AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Séoul
Remember me for centuries est un forum rp inspiré de la série Reply. Un univers qui nous transporte dans les années 95. L'ensemble du design est de daevil et shin. Les textes sont propres à remember me for centuries. Les personnages et les rp appartiennent aux membres. Une multitude de liens sont recherchés par les membres que vous trouverez dans le forum pré-liens.
➸ le recensement est fini et le petit event est lancé ! ➸ le bowling light strikes vient d'ouvrir ses postes, va donc y faire un tour ~ ➸ viens lire les dernières nouveautés par ici !

Page 1 sur 1

 bang hyojeong. so i put my middle finger up

avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 21:53


bang hyojeongft. moon jongup




that's the life i lead now


nom : bang bang, my baby shot me down. prénom : hyojeong, un prénom mixte tirant sa provenance de l'obéissance, l'aube, le juste et la pureté. date de naissance : le six février mille neuf cent soixante quatorze. age : actuellement quarante-trois ans, néanmoins en quatre-vingt quinze, j'en avais vingt-et-un. nationalité : coréenne, bien que j'ai de la famille éloignée au japon. sexualité : je n'ai eu que très peu d'expérience  avant mon mariage, pourtant c'est avec certitude que j'affirme être hétéro. profession : ayant tout d'abord été chorégraphe, j'ai su gravir les échelons et m'ouvrir à de nouveaux horizons. de manager à directeur artistique, je continue d'évoluer dans ce monde, m'occupant même des auditions. situation familiale: marié à la plus mignonne des chieuses, nous attendons actuellement notre premier enfant. et oui, il était temps. situation financière : j'pourrais redevenir très riche si je passais un coup de fil à papa et maman, mais non, je préfère mener ma vie en ne comptant que sur mes revenus plutôt corrects.


if i could go back in time


➸ 1995 est une année qui t'as énormément marqué(e), quel moment reste le plus mémorable ? en quoi cela a-t-il changé ta vie ?  
L’accident de ma grande sœur qui avait décidé d’aller célébrer le nouvel an avec des amis. Elle était si heureuse, je ne l’avais jamais vu si rayonnante. Elle respirait la joie de vivre, tout simplement. Je la revois encore dans sa tenue de soirée, à me taquiner en me disant que ces soirées n’étaient réservées qu’aux étudiants et que je ne l’étais pas. Une façon à elle de me rappeler ô combien les études sont importantes. Elle me faisait rire… Et c’est la dernière fois que je l’ai vue. Quelques heures plus tard j’ai appris qu’elle avait eu un accident de voiture, ils avaient bu. Suffisamment pour penser être en état de conduire. Sa première bêtise mais aussi la dernière. Dévasté, je suis retourné un moment chez mes parents, pour qu’on se soutienne les uns les autres. Sauf que ces gens-là, ils perdent pas le nord.

Peu de temps plus tard, ils m'ont m’imposé un ultimatum. À mes vingt-et-un ans, mes parents ont décidé que j’étais un adulte maintenant et on commencé à m’organiser des rendez-vous arrangés avec ma soi-disant fiancée. Cela faisait un moment que j’étais fiancé, mais je prenais pas ça au sérieux, préférant me concentrer uniquement sur la danse. Mais ils ont décidé que je m’étais bien assez amusé comme ça et ne considéraient pas ceci comme un vrai boulot. Et malgré le fait que je ne vivais déjà plus sous leur toit, ils tentaient tout de même de me faire venir sur le droit chemin. Chose débile. J’avais déjà trouvé ma voie et je ne comptais pas revenir là-dessus. Alors, ils ont opté pour la solution de facilité ; fils, si tu acceptes de l’épouser, nous te laisserons continuer tes cours de danses.

Suite à cela, j’ai commencé à m’intéressé à diverses associations et plutôt que de me concentrer sur autant de haine, j’ai décidé d’aider les gens qui avaient des problèmes avec l’alcool, ainsi que ceux qui avaient traversé un moment aussi tragique que le mien. Et du côté plus personnel, je suis devenu bien plus détestable à l’égard de ma fiancée.


