AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Séoul
Remember me for centuries est un forum rp inspiré de la série Reply. Un univers qui nous transporte dans les années 95. L'ensemble du design est de daevil et shin. Les textes sont propres à remember me for centuries. Les personnages et les rp appartiennent aux membres. Une multitude de liens sont recherchés par les membres que vous trouverez dans le forum pré-liens.
➸ le recensement est fini et le petit event est lancé ! ➸ le bowling light strikes vient d'ouvrir ses postes, va donc y faire un tour ~ ➸ viens lire les dernières nouveautés par ici !

Page 1 sur 1

 Between Fire and Ice (feat.hyemi)

avatar

commandant
Voir le profil de l'utilisateur
Between Fire and Ice (feat.hyemi) Mar 15 Mai - 18:51

“Between Fire and Ice”
ft. byeol hyemi


Aujourd’hui cela fait déjà une semaine depuis que j’ai posé les pieds sur le sol coréen pour y débuter ma toute nouvelle vie, et en toute honnêteté arriver à destination n’avait pas été aussi facile que je me l’étais imaginé, bien au contraire. En effet j’avais pris du jour au lendemain un billet pour la capitale sud coréenne et dieu merci j’avais facilement trouvé refuge dans une pension étudiante, pension pour laquelle le cheminement avait été tout aussi compliqué. Pour tout vous expliquer je m’étais tout simplement perdu au sein de cette grande ville, et j’étais resté de longues très longues heures à tenter d’aborder quelqu’un en vain, après tout qui aurait pu m’entendre ? Moi, le muet. Moi l’étranger dont le visage laisse paraitre des traits américains. Personne. Personne n’avait voulu m’attendre et je m’étais mis à désespérer de trouver mon chemin, puis je ne pouvais même pas dire de trouver une cabine téléphonique parce que même dans celle-ci je n’aurais jamais pu me faire comprendre de la fameuse madame Kim.

Mais finalement, il était arrivé comme un sauveur à mes yeux et m’avait aidé à trouver le chemin de ma pension, je peux d’ailleurs vous dire que sans lui je serais certainement mort de faim ou de froid qui sait. Enfin, passons j’ai finalement rejoint la pension et ma nouvelle … famille ? En quelque sorte, puisque pour tout vous dire, même une semaine après je n’arrive pas tellement à les laisser m’approcher, ces gosses sont tellement immatures, flippants et étranges aussi. Surtout la petite Chung Cha et ce qui me semble être son meilleur ami, un sportif je pense du moins à en juger par son impressionnante collection de vêtements de sports. En résumé je ne m’étais toujours pas intégré préférant passer mes journées dans ma chambre, du moins jusqu’à aujourd’hui. Puisqu’après de longues journées passées à ne rien faire je m’étais enfin décider à sortir de ma chambre, et même de la pension m’excusant auprès de madame Kim de ne pas rester pour le déjeuner, et saluant vaguement les autres habitants de la maison. Tout ça après avoir attrapé une pomme dans ma précipitation.

