AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Séoul
Remember me for centuries est un forum rp inspiré de la série Reply. Un univers qui nous transporte dans les années 95. L'ensemble du design est de daevil et shin. Les textes sont propres à remember me for centuries. Les personnages et les rp appartiennent aux membres. Une multitude de liens sont recherchés par les membres que vous trouverez dans le forum pré-liens.
➸ viens lire les dernières nouveautés par ici

Page 1 sur 1
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
The last box (ft.hae yeon) Lun 9 Avr - 23:25

“The last box”
ft. im hae yeon

Ce matin-là j’étais de corvée de déménagement, et honnêtement j’étais bien loin d’être ravie, bougonnant mentalement durant tout le chemin cachant mon mécontentement derrière cet immense carton que je me devais de trimballer dans toute la ville. Oui, je n'étais vraiment pas content mais pourtant l’idiot qui me servait de meilleur ami était tout sourire, ne cessant de faire l’imbécile, que ce soit dans le métro ou dans les rues nous menant à son nouveau chez soi. Honnêtement, depuis notre courte dispute à la salle d’arcade je n’avais eu de cesse de me tourmenter les méninges. Hae Yeon avait trouvé un nouvel endroit où vivre et d’après ses dires il était terriblement heureux, alors je n’avais pas le droit de faire mon égoïste pas vrai ? Enfin … Pas beaucoup, juste un peu. Si seulement je pouvais le kidnapper et l’enfermer chez moi, croyez mois que je le ferais mais bon tout est déjà fait maintenant et pour preuve il avait récupéré les dernières affaires traînant dans ma chambre pour s’installer définitivement dans cette soi-disant pension … Je veux pas ! Je veux pas qu’il parte ! Puis imaginez deux minutes qu’il trouve un ou même des hyung plus intéressants que moi … l’horreur ! C’est donc complètement perdu dans mes pensées que je me fais brusquement interrompre par la voix de mon meilleur ami qui m’annonce que nous sommes arrivés, je lui offre alors un petit sourire se voulant le plus heureux possible, mais visiblement je n’étais pas bon acteur. C’est donc dans cet état que j’observe quelques instants la porte avant d’inspirer un bon coup. Alors c’est donc fini, pour de vrai . Il n’y aurait plus de colocation, ni de nuit blanche devant la console maintenant, c’est ça . Me demandais-je avant de murmurer « Je vais te laisser là, Hae Yeon. Mes parents vont râler si je ne rentre pas. » m’excusais-je tandis que je dépose le carton sur le perron, couinant de douleur, alors que je passe ma main dans ma nuque, c’était que ce carton ne pesait pas qu’une simple plume ! Je me tourne alors vers mon ami, lui offrant à nouveau un sourire avant de froncer les sourcils sous son regard. « Pourquoi tu me regardes comme ça ? » le questionnais-je, aurait-il deviné mon mensonge ? Ce n'est pas de ma faute si je veux pas rentrer là-dedans. Je n'ai pas envie de voir sa nouvelle famille, pas maintenant … Puis, dans un sens du moment que je ne rentre pas, ce serait comme si tout ceci n’était pas vraiment réel pas vrai ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

virtuose
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t49-im-haeyeon
Re: The last box (ft.hae yeon) Mar 10 Avr - 19:15
« the last box » feat hyung
Profitant de ce weekend où je ne suis pas en retenu, je me rends chez hyung avec deux cartons vides qui, je sais, nous seront très utiles. Il faut dire qu’à force de squatter autant chez lui, je laisse mes affaires se perdre dans sa chambre et ne pense jamais à les récupérer. Ses parents doivent sûrement en avoir marre que je mette autant de bordel chez eux. Pourtant, je fais de mon mieux pour limiter les dégâts, vraiment. De très longues minutes plus tard, les deux cartons sont remplis à ras bord et nous sommes fin prêts à nous aventurer dans Séoul. Bien heureusement, maintenant je me repère mieux et connais le chemin jusqu’à la pension. Pas de risque qu’on se perde cette fois-ci. Ou qu’on ait besoin qu’on vienne nous chercher, comme lorsque j’étais avec noona. Cela me fait doucement sourire mais en reportant mon attention sur hyung, celui-ci me semble étrange. Je soupire doucement, il m’en veut sûrement de le faire travailler un weekend. Mais il était le seul à pouvoir m’aider. Je tente de rigoler avec lui, faisant des blagues, lui racontant quelques bêtises que j’ai faites en cours ou lui faisant part des réprimandes que madame Kim me fait parfois. Mais hyung semble vraiment de mauvaise humeur. Je n’insiste pas plus alors.