➸ si tu pouvais revenir en arrière, que changerais-tu ?
Je ne changerais rien, j’assumais mes choix et c’est toujours le cas aujourd’hui. Je ne regrette pas d’avoir arrêté les cours aussi tôt pour aller travailler. Débrouillard dès mon plus jeune âge, j’enchaînais les boulots pour me payer du matériel, des cassettes et parfois des cours de danse. Même si, préférant être un élève autodidacte, j’avais du mal à suivre les instructions. On me considérait comme un jeune prodige et j'ai, moi-même, fini par me dire la même chose. Ne voulant pas prendre le risque de modifier quoique ce soit, si je pouvais revenir en arrière, je revivrais exactement la même vie. À quelques détails près, je profiterais de tous ces rendez-vous arrangés avec ma fiancée plutôt que de tout foutre en l’air.

➸ comment te décrirais-tu en cette année là ?
J’étais ce type dur et froid qu’on qualifierait de pas sympathique dès le premier regard. J’ai toujours été strict, en particuliers avec mon entourage mais surtout, avec moi-même. C’est mon instinct de survis qui me pousse à agir ainsi, je cherchais toujours à me surpasser et j’en attendais beaucoup des autres. Je supportais pas la médiocrité. Je me permettais de juger les autres, leur faisant très franchement part de mes pensées. Malgré tout, j’étais très travailleur et surtout, passionné. Je ne faisais rien dans la demi-mesure. Je consacrais toute ma vie à la danse, il n’y avait de la place pour rien d’autre et surtout, personne. Très solitaire, je m’en foutais d’être détesté. Les quelques sourires que j’affichais étaient toujours moqueurs ou vils. Rares sont ceux qui avaient droit à ma sincérité et sympathie. Indépendant et débrouillard, je ne comptais que sur moi-même.

Et pourtant, tout ceci n’était qu’une apparence que je me forçais à afficher. Après tout, un fils de riche se doit d’être un minimum insolent. Au fond, j’étais juste un peu paumé et en conflit avec moi-même. Bien sûr, j’étais pas juste un mauvais type, j’avais aussi mes propres qualités. Altruiste, je venais toujours en aide aux autres et ce, sans attendre quoique ce soit en retour. Marqué par l’accident de ma sœur, j’avais même rejoint bénévolement une association lutant contre l’alcoolisme. Et si j’étais toujours très sévère avec les individus en général, ce n’était pas le cas pour les enfants et les animaux. D’ailleurs, j’ai travaillé quelques années dans un refuge pour animaux blessés et égarés. C’est sûrement ce qui a développé en mois ce côté écolo et protecteur de la nature.

La chose la plus surprenante quant à mon sujet, était très certainement qu’à l’âge de vingt-et-un ans j’étais encore puceau. N’allez pas croire que je n’avais aucun succès, les filles, elles aiment ça les mauvais garçons. Et c’est carrément stupide. Enfin bref, j’ai toujours été très croyant, alors avoir des relations sexuelles avant le mariage était tout simplement inconcevable. Et le plus drôle dans tout ça, c’est que malgré mon manque d’expérience, j’avais une sale réputation de salaud qui enchaîne les conquêtes.

➸ as-tu beaucoup changé depuis ?
Il m’en a fallu du temps, mais finalement, j’ai su me calmer. J’ai arrêté de jouer les connards pour m’assumer tel que je suis réellement. Je me suis adoucie. Si autrefois je ne voulais que la dégager de ma vie, maintenant, tout ce que je veux c’est la garder au plus près de moi. Je suis devenu bien plus responsable et peut-être un peu trop attentionné. Très jaloux aussi. Et disons que j’ai su adapter mes défauts à mon style de vie ; mon côté indépendant m’a permis d’épouser ma fiancée par choix et non pas parce que mes parents me l’ont imposé et ainsi, mener ma propre vie à ses côtés. Ma persévérance a fait de moi un chorégraphe, manager puis directeur artistique très perfectionniste. Et mon altruisme m’a poussé à m’investir bien plus dans des associations. Je pousse même mes idoles à aller faire des visites et à représenter toutes ces bonnes causes.  