Heureux de sortir je m’empresse de quitter la maison, mes patins dans mon sac à dos impatient de rejoindre la patinoire que j’avais remarquée quelques jours plus tôt. Mon walkman allumé je m’empresse de passer le casque sur mes oreilles, décidant finalement de marcher jusqu’à ma destination finale. C’est donc quelques minutes plus tard que j’arrive enfin à la patinoire un fin sourire aux lèvres, j’étais heureux de retrouver ma deuxième maison et c’est dans cet état d’esprit que je pénètre dans le bâtiment. Je m’installe alors dans les gradins, afin d’attendre que le maximum de personnes quittent la piste, et c’est seulement tard dans la matinée que je prends enfin le courage de descendre de mon perchoir avant d’enfiler mes patins et d’attacher fermement mon walkman à ma ceinture. J’augmente alors le son tandis que je pénètre sur la piste, m’échauffant longuement avant que ma musique de prédilection ne m’indique le moment importun pour tenter de reprendre correctement la dernière chorégraphie créée avant mon départ de New York. J’étais d’ailleurs tellement absorbé par ma prestation, glissant sur la glace avec une aisance et une symbiose quasi parfaite que je ne remarque pas que non loin d’ici une petite curieuse avait les yeux rivés sur moi … Et si seulement j’avais su, jamais je ne me serais risqué à quitter ma pension et mes emmerdeurs de camarades.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t212-byeol-hyemi-too-close-to-the-
Re: Between Fire and Ice (feat.hyemi) Mar 15 Mai - 22:40
« between ice and fire » ft o'brien ace
Elle court, comme elle le fait tous les jours. Même en mettant trois réveils différents, elle trouve toujours un moyen d’être à la bourre. Fatiguée, elle tient à peine sur ses pieds alors qu’elle prépare leur déjeuner. Les frères et sœurs déboulent à tour de rôle, mangeant un bout avant de partir en cours. Quant aux plus petits, certains déjeunent sagement, d’autres se montrent bien moins obéissants. Il lui en faut de la patience et ce, dès la première heure. Après de longues minutes de galère, elle réussit tout de même à traîner la bande de garnements jusqu’à leur geôle et peut enfin débuter sa journée à elle. De nouveau, elle se met à courir, manquant presque le bus. Ses cours ne commencent pas avant quelques heures, mais la demoiselle a une mission qui l’attend. Une mission qu’elle s’est attribuée elle-même qui plus est. Ah, rien que d’y penser cela la fait doucement sourire, s’attirant de curieux regards alors qu’elle est encore en train de rêver. Oui, elle en rêve de ce patineur qui fera briller son équipe. Elle souhaite trouver la perle rare, n’ayant ainsi plus à se reprocher le départ du si brillant patineur, parti du jour au lendemain. La jeune fille, bien que non fautive, s’en veut. Elle se sent coupable de ce départ si brusque. Elle n’a rien vu venir alors qu’ils passaient énormément de temps ensemble. Elle aurait dû le voir venir, mais non, elle a fermé les yeux, se disant que quoiqu’il arrive, il sera toujours là. C’était si naïf de croire en cela. Mais elle est comme ça, bien trop optimiste pour être réaliste.

Quelques rêveries plus tard, elle arrive enfin à destination, entrant avec hâte dans le complexe sportif. À cette heure-ci, il y a peu de monde en dehors de quelques athlètes venus s’entraîner dès l’aube. La jeune fille ne peut s’empêcher de les regarder avec envie. Tandis qu’elle passe son temps à rêver, eux usent de tout leur temps pour atteindre leurs rêves. Si seulement elle se permettait de céder face à la folie, elle aussi. Réajustant son sac sur son dos, elle se dirige vers cet endroit qu’elle ne connait que trop bien. Il faut dire qu’elle y passe presque plus de temps que le coach lui-même. Elle vient alors s’installer dans les gradins, sortant son carnet de notes et commence déjà à couvrir les pages d’encre. Il y en a des patineurs talentueux, oui, mais pas vraiment dans la catégorie recherchée par la miss. Elle soupire alors qu’elle observe l’équipe de hockey s’entraîner aux passes. Quelques patineurs sont là, eux aussi, mais ils n’ont pas ce quelque chose qu’elle recherche tant. Ses yeux suivant le mouvement de leurs patins, ses paupières semblent doucement s’alourdir et avant même qu’elle ne s’en rende compte, elle finit par s’endormir. Il faut bien avouer que travailler en soirée et se réveiller tôt le matin n’est pas chose facile.

Sentant une douleur au niveau de sa nuque, elle fronce les sourcils et finit par se réveiller de longues minutes plus tard. Surprise d’être ainsi étalée sur l’un des bancs du gradin, elle se redresse vite tout en cherchant maladroitement ses lunettes. Ah, trouvé ! se dit-elle lorsqu’elle leur met la main dessus. Au moment-même où elle les enfile, son regard vient se perdre sur une silhouette qui lui est tout à fait inconnue. « C’est lui… » se murmure-t-elle à elle-même. Sa perle rare, c’est lui ! Elle ne peut pas le laisser passer. Ses mouvements sont pleins d’adresse, il a du potentiel. Un potentiel qu’elle aimerait voir se développer jusqu’à atteindre la perfection. Voulant attraper son carnet, elle le fait malencontreusement tomber sur la glace. Mince ! C’est qu’elle est encore plus maladroite lorsqu’elle est mal réveillée. Elle se penche alors pour le récupérer du bout des doigts et sans grand étonnement, elle finit par glisser de l’autre côté, se retrouvant sur la glace et manquant par la même occasion de se casser la figure. Une chance qu’elle ait des réflexes qui lui permettent de s’attraper au rebord, bien qu’elle réussisse tout de même à se cogner la tête contre celui-ci. Plus de peur que de mal, ça fait bien moins mal que de se cogner contre la glace. « Aish… » grogne-t-elle tout en se frottant le crâne, venant alors récupérer son carnet. Mais là, à peine relève-t-elle le regard, que ses yeux rencontrent ceux de cet inconnu talentueux. Bon et bien, elle sait faite remarquer. Génial. La demoiselle déglutit et s’éclaircit la gorge avant de finalement s’adresser à lui. « Je… Mh… » Allez, courage ! Elle prend une inspiration et lui lance alors. « Rejoins notre équipe de patinage, s’il te plait ! » Cela ressemble plus à une demande solennelle, mais au moins, elle l’a fait ! S’en sentant soulagée, elle souffle et reprend avec un sourire aux lèvres. « Tu es vraiment très doué, on serait ravi d’avoir quelqu’un comme toi. »