Le trajet est plutôt calme. Hyung ne me parle pas vraiment malgré mes tentatives. Je manque plusieurs fois de bousculer des gens dans le métro à cause de mon carton, mais je n’y prête pas vraiment attention, préférant surveiller hyung. Quelques minutes plus tard, on emprunte des petits chemins qui nous mèneront plus vite à la pension. Je ne manque pas de lui faire savoir que le trajet de chez lui jusqu’à la pension est plutôt court, sous-entendant que l’on sera toujours aussi proche. « Ça y est, on est arrivé ! » dis-je joyeusement tout en ouvrant la porte, galérant un peu avec ce carton dans les bras. Alors que je pousse la porte, invitant hyung à entrer, celui-ci pose le carton et à ma grande surprise, prétexte devoir partir. Je roule des yeux, il exagère, ces cartons ne sont pas si lourds. Je le fixe tout en fronçant les sourcils. Il me questionne alors et je grogne. « Tu déconnes, hyung ? Et puis, depuis quand t’as peur de tes parents ? » Vu le nombre de fois où il a passé toute la journée dehors avec moi durant ses weekends, préférant manger dans de petits restau et marchés plutôt qu’avec ses riches parents. « Allez, viens, je vais te montrer ma chambre. » Je ne lui passe pas le choix, désignant le carton du regard et attendant qu’il le récupère pour entrer dans la pension.

Tout le monde semble occupé, alors je me rends directement dans ma chambre. Elle n’est pas très bien rangée, certains cartons ne sont pas encore déballés, mon lit n’est pas fait et il n’y aucune décoration pour le moment. Si ce n’est ces quelques médailles qui traînent au pied de mon lit et ces mangas et comics empilés dans un coin de ma chambre. Je dépose mon carton dans un coin avant de récupérer celui se trouvant dans les bras de hyung, le posant sur le précédant. « Bienvenue chez moi ! » dis-je, tout souriant. « C’est pas très grand, mais c’est ma propre chambre. Je peux y faire tout ce que je veux, génial, hein ? » J’attends sa réponse avec enthousiasme. Venant m’asseoir sur le lit, je viens tapoter une place à côté de moi, attendant qu’il me rejoigne. On a bien mérité une petite pause. « Ça te plait ? Tu pourras venir squatter quand tu veux, tu peux même apporter ta console si tu veux ! » Et sa télé aussi au passage, parce que, comme il peut le voir, je n’ai ni l’un ni l’autre. Juste du bordel qui ne demande qu’à être rangé. « Hyung… Ça va prendre des jours à ranger tout ça… » me plaignais-je, lui demandant implicitement son aide, tel un gosse qui ne peut rien faire tout seul.

_________________
(we were younger)
Let's say sunshine for everyone But as far as I can remember We've been migratory animals Living under changing weather. Someday we will foresee obstacles Through the blizzard, through the blizzard Today we will sell our uniform Live together, live together
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: The last box (ft.hae yeon) Mar 10 Avr - 21:17