➸ as-tu réalisé les rêves que tu avais en 1995? Peux-tu nous parler d'un de ses rêves?
Mon rêve était de vivre de la danse et c’est ce que j’ai fait. J’ai abandonné mes études, je me suis mis mes parents à dos pour y arriver et je ne peux qu’en être fier. Tout d’abord coach à l’agence sm et professeur à l’université, j’enseignais aux jeunes passionnés. Ayant commencé très jeune, j’avais à peu près le même âge qu’eux et il a donc fallu que je m’impose. C’est mal mais, parfois, je me voyais en eux alors je me montrais encore plus sévère. Mais après tout, on a tous besoin d’un bon coup de pied au cul pour nous bouger.

➸ si tu pouvais rencontrer le toi de 1995, que lui dirais-tu ? quels conseils ou avertissements lui donnerais-tu ?
Suis-je réellement obligé de lui dire quoique ce soit ? Ne puis-je pas simplement l’étriper ? Quand je repense à tout ce que j’ai fait endurer à ma femme, j’ai juste envie de me massacrer. Vraiment… T’es jeune et con, mais ça ne durera pas. Cette femme, tu ne le sais pas encore, mais c’est la femme de ta vie. Alors, invite-la au restau plutôt que de l’envoyer chier. Et pour tout le reste, je lui dirais simplement ; Je suis fier de toi, continue de te battre. Ah et aussi, mec vas-y doucement avec les entraînements et la muscu’ parce que ne mesurer pas plus d’un mètre soixante-seize, c’est pas drôle. Ce serait sûrement mon unique regret.

➸ es-tu satisfait de la vie que tu mène actuellement ?
Bien sûr, je ne l’échangerai pour rien au monde. Je suis très heureux avec ma femme et même si nous avons traversé des épreuves, je suis sûr qu’on sera toujours aussi liés. La vie nous a même accordé une seconde chance et c’est avec hâte que j’attends l’arrivée de notre enfant.

➸ quelles étaient tes priorités en 1995 ? et quelles sont-elles aujourd'hui ?
Mes priorités ne concernaient que la danse. Je faisais passer ma passion avant tout. Et ça a duré ainsi pendant de longues années. Aujourd’hui, tout est différent. Bien sûr, je suis toujours aussi passionné, néanmoins, j’ai appris à jongler entre ma vie personnelle et le boulot. J’ai beau être bien plus surchargé de travail qu’auparavant, je trouve toujours le temps d’être présent pour ma femme. Car ma priorité, c’est elle. Ainsi que cet enfant que nous attendons. Si autrefois, je n’ai jamais connu le moindre stress de danser devant un public, aujourd’hui ma plus grande peur est de ne pas être un père assez bien.



if i was a... i would be...


si j'étais une saison, je serais l'été
si j'étais un animal , je serais un renard
si j'étais une plante/fleur, je serais un banzai
si j'étais l'un des cinq sens, je serais l'audition
si j'étais un paysage, je serais les rues de las vegas
si j'étais un objet du quotidien, je serais des hauts-parleurs
si j'étais une chanson, je serais everybody knows de cohen
si j'étais un perso de fiction, je serais ratonhnhaké:ton
si j'étais une oeuvre d'art, je serais kanagawa-oki nami ura
si j'étais un sport, je serais la danse
si j'étais un chiffre, je serais le zéro
si j'étais une émotion, je serais l'ennuie



le fils à son appa
21 y.o ➸ saturne ➸ diplomate ➸ protagoniste ➸ Présence 7/7






_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 21:54


story


Assis sur le canapé, ils se mettent à discuter de tout et de rien, chacun racontant à l’autre sa journée. Une habitude qui a vite pris place et dont aucun des deux ne s’en lassent. Pourtant, il n’y a rien de bien passionnant. Ce n’est que de la monotonie qu’il y a là-dedans. C’est tout de même drôle, en y repensant ; chacun avait de prédéfini un rôle, ils étaient tous deux bien chiants. Ils se chamaillaient sans cesse et maintenant, il n’y a plus que des caresses.

« Ah, éteins ça… » se plaint l’homme. Un rire se fait entendre avant que la femme ne vienne répondre. « Non, j’ai envie de regarder. » Il roule des yeux et pourtant son regard vient de nouveau se poser sur l’écran. Contrairement à sa femme, il n’avait pas très envie de regarder ça. Une émission devant laquelle tout le monde s’enflamme. Mais lui, il ne fait pas parti de ces gens là.