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

commandant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Between Fire and Ice (feat.hyemi) Mer 16 Mai - 0:04

“Between Fire and Ice”
ft. byeol hyemi


Ma musique quasiment à fond dans mes oreilles je ne me préoccupe pas du monde extérieur, préférant concentrer mon attention sur mes mouvements que j’enchaîne un par un avec une attention toute particulière. En effet, je suis ce que l’on pourrait appeler un perfectionniste et ce depuis ma plus tendre enfance, par ailleurs cette qualité étant aussi un défaut, ressort assez aisément une fois que je suis sur la glace et est tout simplement remarquable à la moindre de mes figures que je n’hésite pas à recommencer des dizaines de fois afin d’atteindre la perfection. C’est ainsi que je m’entraine en silence et seul ma musique vient rompre mon calme intérieur tandis que je virevolte sur la piste, enchaînant sauts et mouvements de transitions. Malheureusement ce calme est de courte durée et tandis que je m’élance afin de prendre un peu plus d’élan pour effectuer un double axel, et au moment où je m’élève dans les airs un bruit sourd parvient à passer la barrière de mon casque, me déstabilisant entièrement. Perdant ma concentration je manque de tomber une fois les pieds à terre, me rattrapant de justesse par je ne sais quel miracle tandis que je fais rapidement glisser mon casque contre mon cou me retournant afin de chercher la source de ce vacarme. Mais quelle ne fut pas ma surprise en apercevant non loin de là, une forme humaine … Une femme plus exactement, peinant à rester debout tandis qu’elle s’agrippe aux rebords de la piste. Intrigué je l’observe attentivement, ouvrant la bouche en grand sous la surprise lorsque celle-ci se cogne violemment la tête en tentant de se redresser. Par habitude je n’en ai que faire que quelqu’un se fasse mal devant moi, plus encore lorsque cette même personne dérange mon entraînement mais le choc avait été si violent que je ne peux m’empêcher de la rejoindre. Une fois qu’elle eut récupéré ce qui me semble être un carnet, elle se redresse totalement son regard croisant subitement le mien tandis que je ne lui laisse pas le temps de parler glissant ma main dans ses cheveux avec inquiétude. Machinalement je vérifie qu’elle ne saigne pas, remarquant tout de même la formation d’une légère bosse en dépit du manque de sang, ce qui était tout de même rassurant. Je retire alors mes doigts de sa chevelure soyeuse, me permettant de l’analyser du regard tandis que mes yeux glissent sur ses grands yeux noisettes recouvert d’une grosse paire de lunette, puis sur son nez assez long et fin tandis que pour finir mon regard dévie malencontreusement sur ses lèvres rosées … C’est qu’elle est plutôt jolie, ne puis-je m’empêcher de penser avant d’être surpris pas sa voix. Je fronce alors une énième fois les sourcils, tentant de décrypter ses mots avec difficultés, et finalement j’écarquille les yeux lorsque par le biais de mes faibles connaissances je finis par  comprendre quelques mots par-ci par-là. Et en toute honnêteté j’aurais vraiment préféré ne pas comprendre ce qu’elle venait de me dire. Surpris je reste donc planté là, devant elle comme un idiot à observer ses yeux me déshabiller du regard tandis que je passe ma main dans mes cheveux semblant réfléchir à une issu de secours. Et finalement, je viens secouer négativement la tête, accordant alors ce geste avec mes bras que je croise espérant qu’elle comprenne ainsi que je ne voulais pas rejoindre je ne sais quelle équipe idiote. Finalement, je décide de l’abandonner sur la piste sortant de sur la glace pour aller retirer mes patins, soudainement agacé. Quelle idée idiote j’ai eu de venir ici. Je suis vraiment trop con putain !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t212-byeol-hyemi-too-close-to-the-
Re: Between Fire and Ice (feat.hyemi) Sam 19 Mai - 16:44
« between ice and fire » ft o'brien ace
Ce n’est pas tous les jours qu’elle a l’occasion d’assister à un pareil spectacle. Elle en vient même à se demander si elle ne voit pas trouble lorsque ses yeux se perdent sur cette silhouette qui s’élance avec aisance sur la glace. Lors d’un court instant, elle pense même qu’il s’agit de lui, ce patineur doué mais égaré. Mais non, ce n’est pas lui. Les mouvements de ce jeune inconnu sont bien trop différents et pour un patineur qu’elle devine comme non-professionnel, il a un certain style. Ne voulant pas le laisser filer, elle réagit un peu trop brusquement, se faisant immédiatement remarquer. Ce n’est pas ce qu’elle voulait. Elle souhaitait une approche plus douce et surtout, bien moins maladroite. La demoiselle se traite intérieurement d’idiote, cherchant tout de même à se relever sans d’avantage s’embarrasser. Mais il est trop tard pour cela. La jeune assistante a à peine le temps de se redresser que le patineur est déjà en train de s’approcher d’elle. Bien sûr, elle s’attend à ce qu’il vienne l’engueuler. Bon nombre de sportifs choisissent de venir en ces lieux tôt le matin, afin d’éviter ce genre de dérangements, justement. Et étant elle-même une sportive, la jeune fille sait comme il est important de s’entraîner dans le calme absolu. Plongeant son regard dans le sien, elle ne se compte que trop tard que le patineur est déjà suffisamment proche et n’ayant nulle-part où aller, elle ne peut reculer. Se sentant de moins en moins confiante, elle espère intérieurement qu’il ne va pas trop lui crier dessus car elle s’en veut suffisamment comme ça. Mais à sa grande surprise, les doigts du jeune homme viennent se faufiler dans sa tignasse brune. Un geste si surprenant qu’elle n’ose bouger d’un centimètre. La demoiselle comprend alors qu’il cherche à savoir si elle ne s’est pas trop blessée et elle ne peut empêcher la honte de prendre place sur son visage. Vraiment, elle est si maladroite qu’à force, c’en est maladif…