“The last box”
ft. im hae yeon

Honnêtement lorsque qu’Hae Yeon m’avait rejoint dans ma chambre j’ai vraiment espéré qu’il comptait dormir ici ce soir, ou mieux encore revenir à la maison. Mais non, il était simplement revenu chercher des affaires à lui et comme si ce n’était pas déjà assez dur comme ça il m’avait demandé de l’aider à apporter tout ce bordel à la pension. J’avais l’impression d’être un traître pour moi-même, moi qui ne voulait pas le voir partir j’étais entrain de trimballer ces foutus affaires dans tout Séoul. Triste ironie du sort. En vérité, je veux juste rentrer à la maison et le planter là, il risque de me faire la gueule mais ça pourrait nous éviter une énième dispute depuis celle de la salle de jeu. Je n’aimais pas me disputer avec lui, mais à choisir je préférais nettement m’engueuler avec que l’aider à faire ses bagages, c’est un peu une torture en soi non ? Enfin bref, c’est donc la joie au cœur que j’avais entreprit de le suivre dans le métro, un faible sourire aux lèvres. Et durant tout le trajet je n’avais même pas daigné répondre à ses blagues, écoutant d’une oreille distraite ses histoires sans participer à la discussion. Oui, c’était pas cool je sais mais au moins c’était une manière de contenir ma mauvaise humeur dans un sens. Après quelques minutes de marches nous arrivons devant la porte de sa pension et je suis rapide à déposer le carton au sol, lui expliquant que je devais rentrer au risque de me faire engueuler et visiblement il ne me croit pas commençant à me questionner. Et cette fois-ci mes sourcils se froncent légèrement sous la colère et je me retiens de dire quelque chose haussant simplement les épaules sans même lui répondre tandis qu’un soupire agacé s’extirpe de mes lèvres. Je me baisse alors pour reprendre mon carton avant de le suivre dans les couloirs après avoir retiré mes chaussures, la mine grave. Je venais de rentrer en territoire ennemi et franchement je n’aimais pas ça. Finalement après avoir monté quelques marches nous arrivons à sa chambre et je ne m’aventure pas plus loin que quelques mètres le laissant récupérer son carton avant de me reculer pour m’adosser à la porte. Je croise alors mes bras sur mon torse tandis que mon regard analyse la pièce avant de finalement tomber sur Hae Yeon qui m’invite à le rejoindre. J’hésite alors de longues minutes avant de m’avancer, cet effort étant surhumain pour moi tandis que je m’installe sur le lit, mettant une certaine distance avec mon ami. « Hum … Oui c'est pas mal. » murmurais-je alors sous sa question, commençant à jouer avec mes doigts tandis qu’un petit sourire se dessine malgré moi sur mes lèvres. « Es-tu entrain de me demander de t’aider à ranger ? » lui demandais-je assez froidement malgré moi tandis que je soupire « J’imagine que j’ai pas vraiment le choix. Dépêchons nous alors, je veux rentrer. » lui avouais-je en me redressant pour analyser rapidement le contenu des quelques cartons.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

virtuose
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t49-im-haeyeon
Re: The last box (ft.hae yeon) Ven 13 Avr - 19:50
« the last box » feat hyung
Hyung a l’air étrange aujourd’hui, mais je ne me fais pas plus de soucis, me disant qu’il n’est simplement pas d’humeur. Ça ne fait rien, je regorge d’énergie et compte bien partager avec lui mon enthousiasme et ma bonne humeur. Après tout, hyung est la première personne que j’ose inviter dans ma nouvelle chambre. Ça ne pouvait qu’être lui, après m’avoir supporté pendant si longtemps et s’être fait engueuler plusieurs fois à cause de moi, il ne pouvait qu’être le premier à franchir le pas de la porte. La pièce n’est pas rangée et cela demandera beaucoup d’efforts pour y sortir toutes mes affaires et en faire une chambre un minimum organisée. Mais ça ne fait rien. Ce n’est pas comme s’il allait me juger pour le bordel. Et puis, je suis bien trop content pour me soucier de ce genre de détail. C’est fini les nuits sur le canapé, ici, j’ai mon propre lit et il n’est rien qu’à moi. Je suis même sûr qu’avoir son lit à soi, ça aide à la croissance ! Et même si je suis déjà assez grand, je compte bien dépasser hyung. D’ailleurs, j’invite celui-ci à me rejoindre et étrangement, il met une certaine distance entre nous. Il est parti où le mec tactile et collant ? Je le regarde étrangement, mais ne dit rien, préférant plutôt lui faire savoir qu’ici sera son deuxième chez-lui, notre planque rien qu'à nous deux.