« Aujourd’hui, dans meet the idol, vous aurez l’opportunité de rencontrer les sensationnels rookies du moment, on vous racontera aussi tous des derniers potins qui courent autour des grands acteurs et à l’occasion de l’anniversaire du groupe Muhandae, un documentaire leur sera dédié, ainsi que le portrait d’un homme particulier dans notre rubrique "dans l’ombre des idoles". »

Il se mordille la lèvre, lui, il sait très bien ce qui va arriver. Son épouse, le sait également et c’est ce qui pousse sa curiosité. « T’es une vraie peste Minhi. » Bien sûr qu’il le pense. C’est une vraie peste. Pourtant, c’est avec tendresse qu’elle répond à ce geste. Elle se met à ricaner avant de se pencher vers lui, venant déposer sur sa joue un doux baiser. Comment résister à ça ? Parfaitement, il ne peut pas.

Il reste silencieux tout le long, observant simplement ses réactions. Elle est toujours aussi joyeuse, toujours aussi joueuse.

« Et maintenant, dans l’ombre des idoles, nous allons faire la rencontre de Bang Hyojeong, une figure discrète qui s’est montré présent dans la vie de nombreuses idoles. »


Il grogne, elle rigole. Il gigote sur sa place, inconfortable. Elle le serre contre lui, adorable.

« Vous avez commencé à travailler très jeune, vous étiez là depuis le début de la vague hallyu. Vous avez vécu toute cette évolution. Vous avez même entraîné les célèbres Muhandae, n’est-ce pas ?
– Oui, j’ai été leur coach depuis le début. »

Pas très bavard, il se contente du minimum. Un sourire scotché sur les lèvres de la présentatrice, elle cherche à l’interroger au maximum.

« Pourquoi cette vocation ? Vous vous êtes toujours passionné par la danse ?
– Oui, dès mon plus jeune âge. »

Elle se met à rire tandis que lui, fronce les sourcils. Ils se disputent la télécommande mais ici, il est clair que c’est la femme qui commande.

« Vous avez arrêté très tôt les études pour vous consacrer à la danse. Pouvez-vous nous en parler ?
– J’ai laissé tomber les études pour travailler, je voulais pouvoir me payer mes cours de danse ainsi que les dernières cassettes à la mode. Mes parents étaient riches, mais je voulais obtenir tout ça par mérite, sans compter sur eux. »

Elle est satisfaite de sa réponse et l’encourage à continuer.

« Qu’avez-vous fait comme boulots ?
– Je dansais dans la rue et j’enchaînais les boulots ; j’ai travaillé dans un refuge pour animaux, j’ai aussi été caissier, vendeur au cinéma et j’ai même été strip-teaseur dans un club branché de gangnam. » Il répond cela avec un petit rire gêné tandis que la présentatrice se met à rigoler d’amusement.

Quant à la demoiselle sur le canapé, elle explose de rire. Il la fusille du regard et tout empire. Elle en rit aux larmes, il ne comprend pas pourquoi un tel vacarme. « Strip-teaseur… » qu’elle répète, n’en pouvant plus. « Ils m’ont obligé à le dire ! » qu’il répond en maugréant.

L’interview redevient plus sérieuse, l’homme y explique son parcours, raconte quelques unes de ses rencontres, des moments mémorables aux plus banales. Son évolution de carrière, une chose dont il est fier. Mais très vite, la présentatrice revient sur le sujet personnel. Une chose dont ne devrait pas se mêler la demoiselle.

« J’ai entendu dire que vous étiez passé par une dure épreuve… Concernant votre souhait d’avoir des enfants…
– L’interview est terminée. »


Sur l’écran, l’homme se lève et quitte la pièce, laissant la présentatrice et son caméraman en plan. Ils ne savent visiblement pas quoi faire. Elle tente alors d’alléger l’atmosphère, faisant une petite remarque tout en plaisantant et très vite l’émission reprend comme si de rien n’était. Ils n’ont même pas pris la peine de couper cela au montage, comme si tout cela faisait parti du script.

Dans le salon, l’ambiance est devenue bien plus sérieuse. Bien moins joueuse.

« Hyojeong-ah… » souffle-t-elle d’un murmure presque silencieux. Il ne sait quoi dire, détournant son regard tandis que son visage est soudainement devenu très sérieux. « Elle a dépassé les limites. » La femme tente de l’apaiser, souriant très légèrement. « Je pensais pourtant que tu l’avais perdu, ton sale caractère. » Elle se met doucement à rire. Il se laisse aller, se mettant à sourire.