Il lui en faut du courage pour faire sa demande après ça. Elle est encore moins crédible maintenant. Comment peut-elle réussir à le convaincre de rejoindre son équipe ? Elle n’en sait rien, alors, elle se jette simplement à l’eau sans préparation. Ce n’est déjà pas évident d’aborder un inconnu, alors si en plus c’est pour le recruter, tout devient encore plus difficile. La demoiselle ne peut s’empêcher de le complimenter tout en faisant office de porte-parole de son équipe. Mais qu’importe, le peu qu’elle a vu lui suffit amplement et elle est certaine que le coach sera du même avis. Il doit absolument rejoindre leur équipe. Un petit sourire et elle attend patiemment sa réponse, ou du moins, une quelconque réaction. C’est étrange, mais elle a cette impression qu’il ne comprend pas vraiment ce qu’elle dit. Se pourrait-il soit sourd ? Non, il porte un casque autour de son cou… Alors, peut-être n’est-il pas d’ici ? Mince, elle n’y a pas pensé. C’est qu’elle est loin d’être bilingue en plus. Se mordillant la lèvre, elle songe à un moyen de se faire comprendre lorsque finalement, le jeune homme semble donner sa réponse. Elle reporte alors son regard surpris sur lui, qui ne semble pas intéressé. Ses gestes lui font savoir qu’il est catégorique et avant même qu’elle ne puisse lui répondre, il s’en va. « N-non, attend ! » crie-t-elle dans le vent. Avec rapidité, il patine jusqu’au petit portail avant de se déchausser. Non, elle ne peut pas le laisser filer ! Grimpant par-dessus le rebord, elle regagne alors les gradins et se lance à sa poursuite. « Attend… Chotto matte ! » finit-elle en japonais, n’ayant que quelques notions. N’obtenant pas de réponse, elle préfère alors lui crier un « Hey ! » qu’il comprendra très certainement. Déterminée à ne pas le voir disparaître sous ses yeux, la demoiselle le rattrape et vient même attraper maladroitement la manche du jeune homme. « Ecoute au moins ce que j’ai à dire… S’il te plait. » Ah oui, c’est vrai qu’il n’a pas l’air de parler coréen. Elle réfléchit et lui lance alors. « Mh… Nihon ? Zhongguo… ? » Ah, quelle idiote ! Se mettant mentalement une gifle, elle s’en veut de ne pas suivre plus que ça en cours. Comment peut-elle espérer se faire comprendre maintenant ?

