AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Séoul
Remember me for centuries est un forum rp inspiré de la série Reply. Un univers qui nous transporte dans les années 95. L'ensemble du design est de daevil et shin. Les textes sont propres à remember me for centuries. Les personnages et les rp appartiennent aux membres. Une multitude de liens sont recherchés par les membres que vous trouverez dans le forum pré-liens.
➸ le recensement est fini et le petit event est lancé ! ➸ le bowling light strikes vient d'ouvrir ses postes, va donc y faire un tour ~ ➸ viens lire les dernières nouveautés par ici !

Page 1 sur 1

 how to be a the teacher of doom ft. MinHi

avatar

défenseur
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully
how to be a the teacher of doom ft. MinHi Jeu 10 Mai - 3:23
Sully était un professeur motivé et nombreux étaient les élèves qui voulaient bien lui accorder un certain respect et une écoute qu’ils n’avaient pas forcément pour d’autres enseignants. La représentation d’une autorité était difficile pour une majorité d’élèves, notamment ceux qui avaient un attrait moindre pour les méthodes classiques de l’éducation scolaire et il pouvait les comprendre. Lui qui voulait comprendre et transmettre son savoir aux autres avaient saisi qu’il devait changer le moyen, non le contenu et il était satisfait de ce premier essai en situation réelle.

Plus que tout, ce soir il était de soutien et il avait dans sa classe une élève qui pourrait assurer cette succession pour toucher le maximum d’élèves et avoir ainsi le moins d’échec parmi ses futurs élèves. Il n’en doutait pas, sa motivation étant présente depuis aussi tôt que lui, elle irait loin si on lui en donnait les moyens et il voulait bien être de cela, contre l’avis de tous. Il n’encouragerait pas les élèves dans le mauvais sens, jamais, mais il ne les dissuaderait pas de faire leurs propres choix, tout en les conseillant.

Muni de son éternelle sacoche, il parcourt avec un café à la main, les salles pour rejoindre celle qui sera destinée aux cours avancés et permettra à ceux en difficulté d’aborder avec plus d’aisance les points qui leurs font défauts. Mais le professeur ne s’éloignera pas de sa méthode première, entrant sans crainte et prenant en charge des élèves qui parfois n’étaient pas les siens pour assurer une classe qu’ils appréciaient bien. On lui avait dit en cours de soutien que ses heures étaient plus efficaces que celles du professeur initial. Il en avait été gêné, avait accepté le compliment et exprimé sa reconnaissance, satisfait au moins que certains élèves puissent se sortir de leurs lacunes, ce qui n’était pas le cas de tous.

D’autres, en revanche dans le cas de la jolie demoiselle qui était dans sa classe, avaient ce besoin constant de le questionner sur sa profession et d’approfondir des leçons qu’elle maîtrisait déjà parfaitement. Un sourire sur les lèvres, le professeur entre dans la pièce et n’hésite pas à saluer tout le monde en leur accordant cinq précieuses minutes de répit afin d’aller chercher de quoi se restaurer, faire une pause toilette ou tout ce dont ils avaient besoin pour se détendre et démarrer dans les meilleures conditions possibles. Lui se chargeait d’aérer un peu la pièce, d’ouvrir les rideaux malgré la nuit tombante et de savourer son café en parcourant les noms des élèves de ce soir, cochant à côté des têtes qu’il avait vu, attendant pour les autres de vérifier leur présence. Ce soir, il était particulièrement de bonne humeur, la présence de la future enseignante n’y étant pas pour rien, il se sentait un peu coupable, mais si fier qu’il était parfaitement détendu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: how to be a the teacher of doom ft. MinHi Jeu 10 Mai - 14:05
how to be a the teacher of doomLim Sully & Bakh MinHi
Je n'ai pas vraiment besoin d'être là. Je suis une personne forcée d'être intelligente. Je rate rarement ce que je fais. Pourtant, je suis là, dans la classe de soutien du Professeur Lim. Je préfère être là que chez moi, avec mon père sur mon dos, me poussant à devenir sa successeure alors que je ne le veux pas. Mon rêve le plus cher c'est d'être professeur des écoles.. ou plutôt "maîtresse". Et j'ai un modèle.. Professeur Lim Sully! Il n'est pas ici depuis longtemps, mais pourtant je l'adore et je ne suis absolument pas la seule! La personne avant lui était un parfait abruti! Absolument pas agréable, toujours de mauvaises humeurs, avec des méthodes d'éducation parfaitement "naze"! Mais lui... Lui est tellement à l'écoute, compréhensif! Quand il a commencé à devenir notre professeur, j'ai vu en lui ce que j'aimerais être plus tard ! Comme je dis, je l'admire! Il est toujours là quand j'ai envie de lui poser des questions et il répond toujours de façon pédagogique!