Il n’a pas l’air de beaucoup aimer, mais je ne peux pas lui en vouloir. Nos goûts sont différents et puis, il doit trouver cet endroit extrêmement petit. Pour un type riche comme lui, ma chambre doit ressembler à rien d’autre qu’un placard. M’enfin, ça fait rien. Je suis sûr qu’avec un peu de déco et de rangement, ça aura déjà l’air plus accueillant. « Ouais, je sais, c’est encore le bordel pour le moment… Mais je suis sûr qu’avec deux-trois posters, ça sera déjà mieux ! Et puis sur ce mur-là, je pourrais sûrement exposer mes photos, tu sais celles de la plage. » Je dis tout ça en désignant le mur, imaginant avec ma main où seront placées ces superbes photos de cette superbe journée. J’y peux rien, je suis un peu trop enthousiaste. Mais je suis sûr qu’en peu de temps, cet endroit sera parfait. Toutefois, je ne peux m’empêcher de me plaindre. Déplacer des cartons, je veux bien, mais ranger tout ce qu’il y a dedans, c’est une autre histoire… Alors, très vite, je lui demande son aide. Je m’attendais à ce qu’il me réprimande ou me dise que j’exagère et que je suis chiant, mais je ne m’attendais pas à ça. Je le regarde, choqué. Sa voix est froide et son soupir me fait savoir qu’il est ennuyé. Je ne pensais pas que lui demander ça l’énerverait autant. « Hyung… Tout va bien ? » Mais alors qu’il continue, je perds patience et fronce immédiatement les sourcils. Je me lève à mon tour tout en lui répondant. « Oublie ça, si t’as quelque chose de mieux à faire, je veux pas te déranger. » Susceptible, comme à mon habitude, je ne me soucie plus de lui, commençant à ouvrir des cartons. Malgré tout, dos à lui, je me permets de rajouter. « Excuse-moi de te faire perdre ton temps avec mes bêtises et d’être si ennuyant. » Va donc retrouver tes parents s’ils t’intéressent tant.

_________________
(we were younger)
Let's say sunshine for everyone But as far as I can remember We've been migratory animals Living under changing weather. Someday we will foresee obstacles Through the blizzard, through the blizzard Today we will sell our uniform Live together, live together
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: The last box (ft.hae yeon) Sam 14 Avr - 0:15

“The last box”
ft. im hae yeon

Je sais que je ne devrais pas me montrer si froid envers Hae Yeon, au contraire je devrais me sentir heureux pour lui, qu’il ait enfin trouvé un endroit où habiter, mais tant bien même une part de moi trouve du bonheur dans cette situation l’autre se fait de plus en plus sombre à mesure que le temps passe. En entrant dans cette chambre j’ai senti un immense vide en moi, parce que je savais que maintenant je ne pourrais plus faire marche arrière et qu’il allait définitivement s’installer ici, pourtant j’ai espéré, vraiment … J’avais même laissé son côté de mon armoire dans le même état qu’à son arrivée, en me disant que peut-être il changerait d’avis et qu’au moins nous n’aurions pas à tout ranger à nouveau. Et pourtant ce matin c’est ce que nous avons fait, il est arrivé avec des cartons et en quelques minutes tous nos souvenirs étaient rangés dans une foutue boite. Puis, tout aussi vite on avait quitté ma maison pour traverser Séoul, et finalement arriver dans cette chambre, petite en soi mais mignonne quand même. C’était sûrement mon côté gosse de riche qui surgit à ce moment-là, mais je n’avais fait qu’hausser vaguement les épaules à sa question, affirmant que oui c’était pas mal mais sans plus. Parce qu’honnêtement, cette chambre elle était bien trop petite pour lui, où allait-il mettre toutes ses affaires de sport ? Notre console ? Puis les cadeaux que je lui avais offerts pour chacun de ses anniversaires et autres événements particuliers, non véritablement elle était beaucoup trop petite à mon goût, mais bonne elle lui plaisait ainsi alors je pense que je n’ai pas vraiment mon mot à dire là-dessus. Finalement il m’invite à le rejoindre et presque instinctivement je viens mettre de la distance entre nous, m’attirant un regard plutôt suspicieux de sa part, regard auquel je ne fais pas véritablement attention préférant observer les lieux avec un certain dégoût dans le regard, qui j’espère ne sera pas visible par Hae Yeon.

