AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Séoul
Remember me for centuries est un forum rp inspiré de la série Reply. Un univers qui nous transporte dans les années 95. L'ensemble du design est de daevil et shin. Les textes sont propres à remember me for centuries. Les personnages et les rp appartiennent aux membres. Une multitude de liens sont recherchés par les membres que vous trouverez dans le forum pré-liens.
➸ le recensement est fini et le petit event est lancé ! ➸ le bowling light strikes vient d'ouvrir ses postes, va donc y faire un tour ~ ➸ viens lire les dernières nouveautés par ici !

Page 1 sur 1

 Les passions d'adolescentes rendent niais

avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Les passions d'adolescentes rendent niais Jeu 7 Juin - 5:04
Tu es assise dans ta chambre à écrire tes devoirs.  Il n'y en a pas des tonnes, mais tu en profites aussi pour bien réviser en même temps la matière apprise.  Si à la pension tu es une horrible petite peste avec presque tout le monde, tu fais tes exceptions, une fois à l'école tu tiens  à ta réputation de petite élève modèle.  Tu t'y prends bien, parce que quiconque révélerait aux étudiants de ta classe ta véritable nature serait moqué et passerait pour menteur.  Tu joues bien ton jeu et cela implique d'étudier une fois à la maison.  Là-dessus, personne ne pourrait se contredire, tu passes beaucoup de ton temps libre à réviser, faire tes devoirs et à les expliquer à ceux qui n'auraient pas compris.  Parce qu'être une élève modèle demande non seulement d'être en tête de classe ,mais aussi d'aider ses camarades dans les besoin, d'être gentille et douce.  Rien à voir avec la Minji des pensionnaires.

Sauf un pensionnaire.

Le plus merveilleux, le plus beau, le plus parfait.

Ace. Devant ton aîné, tu deviens subitement aussi douce qu'un agneau.  Alors que tu ne rends jamais service pour les corvées ménagères, tu prends à charge toutes les siennes.  Oppa est trop parfait pour s'occuper de ces bassesses.  Il vit dans un autre monde, celui des gens supérieurs.  Et un jour tu te mariera avec lui.  Ou peut-être pas.  Mais c'est ton oppa, la lumière des noirceurs des devoirs, la fleur rare parmi les mauvaises herbes.

C'est justement son bruit de pas lorsqu'il entre à la maison qui te tire de tes manuells scolaires.  Plus rapide que l'éclair, tu bondis sur tes deux pieds et cours de ta chambre jusqu'à l'entrée de la maison de madame Kim, votre maman d'adoption.

« Oppa!  J'ai préparé tes pantoufles attends! »

Tu te précipites pour qu'il n'ait pas à se pencher et tu les mets dans le bon sens pour qu'il n'ait plus qu'à glisser ses pieds à l'intérieur.

« Oppa!  Tu as passé une bonne journée?  Je t'attendais, j'ai révisé un peu pour passer le temps.  Donne-moi ton sac, je vais le porter pour toi.  Tu veux quelque chose à boire?  Je peux aller le chercher pour toi! »

Parce que pour lui, tu ferais n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

commandant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les passions d'adolescentes rendent niais Ven 8 Juin - 23:03