Il rentre dans la salle, pose ses affaires sur le bureau et nous dis que nous avons cinq minutes de pauses avant de commencer le soutien. Certains élèves se lèvent pour se dégourdir les jambes ou pour aller acheter un en-cas. Et professeur Lim, lui, va aérer la pièce. Puis il prend son café et regarde une feuille. Je me décide de me lever et d'aller le saluer! Arrivant à sa hauteur, les mains derrières le dos, comme une enfant joyeuse, je me permets de lui parler.

"- Bonjour professeur, comment allez-vous ?! Il me tard que le cour commence et de savoir ce que vous allez nous apprendre cette fois-ci! "

Je lui fais un grand sourire, j'adore vraiment ses cours !

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

défenseur
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t59-lim-sully
Re: how to be a the teacher of doom ft. MinHi Jeu 10 Mai - 18:05
Il suffit d’un instant pour retrouver la jeune élève sous son nez à lui demander ce qu’était le programme du soir. Son sourire ne tarit pas, au contraire, levant les yeux vers la demoiselle en déposant sa tasse, le professeur acquiesce. « Bonsoir mademoiselle Bakh, je vais très bien, et vous ? Vous ne tarderez pas à le découvrir, rassurez-vous je pense que ça vous sera bien utile pour votre choix d’avenir » En effet, Sully avait décidé de ne pas se cantonner à un seul cours aujourd’hui. Il n’y avait qu’une élève assez douée pour le seconder, il n’en avait pas forcément le droit néanmoins rien ne l’empêchait d’encourager l’entraide pour prôner l’entente et améliorer l’ambiance. La compétition avait toujours fait partie des mœurs et principalement dans les écoles, source de stress supplémentaire alors qu’il n’y en avait pas besoin. Mais hors de cela, l’individualité transformée en une collectivité permet au moins d’entraver la mauvaise humeur et les effets négatifs, voire dangereux de l’échec chez certain. Il ne pourrait pas le supprimer, mais il pouvait l’amoindrir.

Le cours ne tarde pas à reprendre, il se lève et attend devant la porte pour faire rentrer ceux qui pourraient éventuellement traîner en quête d’une dernière minute de liberté. Une fois tous assis, il divise le tableau en trois parties distinctes : mathématiques, littérature, langue étrangère. L’appel est rapidement fait, déjà à moitié noté et le professeur termine son café en annonçant la couleur. « Ce soir, nous allons nous diviser en groupe, Nous allons jouer. Parmi vous il y aura des professeurs, ceux qui sont à l’aise dans les matières suivantes. Et des élèves et au bout d’une heure et demi, les élèves deviendront professeurs exceptés pour ceux qui n’ont pas de lacunes et souhaitent rester pour se perfectionner » il eut une pensée pour la jeune femme, évidemment, MinHi correspondait parfaitement au profil et il s’agissait d’un bon moyen pour elle d’apprendre les rudiments du métier et de perfectionner sa méthode, tout en s’assurant que personne ne soit laissé sur le carreau. Il sourit, voit déjà les visages surpris, agréablement, parfois non et reprend « Pas d’inquiétude, je reste professeur et à disposition de tous pour approfondir, je passe dans chaque groupe par ordre. Il ne reste plus qu’à diviser les bureaux » petit jeu qui risquait fort de détendre les élèves les plus anxieux, il n’y avait aucune pression entre élèves normalement et quand bien même, il était bon observateur pour les plus grands timides. « C’est parti, on retrousse ses manches, vous avez normalement des cahiers d’exercices à mon bureau, divisés selon les besoins, n’hésitez pas » dit-il finalement. C’était nouveau, mais c’était surement efficace, en tout cas, il l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: how to be a the teacher of doom ft. MinHi
Revenir en haut Aller en bas

how to be a the teacher of doom ft. MinHi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-