C’est donc d’une oreille distraite que je je l’écoute me parler, suivant du regard ses gestes tandis que l’évocation de notre journée à la plage m’arrache un sourire et je ne peux m’empêcher de murmurer. « Tu veux bien parler de ces photos que tu m’as volées . Tu sais que j’ai un droit à l’image dessus ? » lui dis-je en riant légèrement, tandis que ma bonne humeur disparaît immédiatement lorsqu’il me demande indirectement de l’aider. C’est donc avec impatience que je me lève, lui faisant savoir que je devais me dépêcher avant de commencer à inspecter les cartons un à un, m’arrêtant subitement en l’entendant se redresser à son tour et prendre la parole. Honnêtement ses mots me font mal, mais je ne dis rien continuant à farfouiller dans ses cartons avant de m’arrêter à nouveau marmonnant entre ma barbe inexistante « J’ai toujours mieux à faire que l’aider à s’installer autre part. » sincèrement, ces mots étaient plus pour moi que pour lui, et finalement je soupire à nouveau, me tournant finalement vers Hae Yeon qui lui me tourne le dos, agenouillé devant l’un de ses cartons, tandis qu’il évoque le fait de me faire perdre mon temps, et d’être terriblement ennuyant. Et là, c’est l’électrochoc, je comprends que je me suis mal comporté et l’instant suivant je suis à nouveau sur mes jambes m’approchant d’Hae Yeon pour m’agenouiller derrière lui et l’encercler pour ne pas dire l’emprisonner de force entre mes bras, ma tête couchée sur ses omoplates. « T’es pas ennuyeux. » murmurais-je en restant quelques secondes ainsi, avant d’inspirer bruyamment tandis que pris d’une soudaine folie je viens déposer un petit baiser dans sa nuque, le serrant un peu plus contre moi tandis que je viens m’asseoir au sol, l’entraînant avec moi. Mes bras descendent alors sur sa taille et je viens stabiliser mon menton dans le creux de son cou me tournant vers son visage pour lui offrir un petit sourire. « Désolé … » lui murmurais-je en venant mordiller discrètement ma lèvre. « Je suis pas sympa avec toi, je le sais. Alors excuse-moi. » continuais-je marquant quelques secondes de pause avant de reprendre « C’est juste, que c’est difficile pour moi tu vois … J’ai l’impression de perdre mon petit frère. Mais promis, je vais faire des efforts, je vais changer. Je ne veux vraiment pas me disputer avec toi, parce que je ne suis qu’un gros égoïste. T’es vraiment important pour moi Hae Yeon, vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

virtuose
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t49-im-haeyeon
Re: The last box (ft.hae yeon) Dim 15 Avr - 22:50
« the last box » feat hyung
« Un droit à l’image ? C’est quoi ? » Je feins l’ignorance, pourtant, je n’ai aucune excuse. Je photographie ce que je veux sans demander la moindre permission. J’y peux rien, dès que quelque chose attire mon regard, je me dois de capturer le moment. C’est une vraie passion. Et puis, hyung est très photogénique, alors, je n’ai pas pu m’en empêcher. Le paysage suffisait à lui seul à rendre mes photos vraiment très belles. Mais en voyant hyung, le regard rivé sur cette mer agitée et le vent faisant voler quelques unes de ses mèches de cheveux, je me suis dit qu’il fallait que j’immortalise ça. Mais ça, je ne peux pas lui faire comprendre. Alors, j’hausse les épaules et continue. « De toute façon, t’es pas célèbre… commençais-je avant de rajouter, pour le moment. » Et là, je lui tire la langue tel le sale gosse que je suis. Je suis vraiment très impatient à l’idée de transformer cette pièce en un espace personnel à mon image, mais hyung ne semble pas du tout intéressé. On dirait même que je l’ennuie. Alors, forcément je me vexe.