“Les passions d'adolescentes rendent niais”
ft. min ji


Lorsque finalement je retourne à la pension de madame Kim, je m’attendais à tout sauf à la voir débarquer aussi rapidement dans le couloir. Cette gamine surexcité, c’est min … Min quelque chose. Je ne me souviens pas vraiment de son prénom, comme la plupart des autres pensionnaires me diriez-vous. En vérité, ce n’est pas que je possède une mauvaise mémoire loin de là, c’est juste que je ne vois pas l’intérêt de connaitre leur nom ; après tout ils ne sont rien pour moi et ne seront jamais rien que des passagers dans ma vie. Lorsque finalement la gamine arrive dans l’entrée je lève les yeux au ciel, la fusillant du regard sous son appellation  tandis que je retire mes chaussures pour enfiler mes pantoufles. Du moins, après que la jeune fille ait remise dans le bon sens ma paire pour m’éviter de me pencher, c’est qu’elle n’est pas inutile ; puisqu’en plus de faire mes corvée elle s’occupe de moi. D’ailleurs je ne la comprends pas, je ne comprends pas ce soudain intérêt depuis mon arrivée et encore moins le fait qu’elle se montre aussi serviable avec moi, mais bon elle m’est très utile alors continuons à en profiter ça ne va sûrement pas durer. Enfilant mes pantoufles je retire rapidement ma veste avant de subitement me reculer lorsqu’elle tend sa main pour attraper mon sac, agacé je mon regard se fait plus menaçant encore tandis que je passe mon sac derrière mon dos dans le but de le garder pour moi. J’y tiens beaucoup trop pour la laisser y toucher et elle devrait savoir que je déteste que l’on s’approche de ce sac renfermant mes patins, ils sont beaucoup trop précieux pour que quiconque ne les souillent. Quelque peu énervé je lui passe devant manquant de la bousculer tandis que je me dirige vers la cuisine, où je viens me servir un verre de jus d’orange dans un silence de mort. Finalement mon regard se pose sur l’un des carnets que je laisse toujours traîner au cas où, et je me décide à l’ouvrir, attrapant un stylo pour commencer à écrire. Sincèrement je déteste communiquer ainsi, mais malheureusement peu sont ceux qui comprennent la langue des signes alors autant leur simplifier la tâche, même si mon coréen n’est pas au top niveau. Je termine alors ma phrase, avant de laisser glisser le carnet le long du comptoir jusqu’à la jeune fille qui pourrait y lire ces quelques

« How are you ? Lycée, bien ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les passions d'adolescentes rendent niais Jeu 21 Juin - 3:36
Tu suis Ace jusqu'à la cuisine même s'il ne t'a pas répondu, même s'il ne t'a pas laissé ton sac.  Tu as failli tomber sur les fesses quand il est passé dans le couloir, comme s'il t'ignorait, mais ça ne t'empêche pas de le suivre en chantonnant.  Tu le regardes se verser son verre de jus d'orange, l'air admirative et tu t'appuies sur le comptoir, un sourire béat sur les lèvres, ton menton posé sur tes mains jointes comme une coupe.  Comme il est beau Ace oppa!  Il a trop la classe aussi!  Qui se priverait du plaisir de le regarder boire ainsi, alors que sa pomme d'adam bougeait avec virilité.  Tu pousses un soupir d'extase, oubliant presque le fait qu'il peut t'entendre, tellement tu es plongée dans ta fantaisie, ce rêve éveillé.  Tu ne peux pas vraiment t'en empêcher non plus, ça te semble iréel de pouvoir être dans la même cuisine que lui.  Ce soir tu joueras des coudes pour t'asseoir en face de lui.  Avec un peu de chance, il acceptera peut-être que tu lui poses un peu de kimchi sur son riz?  Ça serait le top du top!

Quand il s'étire pour prendre son carnet, tu le suis des yeux, complètement réjouie.  C'est pour toi qu'il va écrire et quand tu lis son message, ton cœur commence à battre la chamade.  Il s'intéresse à toi et à ta vie de lycéenne!  Pour peu, tu tomberais au sol et te roulerait dessus en poussant des cris de joies.  C'est ce que tu feras sûrement sur ton lit quant tu retourneras dans ta chambre.

« Moi ça va bien!  Au lycée aussi.  Je suis la première de ma classe tu sais, parce que j'étudie vraiment fort tu sais.  Comme je suis plus jeune j'essaie de me rattraper ailleurs.  Peut-être que si je travaille encore plus, je pourrai sauter une année et peut-être passer pour plus mûre.  C'est moi la plus petite ici et parfois, bien parfois c'est agaçant. »  Si tu étais du même âge que les autres, que tu n'avais pas le rôle de dongsaeng, peut-être qu'Ace te trouverait plus jolie.  Peut-être qu'il ne te trouverait pas si mal après tout.