_________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

commandant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Between Fire and Ice (feat.hyemi) Dim 20 Mai - 0:49

“Between Fire and Ice”
ft. byeol hyemi


Lorsque je m’approche de l’inconnue pour vérifier que tout va bien, celle-ci semble subitement se renfermer sur elle-même et plus encore lorsque par instinct protecteur mes doigts se glissent dans sa chevelure à la recherche de la moindre trace de sang. Après tout une commotion cérébrale peut si vite arriver, et il serait dommage que je sois contraint de l’emmener à l’hôpital une semaine seulement après mon arrivée. Finalement, après ma courte inspection je retire contre toute attente ma main de ses cheveux pour l’observer intensément. La belle semble alors rapidement emprise par la honte, et je ne tarde pas à me reculer de quelques pas discrets afin de lui laisser son espace vitale. J’avais oublié que les coréennes étaient certainement moins tactiles que les américaines, à croire que l’adaptation va être difficile, voire même hum … Très compliqué. Puis soudain, la jeune femme reprends la parole aussi vite qu’elle s’était lamentablement écrasée au sol et je ne peux m’empêcher de froncer les sourcils, l’air sévère tandis que j’essaye de comprendre le sens de sa phrase. Néanmoins après quelques secondes les mots se relient finalement les uns aux autres et je comprends soudainement ce qu’elle me demande. Surpris j’écarquille les yeux avant de subitement secouer la tête, accompagnant mon geste d’un croisement en croix censée représenter mon refus. Il est strictement hors de question que j’intègre une quelconque équipe, j’ai toujours bossé seul et je ne veux en aucun cas devenir professionnel … Et encore moins devoir partager la gloire avec des gens auxquels je ne m’attacherais jamais. Plutôt mourir. D’ailleurs je ne l’écoute même pas lorsqu’elle tente de me faire faire demi-tour, au contraire je patine rapidement jusqu’au petit portail que je passe dans le but de me déchausser. Malheureusement pour moi, la coréenne ne semble pas de cet avis et elle se lance à ma poursuite, me lançant des mots au hasard dans une langue que je ne connais même pas. Quel idiote, ne puis-je m’empêcher de penser tandis que soudainement je la sens attraper maladroitement ma manche. Surpris je me tourne alors vers elle, l’observant attentivement tandis que je lève les yeux au ciel sous sa stupidité, je tire alors violemment sur mon bras l’obligeant à me lâcher tandis que je me laisse tomber sur un banc commençant à me déchausser. Finalement après avoir retiré mes patins je redresse mon visage vers elle remarquant qu’elle n’était toujours pas partie. Un souffle d’air s’extirpe alors de mes lèvres tandis que je croise les bras sur mon torse, la dévisageant du regard avant de me lever pour la rejoindre en chaussette bien sûr. Je secoue alors à nouveau la tête, en accordant cette fois-ci mon geste avec mon doigts qui se balance de droite à gauche avant que ma main ne vienne tapoter à plusieurs reprises mon torse tentant de lui faire comprendre ma pensée. Bien sûr, mes mouvements sont lents et je les décompose un à un afin de faire comprendre mes mots à cette fille. Je tapote mon torse, secoue le doigt négativement avant de venir pointer une broderie sur mon épaule droite représentant le drapeau des Etats-Unis. Je ne pouvais pas faire plus clair sur ça, à elle de me comprendre.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: Between Fire and Ice (feat.hyemi)
Revenir en haut Aller en bas

Between Fire and Ice (feat.hyemi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-