Je pensais pas que ça le soûlerait à ce point. Je voulais pas juste qu’il me rende service, je voulais aussi en profiter pour passer du temps avec lui et surtout partager ça avec lui. Mais cela ne l’intéresse pas. Il marmonne dans mon dos mais je ne l’écoute pas, je ne comprends pas. Je suis réellement vexé. Lorsqu’il s’entraîne pendant des heures à la danse, je suis là pour le supporter, l’encourager et parfois même, l’accompagner. Quand ses parents sont pas cools avec lui, je viens toujours me faufiler dans sa chambre ou alors je l’invite à sortir, à passer du temps loin de tout ça. Et quand il se plaint de son prof de danse, je suis là pour l’écouter et le rassurer. Ce qui est bien normal puisque hyung est mon meilleur ami. Mais lui… Il est agacé. Je l’agace. Et je ne pensais pas que cela allait arriver un jour. Alors, oui, je m’excuse d’être aussi chiant. Je lui propose même de rentrer chez lui et ne lui lance plus le moindre regard, sachant pertinemment que j’en serais d’avantage déçu.

Je m’attends à ce qu’il parte d’ici, car après tout, hyung est plutôt du genre à fuir qu’à affronter les problèmes. Mais non, au lieu de ça, je le sens s’approcher de moi et venir passer ses bras autour de moi. Surpris, j’arrête de fouiller dans ce carton et ne bouge plus. J’attends simplement qu’il me donne des explications. Je sens son front se poser contre mon dos et finalement, il rompt le silence. Ses mots me surprennent, je ne réponds rien. Il me fait un bisou sur la nuque et cela m’aurait sûrement dérangé, mais là, il s’agit de hyung. Et je sais bien qu’il est vraiment très tactile. Alors, au fond, même si je ne m’y attendais pas, ce geste ne me surprend pas plus que ça. Je le laisse me tirer vers lui tandis qu’il vient m’enlacer. Je le laisse faire, détournant le regard lorsqu’il me dire être désolé. Je ne lui en veux déjà plus. Pourtant, je viens tout de même croiser les bras en prenant un air pas content. Je l’écoute admettre ses torts et s’excuser de nouveau. Cette fois-ci, un discret soupir s’échappe de mes lèvres et je lui réponds. « Tu peux le dire si j’ai fait quelque chose de mal… » Après tout, il ne serait pas ainsi sans raison. Finalement, il m’explique la véritable raison et cela me surprend carrément. Et cela me touche aussi, je dois bien l’avouer. « Mais hyung, c’est pas comme si j’allais à l’autre bout du monde ! Je suis toujours ici ! » commençais-je tout en m’exclamant. J’arrête de croiser les bras et continue d’une voix plus calme. « Regarde, maintenant quand tu voudras me voir, t’auras plus besoin de me chercher à droite à gauche, tu sauras que je suis ici. » Je joue un peu avec les manches de mon sweat-shirt, hésitant avant de lui avouer. « Et puis, tu sais, quoiqu’il arrive tu seras toujours mon meilleur ami, hyung. Je compte pas te remplacer et je le ferais jamais. » Parce qu’après toutes ces années, je le sais quand quelque chose ne va pas. Et là, j’ai cette petite impression qu’il est jaloux ou plutôt, pas rassuré. Pourtant, il ne devrait pas, il sait très bien que je suis pas le genre de type à se faire facilement des amis, bien au contraire. Restant là dans ses bras, je ne me sépare pas de lui. Car même si je suis pas tactile, je dois bien avouer que les câlins de hyung ne me déplaisent pas.  Je me détends même, laissant mon dos se retrouver contre son torse. Un sourire aux lèvres, je lui demande. « Alors… Ça veut dire que tu veux bien m’aider à aménager notre planque ? »

_________________
(we were younger)
Let's say sunshine for everyone But as far as I can remember We've been migratory animals Living under changing weather. Someday we will foresee obstacles Through the blizzard, through the blizzard Today we will sell our uniform Live together, live together
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: The last box (ft.hae yeon) Dim 15 Avr - 23:32