« Et toi?  Tout va comme tu veux? Tu t'es entraîné aujourd'hui?  Si tu veux, je peux te faire un massage tantôt.  J'ai demandé à madame Kim de faire des plats qui seront bons pour toi ce soir. »

Tu babilles avec une joie adolescente presque enfantine même.  C'est que tu as si peu souvent l'occasion d'avoir l'attention d'Ace que tu veux absolument en profiter pendant qu'il te l'offre.  Mais peut-être que si tu parles trop, il te trouvera trop gamine et ne voudra pas rester avec toi?  Tu poses une main devant ta bouche, l'air piteux.  « Je parle trop oppa? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

commandant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Les passions d'adolescentes rendent niais Jeu 21 Juin - 21:36

“Les passions d'adolescentes rendent niais”
ft. min ji


Pendant que j’écris mes quelques mots pour la jeune fille, je ne peux faire abstraction de son regard sur moi et durant quelques secondes mes yeux viennent croiser les siens tandis que je la questionne silencieusement du regard. Pourquoi me regardait-elle avec autant d’admiration ? Pas que ça me déplaise loin de là, j’avais besoin de flatter mon égo et la petite le faisait parfaitement bien, mais bon plus j’y pense et plus je me dis que c’est quand même étrange qu’elle me porte autant d’intérêt mais que voulez vous donc les adolescentes sont bizarres et surtout je n’y connais rien aux filles. Alors presque aussi rapidement que je m’étais intéressé à son visage, mes yeux retrouvent ma copie sur laquelle je lui demande maladroitement si sa journée s’est bien passé. Malheureusement ce que je n’avais pas prédit qu’elle s’emporte aussi facilement dans son récit, ainsi je fronce les sourcils tentant d’assimiler les mots qu’elle prononce sans véritable succès enfin hormis quelques mots par-ci par-là je ne reconnais pas grand-chose. Néanmoins de ce que j’ai compris, ou cru comprendre la jeune fille est bonne élève, du moins je l’espère, si je n’avais pas été aussi con à son âge je ne serais pas là à glander toute la journée dans le canapé de madame Kim. Alors j’espère vraiment qu’elle continuera à travailler dur pour réussir sa vie et ne pas finir comme moi. Je me mords alors la lèvre lorsqu’elle reprend la parole et rapidement j’abandonne mon côté de la table pour me retrouver à ses côtés. Doucement j’attrape son poignet l’obligeant à me faire face tandis que mes deux mains viennent attraper ses épaules. Je lui offre alors un petit sourire tandis que je retire l’une de mes mains commençant à mimer le fait de se calmer espérant qu’elle comprenne qu’elle doit me parler plus lentement. Lorsque celle-ci ralentit enfin son débit de parole je retire mes mains pour sourire à nouveau lui pointant mon sac contenant mes patins, avant d’hocher la tête. Oui je m’étais entrainé aujourd’hui, elle avait visé juste et mine de rien ça me rendait heureux qu’elle le sache. Suite à ça je viens prendre appuie sur le bord de la table prenant un léger élan avant de me retrouver assis sur celle-ci, mon regard ne quittant pas min … minja ? Minji, des yeux. Soudain elle pose sa main devant sa bouche et ce geste me fait doucement sourire, tandis que je me mords la lèvre hochant légèrement la tête. Je récupère alors mon carnet pour y écrire avant de le tourner vers elle pour qu’elle puisse lire. « Pas oublier. Pas beaucoup parler coréen. Slowly. » avais-je écris avant de rajouter une petite note à la fin, en coréen cette fois-ci « Je n’aime pas le mot oppa.»
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: Les passions d'adolescentes rendent niais
Revenir en haut Aller en bas

Les passions d'adolescentes rendent niais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand les pingouins rendent fou. [PV Hiroki, Mackenzie, Liloo]
» Soirée arrosée ou folleries d'adolescentes ? feat. Elizabeth
» Varn
» Pourquoi la proposition du sénateur Anacasis soulève-t-elle tant de passions?
» Nymphadora Tonks [En Cour]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-