Il glisse doucement, laissant sa tête atterrir sur les genoux de son épouse tandis qu’il s’allonge. Sentant les doigts de son âme-sœur se perdre dans ses cheveux, il ferme doucement les yeux.

« Je n’ai pas changé, j’ai toujours été comme ça… Je suis le même qu’autrefois, tu as juste su me montrer qu’il y avait du bon en moi. »


_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 21:56
OH toi oui toi! je... OMG! Je suis contente! mon fiancé a la con que j'aime *^* Ton appa est si heureux! Je vais te créer un Totem à ton effigie! je suis vraiment très contente o/ *câlin de l'amour*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 21:59
Mon professeur que j'aime de tout mon cœur !
Initiez moi à ma danse ! -out-
Revenir en haut Aller en bas
avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 22:02
@love : moooh mon appa, étouffe-moi donc avec tout cet amour
ton fiancé à la con viendra très vite t'embêter, tu verras ma petite chieuse

@idiot : sache que ce n'est pas réciproque.
retourne t'entraîner le temps que je finisse tout ça

_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 22:04
Oh oui je vais t'agresser avec tout plein d'amour t'inquiete pas pour ça! il me tard que tu viennes m'embêter
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 22:07
Espèce de méchant !
Pff ... Je vais m'entrainer mais pas pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 22:11
@love : un peu de patience et dans peu de temps, tu verras t'auras des envies de meurtre ♥️

@idiot :
fais donc, je viendrais t'évaluer après

_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inspirateurs
Voir le profil de l'utilisateur
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 22:13
attends .... IDIOT !? Nan mais je te permets pas il est où le respect !?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 22:18
oui, idiot, tu veux que je le répète ?
le respect t'y auras droit quand tu feras plus d'efforts que ça

_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

amuseur
Voir le profil de l'utilisateur
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mar 19 Déc - 23:59
Tu deformes avec ton pseudo à rallonge !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mer 20 Déc - 0:35
j'fais ce que je veux, vilaine !

_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Mer 20 Déc - 11:17
OHHHHHHHHHHHHH JONG UP *^*
WELCOME POKITO


m'en veux pas
si je suis nul
en danse
Revenir en haut Aller en bas
avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Jeu 21 Déc - 15:17
encore un mauvais élève ? mais vous allez voir, on va aller à un camp d'entraînement intense
graciaaaas !

_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

amuseur
Voir le profil de l'utilisateur
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Jeu 21 Déc - 19:08
J'ai le fouet
Revenir en haut Aller en bas
avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Jeu 21 Déc - 22:58
le retour de la noona sadique avec son fouet

_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

protagonistes
Voir le profil de l'utilisateur http://seoul95.forumactif.com/t149-bang-hyojeong-so-i-put-my-mid
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up Sam 23 Déc - 16:01
par les pouvoirs du tdi, je m'auto-valide uu

tu es validé !





축하해요 ! Tu es officiellement validé ! Maintenant, il ne te reste plus qu'à aller revivre ces merveilleux moment qui se sont déroulés en 95. Mais avant, tu as un peu de paperasse à faire, ça ne sera pas long ! Tout d'abord, tu vas aller recenser ton avatar pour éviter de te découvrir un jumeau. Puis tu iras t'occuper de ton journal intime. Voilà, maintenant tu es prêt ! Si tu ne sais pas avec qui rp, ça se passe par ici. Et si tu recherches des personnes particulières dans ton entourage, c'est ici. Tel un citoyen modèle, tu peux venir demander un job, ou bien continuer tes études. Et bien sûr, parce que c'est toujours mieux de vivre sous un toit, passe donc demander un logement.  Et voilà, c'est tout, tu es libre ! On te laisse maintenant avec ta nostalgie. Mais n'hésite pas à venir nous voir dans le flood !




_________________
† Everybody knows the good guys lost everybody knows the fight was fixed The poor stay poor, the rich get rich That's how it goes. Everybody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: bang hyojeong. so i put my middle finger up
Revenir en haut Aller en bas

bang hyojeong. so i put my middle finger up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-