“The last box”
ft. im hae yeon

« Ne fait pas l’ignorant Hae Yeon, tu sais parfaitement de quoi je parle. » lui dis-je alors en souriant doucement tandis que je fronce les sourcils à ses mots « T’es pas obligé d’être connu pour … » commençais-je avant de m’arrêter soudainement, me mettant à rougir tandis que je baisse les yeux sous la gêne. Pourquoi a-t-il dit ça ? C’est pas comme si j’allais devenir célèbre un jour, et si ça arrive ça ne risque pas d’être pour maintenant. En vérité, j’ai toujours l’impression qu’il me surestime, pour lui je suis le meilleur alors que c’est loin d’être l’entière vérité … Vraiment. Je n’ai rien d’extraordinaire. « Sale gosse … » marmonnais-je alors en l’ayant vu me tirer la langue, tandis que la bonne humeur ayant envahie la pièce s’estompe très vite, massacré par ma colère naissante à l’idée de devoir l’aider à ranger son nouveau chez soi. Mais bien sûr au lieu de me montrer enjoué, à l’idée de l’aider à aménager cette pièce de façon à refléter entièrement sa personnalité je me retrouve à râler, et à marmonner faisant part de toute ma mauvaise humeur tandis qu’Hae Yeon part au quart de tour à son tour. Me faisant clairement comprendre que je pouvais partir, et sous cette proposition je prends enfin conscience de ma bêtise. Je venais de le blesser et cette seule pensée avait le don de me briser le cœur, alors aussi vite que je m’étais emporté je me redresse pour venir passer mes bras autour de lui. Cette fois-ci je ne comptais pas fuir, pas encore, aujourd’hui j’allais affronter mes problèmes et d’ailleurs c’est ce que je fais, commençant tout d’abord par le rassurer. Par la suite je dépose un bref baiser sur sa nuque, et celui-ci ne réagit pas bien trop habitué à mon côté tactile puis finalement je l’entraine avec moi au sol m’excusant sincèrement tandis qu’il détourne son regard et croise les bras. « T’as rien fait de mal, c’est moi. » lui fis-je savoir tandis que j’inspire bruyamment et que je commence à lui expliquer la véritable raison de ma méchanceté, toujours là même et honnêtement ses mots me font légèrement sourire tandis que je ferme un instant les yeux l’écoutant avant de murmurer. « Même quand tu pars au lycée, j’ai l’impression que tu pars au bout du monde Hae Yeon … T’es toujours trop loin de moi à mon goût puis … Je crois que j’aimais bien te chercher à droite à gauche, ça me donnait une raison de sortir de chez moi pendant de longues heures … » lui avouais-je tristement, faisant clairement référence à mes parents tandis que je viens le serrer un peu plus contre moi.

Je n’y pouvais rien, j’étais horriblement pour ne pas dire terriblement jaloux de le savoir ici, là où il pourra y rencontrer du monde et visiblement mon meilleur ami sait lire dans mon esprit puisqu’il me rassure. Surpris, j’écarquille alors les yeux l’observant avec incrédulité tandis que je demande en balbutiant « Co…Comment tu sais…Comment tu sais qu’il s’agit de ma plus grande peur ? » lui demandais-je tandis qu’il se détends peu à peu ne semblant pas vouloir quitter mes bras, puisqu’il laisse son dos se coller contre mon torse m’incitant à le soutenir à un peu plus et par la même occasion à le serrer fortement dans mes bras tandis que je viens cacher mon visage dans son cou, ma respiration s’abattant sur sa peau tandis que je murmure. « Oui … ça veut dire que j’accepte de t’aider à aménager, notre planque. » lui dis-je en incitant bien sur notre possession tandis qu’un petit sourire se dessine sur mes lèvres et que je ne murmure. « Mais avant, je veux ma minute câlin. » lui dis-je en détachant mes bras de son corps pour le faire totalement tomber au sol avec moi, ne tardant pas à venir me coller à lui mes jambes venant s’entrelacer aux siennes tandis que je glisse mes bras autour de lui et que mon nez ne vienne se déposer contre son torse me sentant soudainement apaiser. « Juste … cinq minutes. » lui demandais-je alors d’une vois à peine audible tandis que je ferme les yeux, attendant paisiblement qu’il réponde à mon étreinte même si je sais qu’il n’est pas aussi tactile que moi.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: The last box (ft.hae yeon)
Revenir en haut Aller en bas

The last box (ft.hae yeon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Noa Yeon [ FINI ]
» Kim So Yeon ♫ Portable
» Kim Jung Yeon
» Leah Tae Yeon ~ (: || 21 Déc.
» Kim Min Yeon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-