elle, et qu'il se colle contre moi. Je le sens, je sens qu'il a envie de moi. Et ses mots, ses phrases, sa voix. J'ai perdu.

Une main l'oblige à remonter son visage vers moi. Je plante mon regard dans le sien, pose mes lèvres au début chastement contre les siennes. Alors que je me calme contre lui. Je suis elle, cette nuit sont les seuls mots que je prononce. Sans savoir que je suis vraiment elle, que tout ce qu'il va faire ce soir de manière possessive. Que tout mes gestes sont vraiment pour lui et non pas pour une personne que je ne pense pas connaître.

Embrasse-moi C'est un ordre, pas une supplication. Mes mains se perdent dans ses cheveux, que j'emprisonne entre mes doigts avant de tirer en arrière. Mes jambes se séparent, pour faire le tour de ses hanches, se croisant au-dessus de ses cuisses. Je sais que ma jupe est remontée au-dessus de ma culotte. Et j'en profite. Pas besoin de mot pour qu'il comprenne ce qu'il doit faire. Ce moment, cet instant, jusqu'au petit matin, je suis à lui. Nii-chan que je murmure contre son oreille d'une voix suave sans m'en rendre compte. A croire que mon esprit la reconnu mais que je me refuse à la reconaitre. Je suis à toi. Jamais, nous avons parlé de tendre entre nous. Nous imitions juste les gestes de nos mères avec leur client. Jamais j'ai connu une tendresse avec mes amants. Jamais je vais m'attendre à ce que mon Ryu, sois tendre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: parfois je te hais {ft. Ryu + 18   

Revenir en haut Aller en bas
 
parfois je te hais {ft. Ryu + 18
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez -vous honte parfois ?
» Je te hais... (PV Petite Lueur)
» L'ironie du sort est parfois de très mauvais goût [PV Olive]
» Une dérision peut parfois devenir une passion. [Feu Follet]
» Je hais le vent, je hais le vent, je hais le vent d'hiver... ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember me for centuries :: Séoul la ville où tout commence :: Gangnam :: Habitations :: les appartements de jung w. ryu et choi ai-
Sauter vers: